2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Publié le 17 Septembre 2021

Le lien vers le récit sur Kikourou:

Swiss Peaks 2021


 

Dimanche 29 août 2021

Je me réveille dans une chambre d’hôtel à Fiesh. Ma femme est à côté de moi, ma fille dans un canapé lit au bout de nos pieds.

Le jour est arrivé.

Depuis un an, et mon abandon sur l’édition 2020 à la Grande Dixence, j’attends ce jour.

Je l’attends avec impatience, … et aussi avec lassitude.

Cette pensée me travaille depuis quelques temps : Trop.

Trop d’investissement personnel, familial, financier, intellectuel… J’ai l’impression que le curseur a été un peu trop fort pour cette course.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Mais l’envie est là par contre. Ainsi que la peur. Le mastodonte me semble indomptable : 360 km / 26000 m de D+.

Bon sang !!!

Dimanche 29, punaise, je n’ai rien dormi ! Ce n’est pourtant pas moi qui part pour faire 360 bornes…. J’ai été étonnement sereine sur ma préparation des affaires, de mon suivi…. Mais là, je pense que le stress a pris le dessus !

Pourtant cette année encore, je sens que je suis dans la fenêtre de tir : c’est mon cheminement de vie de coureur qui m’a amené là aujourd’hui. A me sentir prêt à affronter ce monstre. A en avoir envie.

 

Hier, nous avons récupéré le van qui va permettre à Céline et Lola de me suivre sur le début de course (avant de filer pour la rentrée des classes). Puis ça a été le voyage depuis Meythet jusqu’à Oberwald.

Je suis allée chercher le van a une mauvaise adresse, ça commence bien ! Bon, on va dire que c’est le couac du voyage et que le reste va rouler, car on est prêt pour rouler un moment !

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Et la récupération du dossard.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Dernière soirée dans la chambre d’hôtel. Boucler définitivement le sac de course et celui de délestage.
On fait le plein de câlins et bisous autant que possible tous les 3 ensembles.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Réveil, petit-déj à l’hôtel, on embarque dans le van, direction le départ.

Dépose du sac de délestage, dernier instant dans le van ensemble.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Puis il faut se diriger vers la ligne.

Derniers bisous avec Lola. Elle ne veut plus trop que je parte. Elle a vécu de l’intérieur toute ma prépa, elle a écouté nos conversations avec Céline, elle a perçu l’importance qu’a pris cette course pour moi, et ce malgré toute la protection dont j’essaye toujours de l’entourer.
Elle est à la fois fière et craintive de me voir prendre le départ.

Céline aussi je pense. Elle sait ce besoin que j’ai d’aller me confronter à ça, de vivre ça.

Je pense surtout qu’il faut quand même avoir un grain pour s’inscrire à cette course… mais c’est aussi ce que j’aime chez toi ;)

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Quelques minutes avant le départ, les filles vont se placer un peu plus haut pour me voir passer. On a profité au max d’être ensemble.

Je me place du coup en fin de peloton. Le temps est frais et gris, limite quelques gouttes. Mais la météo générale annonce de la fraicheur mais pas de pluie (peut-êtres des risques d’orages mais que nous ne verrons pas).

Je ne ressens pas vraiment d’émotion particulière. Je pense que l’ampleur de la tâche ne me permet pas de trop projeter quoi que ce soit. Juste prendre le départ.
Ne pas rater ma femme et ma fille après le départ.

Lola ne veux pas se placer trop loin du départ, elle ne veut pas louper le passage de son père.
Je sens qu’elle stresse, elle est triste, on attend le départ, la musique qu’elle chante depuis 1 an passe mal dans les enceintes, j’aimerai tellement que ça lui donne du baume au cœur…

OBERWALD – Dimanche 29/09/21 – 12H00

C’est parti, le chrono est lancé. On y est.

Derniers bisous peu après la ligne. « Papa, ne t’arrêtes pas trop », Lola a peur que les autres ne m’attendent pas.

Je pars sans me préoccuper de rien. Mon rythme, rien d’autres !

