2014 04 26 Trail du Val des Usses - Musièges

Publié le 28 Avril 2014

Le lien sur le récit sur Kikourou:

Récit Trail Val des Usses - Musièges


 

dsc 0724

 Voilà un petit trail repéré l’an dernier auquel j’avais vraiment envie de participer : à côté de la maison, 20 bornes parfait de début de saison, et dans un village pour lequel j’ai travaillé sur un dossier.

 Cette année, tout se goupille bien et nous voilà samedi matin, mon Fredo et moi à Musièges.  

 

Retrait des dossards, ambiance conviviale, sympa, petit air de fête.

 

Chapeau à l’organisateur qui a du mal apparemment à mettre en place la manifestation.


Petit échauffement, je me tâte un peu sur la tenue à adopter… ce sera TShirt manche longue, veste sans manche légère et bandeau sur la tête.

 

Par contre au niveau basket, pas glop : sur ma chaussure gauche, je me rends compte qu’un crampon est arraché et un autre en passe de l’être. Le terrain est annoncé bien gras, et déjà que ces chaussures sont très très moyennes (pour être gentil) dès que c’est mouillé : ça promet !

 

Le départ annoncé à 9H00 aura son petit quart d’heure savoyard de retard et les fauves sont lâchés.

 Ca part en descente, Fredo reste avec moi, puis me prend quelques mètres à la traversée de la route, puis … rendez-vous à l’arrivée !

 

Bon jusqu’à Frangy je subis un peu, faut courir mais j’essaie de ne pas trop me mettre dans le rouge.

 Traversée de Frangy puis ça y est on attaque à grimper un peu.

 Je reste en mode trottinage et ça paye, je remonte tranquillement du monde.

 

Juste avant Chaumont, je fais mon mouton en suivant les coureurs devant moi (peut-être pendant que je regardais les ruines perchés juste au-dessus de nous), et on sort du tracé… Nous voilà à cinq gars hors parcours...

 On voit des coureurs au-dessus, donc on prend la première rue à gauche, puis je vois le vrai chemin au bout d’un chemin encore à gauche. Un gars et moi partons rejoindre le vrai parcours pendant que les trois autres continuent.

 Bref mon gars et moi, ce sera comme si on avait fait demi-tour (400 mde plus dans la besace), et pour les autres du coup ça a dû être kif-kif le parcours normal.

 Un peu les boules quand même… on se retrouve derrière une féminine doublé cinq minutes plus tôt. Grrrrrrr

 Bon je me focalise pas là-dessus et continue mon effort tranquillou !

 

Passage au ravito, un coca et ça repart !

 

Petite descente, et nous voilà dans des gorges avec passages sur des passerelles métalliques… J’ai adoré ce passage dans les gorges !!!

 

Et hop ça remonte.

 

Je reste dans ma bulle positive trottine quasiment tout le temps, prend plaisir sur le parcours et remonte du monde. Bref tout va bien.

 On arrive sur une portion de bitume proche de l’arrivée, mais il nous reste encore une bonne boucle.

 Passage sur les routes et chemins entre les champs… j’adore cette ambiance rurale. Je me régale.

 

Les jambes tournent bien, c’est drôlement agréable !

 

On attaque un single qui chemine un moment à plat pour nous faire faire le tour de la montagne, avant d’attaquer l’ascension.

 

Bim c’est un peu plus raide, j’arrive quand même à trottiner la majorité, avec les quelques passages bien raides en marchant mais j’arrive toujours à relancer.

 Et ça paye, même si à ce moment de la course, les écarts sont faits, je reprends au moins 5 coureurs dans cette montée.

 

Allez passage à l’antenne-relais et c’est la descente…. Bon un peu plus de mal à me motiver, personne devant, personne derrière je me demande si j’assure tranquille ou si je vais jusqu’au bout…

 Mon lacet se défait pendant que je réfléchis à tout ça, je pousse un gros juron, refait mon lacet et repart un peu plus énervé.

 

Epingle à cheveux dans la descente, j’entrevois un gars devant… Allez je me motive à aller le chercher… sauf qu’il m’a vu et du coup lâche rien.

 

A ce jeu-là, on revient sur un troisième, et je finis par passer les deux à l’entrée du dernier champ final.

 

Le troisième ne bronche pas, mais l’autre s’accroche… et me passe sur le bitume final. Je m’accroche… mais je n’ai pas le power-saucisson et n’ose (et oui c’est con hein !) pas m’arracher sur le sprint final. Je finis du coup dans ses talons !

 

2H16

 43eme/101 classé

 

Hyper content de ma course, de ce trail et de mes sensations… ça faisait longtemps que je n’étais pas ressorti d’une course aussi satisfait !

 

Bon mon Fredo toujours aussi fort ! Devant moi avec une quinzaine de bornes basket au pied pour la saison… mais bon le bonhomme ne fait pas rien non plus en attendant !

 

Plutôt bon niveau général des participants, je ne finis même pas dans le premier tiers des arrivants ’avec un ratio temps perso / temps du 1er de 37% plutôt bon pour moi !

 

Super trail, très bien organisé, des bénévoles souriants et nombreux (merci à eux), un parcours ludique, varié (chemins, singles, à travers champs, passage en caillasse, raide, roulant, …) : bref tout y est !

 

Bravo et merci !

 

J’espère être au rendez-vous l’année prochaine !

 

Bon l’aprem, ce sera récup tranquille avec une grosse attention à l’hydratation, parce qu’en fin de semaine une idée à germer dans ma tête histoire de me préparer à la XL Race fin mai : enchainer dimanche avec le Trail La Chavoyarde à Saint Jean de Chevelu !

Rédigé par Philippe Team Trajectoire

Publié dans #LES COMPETS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
eh ben voilà qui fait bon à lire! Maintenant que la mécanique a repris du service, faut plus s'arrêter ;) et puis vas vite te trouver 1 paire de godasse ça fait désordre! lol!
Répondre
P


Salut Hervé


Ca fait plaisir te revoir par là


Bon petit week-end en effet! Ca fait du bien de se faire deux courses aussi bien !


A bientôt!!!