Lola est en pleurs, toute son angoisse, sa tristesse s’exprime maintenant… Tu ne diras pas à papa que j’ai pleuré… Elle s’inquiète de tout, de lui… On reste un moment dans le van à faire un câlin, à se consoler (mutuellement !), je freine mon envie de partir rapidement au prochain RDV, on a le temps. On prendra donc la route tranquillement pour commencer notre road trip en duo d’accompagnatrices.

Bon pas grand choses à raconter sur ces premiers kilomètres. On est encore en paquet. Quasi 400 à prendre le départ. Ce n’est pas ce que je préfère. Vivement plus de solitudes.

La météo est grise et j’ai dû mal à ressentir que nous sommes l’après-midi.

On est en place pour le 1er ravito. On suit les vans car il n’y a pas d’indication pour les accompagnants… On est sur place tôt, on a donc de la place pour poser le van, et se faire chauffer nos coquillettes au jambon. 

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

On patiente un peu, et on s’approche du ravito. C’est toujours stressant de ne pas savoir quand il va passer !

Premier ravito. Céline et Lola sont là. Mais encore beaucoup de monde. Je fais le plein de flotte. Du sirop sur les ravitos, chouette !... Sauf que les parfums seront toujours un peu trop exotiques pour moi (pastèque, melon, orange, …), du coup je n’en profiterais quasiment pas (Gouté une fois pastèque, et une seule fois de la menthe sur toute la course).

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Une rencontre rapide qui me rassure, lire dans ces yeux que ça va. Lola est passé en mode accompagnatrice, elle colle au basket de Philippe sur le ravito afin de profiter au max de lui, et de se rendre utile en allant chercher un verre d’eau J.

On part pour le prochain RDV, c’est cool de pouvoir le croiser plusieurs fois sur cette 1ere journée. On arrive à Reckingen. Un panneau nous indique un parking Swiss Peaks, puis plus rien, puis des vans stationnés, alors je me gare à côté. On a le temps, je prends un café en terrasse, bonheur simple, j’adore. Bon, il faut trouver le ravito, on part à pied en suivant discrètement une espagnole accompagnatrice repérée précédemment. Je prends mille choses dans mon sac à dos pour occuper Lola en attendant le passage de Philippe. On avance, mais on ne voit pas le ravito… Une jolie petite chapelle nous surplombe. On m’annonce que le ravito est là-haut… Super, j’aurai aimé être au courant ! Lola est à fond, elle galope dans la montée, je rame !!!
On est en place, c’est beau ! On patiente, Lola encourage tous les coureurs en lisant leur prénom sur les dossards. Certains ont l’air déjà cramés, (pourquoi ils sont devant Philippe…). Le suivi GPS n’est pas top, on échange avec les autres accompagnants, j’aime bien cette ambiance : il est ou votre coureur ? Et il y a cette petite compétition : ah il est juste après mon coureur… (mouai, t'inquiètes, le mien ira au bout !!!)

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Deuxième ravito à une chapelle. Superbe.

Céline et Lola sont encore là. Je bois un bouillon, pleins d’eau par Lola. Premier croisement avec Sylvain73 qui fait la course en duo.

Je me place à la sortie du ravito, j’observe Lola qui suit son père, et remplit ses flasks, elle est tellement chou. J’aime la regarder, j’aime les regarder tous les 2, mes amours…

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

En repartant Lola est filmé par un caméraman en train de m’accompagner.

Ben oui, elle est tellement chou !

Ma fille est trop belle de toute façon. Elle est mon cœur avec sa mère, elle a mon âme.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

On repart direction la base de vie, on en profite pour traverser une super passerelle, on voit des fanions de la course, Philippe passera par ici, on lui laisse pleins d’ondes positives.
 

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Et on file pour trouver un spot proche du ravito et confort pour passer la nuit. Philippe devrait arriver en fin de soirée, je ne sais pas si Lola dormira… On teste un 1er parking, je le trouve trop loin, on se rapproche donc du ravito. Je trouve une place, je me faufile comme si je conduisais ma twingo ! Un allemand se gare derrière moi, on échange quelques mots en anglais (Lola est impressionnée de me voir parler anglais, j’en profite, dans 3 ans, c’est elle qui parlera mieux que moi !!!).

Je ne m’inquiète pas, mais physiquement je ne me sens pas aussi frais que je devrais l’être. Les jambes couinent un peu, et la fesse droite me rappelle à son bon souvenir.

Ne rien laisser dériver. Mon chef m’a délivré peu avant le départ ce qui deviendra mon mantra : « Bien dans ta tête, bien dans ta course ».

Je vais me le répéter des centaines de fois. Il résume parfaitement ce que je pense, essaie parfois de théoriser et surtout ce que je veux vivre !

Être bien, c’est être bien pour soi, pour mes accompagnants, l’environnement qui m’entoure, les bénévoles, être réceptif, recevoir les encouragements, y répondre…

On chemine vers le Chummehorn, le long de crêtes magnifiques, soleil couchant. Premier passage marquant, magnifique.

Quel pied de se déplacer au sein d’un tel espace. Je ressens enfin la Swiss Peaks. J’y suis. Je la vis.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Cheminement sur un plateau, avant de basculer dans la descente. J’allume ma frontale au plus tard possible. J’ai profité au max de la lumière du soir, de l’ambiance de la nuit tombante, de ces paysages.

Puis on bascule dans une descente qui nous amène au ravito suivant : Chäserstatt.

Première raclette proposée. Pas encore le goût. Le bide est stable, mais brasse un peu quand même. J’suis un peu écœuré, j’ai du mal à manger mes vivres de course, rien ne me fait vraiment envie dans mon sac.

Je prends un bouillon, un bout de pain et file pendant que Sylvain se dirige vers la raclette il me semble.

Et puis 6,7 km plus loin la première base de vie avec Céline et Lola.

Essentiellement en descente, plus trop de souvenirs de cette portion si ce n’est la grande passerelle avant Fiesh.

On mange, je check le suivi GPS, et on ses mets en place pour accueillir Philippe… il fait nuit, un peu frais, mais on est bien !

Passage devant notre hôtel de la veille, et arrivée à la base vie.

FIESH – 50.7 km / 3386mD+ / 3704 mD-
Chrono : 10:02:56
Temps entre base vie : 10:02:56
IN Di 22:03:26 - 10:03:26 - 133/293
OUT Di 23:03:19 - 11:03:19- 108/286
Total pause : 59:53

Que faire ? Douche ? Dodo ?

J’opte pour juste me changer, manger et repartir. Je ne pense pas être capable de dormir avec l’adrénaline du départ et le fait de n’être que la première nuit.

Et aussi me faire poser un Tape sur la fesse droite par Céline.

Avant la base vie, j’ai averti Céline de ma pointe dans la fesse, lui est dit de demander à François de nous trouver un tuto vidéo pour ça. Mission accompli par François, nickel. MERCI ! (Je ne sentirais plus rien dans la fesse jusqu’à l’arrivée !)

Bon l’organisation est un poil compliqué en arrivant à la base vie. J’ai un moment d’énervement.
Je file me changer.
En me changeant je m’en veux de cet énervement. Ce n’est pas comme ça que je veux fonctionner, que je dois fonctionner.

Après mon change, je rejoins Céline et Lola. Céline s’est expliqué avec les bénévoles, nous a dégoté avec l’infirmière l’accès au cabinet médical pour me poser le Tape.

J’ai regardé vite fait le tuto que François m’a envoyé, mais je n’avais pas compris tout de suite que c’est moi qui allait devoir poser le Tape sur les fesses de Philippe ! Bon, je révise pendant qu’il se change.
La bénévole ne veut pas que je l’accompagne dans le bâtiment, je demande juste un accès à une pièce pour lui poser son Tape sur la fesse droite ! Elle nous ouvre l’infirmerie et hop, je colle les 2 bandes sans
trop réfléchir. Mais je me dis que je peux lui flinguer sa course si le Tape est trop tendu et qu’il tire sur un nerf, un tendon… Bref, je colle et il semble content, mission accomplie !!!

Lola pendant ce temps me remplit mes flasks (3 car c’est 20 bornes qui nous attendent avant le prochain ravito). On ressort, je dépose mon sac suiveur pour éviter de le trimballer au réfectoire.

Quelques pâtes il me semble dans un grand réfectoire, mais tous les 3 réunis ensembles. Puis je repars accompagné par elles quelques mètres avant de les laisser rejoindre le van où elles vont passer leur première nuit.

Je suis fatiguée mais cette 1ère nuit n’est pas la plus sereine, il y a eu beaucoup d’émotion à gérer…
Philippe envoie un message vocal à Lola : la chanson du soir, le rituel du couché… Elle a la gorge serrée, moi aussi. Elle contrôle, moi aussi… Lola s’endort facilement, moi, moins… Elle grince des dents, j’ai chaud… envie de faire pipi !

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Plongée dans la nuit noire.

Ascension jusqu’à Saflischpass… J’avoue, je ne me souviens de rien de cette portion, ni du ravito de Fleshbode.

Je récupère des souvenirs dans la descente qui suit, puis l’ascension du Nanzlicke.

Je pense reconnaître des passages car on doit récupérer dans ces eaux-là l’itinéraire de l’an passé. Mais par moment, je ne suis plus sûr de rien.

La première partie de la montée se passe plutôt bien, avant de commencer à bien payer après avoir passé les chalets d’alpage.

Une nana me rattrape, me dépasse et me dépose gentiment.

Malgré tout, je finis par apercevoir le ravito de Lengritz que je reconnais formellement ce coup-là. Le jour est levé. Et le soleil pointe le bout de son nez.

Bouillon ( ?) Thé, et de la mangue séché (trop bon). Les filles bien sympas. 2 gars dans un coin bien entamés me semble-t-il.

Je repars. L’an dernier j’avais bien payé dans ce col après mon départ chaotique et un froid énorme. Là, avec le jour qui se lève, un peu de soleil qui joue avec les nuages, le cheminement va bien mieux !

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Sylvain et son duo sont justes devant moi.

2 gars sous le col dorment allongés. Brrr fait bien trop froid encore pour moi, surtout avec le soleil qui joue encore à cache-cache avec les nuages.

Passage au col, bascule dans la descente. Je crois qu’un drone me suit un moment.

Je rattrape Sylvain et Fabien, qui profite de l’aspiration pour se relancer. On papote un peu.

Arrivée en bas, petit stop pour repasser en short.

Je redémarre tranquillement, essai de manger un peu dans cette montée.

Puis bascule pour aller au ravito de Giw. Dans la descente comme l’an dernier, petit stop pour aller dans un fourrée.

Je croise l’accompagnant avec casquette UTMB d’un « jeune » croisé déjà quelque fois. Il m’annonce le ravito à 500 m en regardant sa montre (bon signe sur la véracité de la distance).

Arrivée au ravito. Thé, banane… je n’ose pas me lancer dans le fromage frais-fruit-céréale proposé alors que tout le monde se régale avec.

Ici je retrouve un couple inséparable, identifié de l’an dernier. Ils ne sont pas en duo mais ils avancent fort si je me souviens bien !

Arrive ensuite Sylvain et son duo. Tiens d’ailleurs, pas vu quand je suis repassé devant.

Je repars quand même rapidement car Céline et Lola m’attendent à la prochaine base de vie !

Bon pas grand-chose à raconter sur cette portion, un peu de montée, du chemin en balcon (long) puis bascule dans la descente…

Si! Je fais un tout droit au-dessus d’Eistein, le long d’une « roubine » (c’est comme ça qu’on dit dans le Sud, pas sûr que ça porte le même nom ici). Bon quand la végétation commence à envahir le chemin, je finis par tilter et effectivement plus de petits fanions. Allez hop demi-tour pour revenir sur le bon chemin !

On arrive à Eisten dans la matinée, je traverse 2 fois le village (enfin la rue principale au milieu d’un col…) et je ne trouve pas de parking. Un bénévole m’indique de tourner dans une ruelle, j’y vais et au bout de la route, un parking avec déjà 2 vans et une petite place pour moi.
On remonte à pied vers le haut du village. On croise des poneys, des ânes, Lola est contente. Il y a une supérette / salon de thé, j’achète des rostis sous vide, et on s’installe en terrasse pour un café. On retrouve le van, on s’occupe, partie de carte sur le lit du toit… 

 

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

et on remballe pour attendre Philippe sur le chemin.

Sous la base vie, Céline et Lola m’attendent. Quel bonheur de les retrouver.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

EISTEN – 104.4 km / 7555mD+ / 7828 mD-
Chrono : 25:02:12
Temps entre base vie : 13:58:53
IN Lu 13:02:12 - 25:02:12 - 95/306
OUT Lu15:29:11 - 27:29:11 - 96/276
Total pause : 2:26:59

Récupération du sac. Je vais manger un peu en compagnie de Céline et Lola. Puis je file à la douche. Branche mon électronique et file me coucher. Mais c’est le hic c'est que je n’ai plus l’heure sur moi. Je demande à Céline de m’envoyer Lola dans 2H.

Lola a eu le droit à une assiette de pate au ravito, de retour au van, je mange un super « bolino » périmé… Je rêve d’une course qui accepte les accompagnants sur le stand du ravito…
On profite de cette pause pour déballer les toilettes en carton, acheté lors de la location du van. Un cube en carton avec des sacs hermétiques contenant une « couche » absorbante. On teste ça avec Lola, c’est l’occasion de bien rigoler...

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Je me couche dans le gymnase sur les matelas au sol. Pas trop de monde, ça va. Le sommeil est dur à venir. J’ai même l’impression de ne pas y arriver. Le cerveau tourne à fond en fait, même si le corps s’endort au final.

Je me réveille seul. Tourne un peu, puis allez ça ne sert à rien, autant y aller. Je récupère mes affaires et envoie un message à Céline. Cela aura fait 1H10 en gros dans le duvet.

Ensuite, on remonte voir Philippe.

Je repasse manger un bout, massage par mon amour, ...

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Pose d'un Tape dans le dos sur des débuts d’irritations dû au sac, bouclage des sacs… et allez direction la sortie !

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Quelques pas ensemble dans le village, puis il est temps de se séparer. J’aimerais me retourner à chaque pas pour les regarder encore et encore.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Suivre un coureur, c’est une suite de RDV et d’au revoir… Je préfère les RDV… alors, on file au prochain ravito accessible en voiture.
Philippe me dit qu’il est au bord d’un lac, ça va être sympa !

Pas grand-chose à noter sur cette portion jusqu’au ravito suivant. Rien de marquant.

Dans l’attaque de la descente avant le ravito, on passe à côté d’une superbe chapelle très vitrée. A côté des tables de pique-nique et des bancs en plein soleil et protégés. Ni une ni deux, je m’allonge sur un banc. Le banc me renvoi sa chaleur dans le dos, trop bon. Je n’ai pas vraiment l’impression de sombrer de nouveau, et pourtant je dois faire quelques endormissements. En tout cas je suis bien.

En me « réveillant », je me force à manger un peu une barre.

On arrive à Grächen, la route est hyper étroite sur la fin, mais je gère. Je me gare au plus proche, juste devant le lac et devant la porte du ravito. Le site est magnifique, je dis à Lola de venir faire le tour du petit lac, mais elle veut rester lire dans le van…
Jj’y vais seule, j’ai un œil sur le van, je fais des photos, j’adore la Suisse !
Puis on se fait un petit gouter, et Philippe arrive !

Grächen zum See arrive vite. Lola et Céline sont là dans le van, et m’accompagnent au ravito dans l’hôtel.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Toujours aussi bien et cosy ce ravito. En plus avec une spécialité, le choléra, qui vaut son détour (à base de poireaux).

Allez ça repart, bisous à mes amours que je retrouverais qu’à Grimentz maintenant.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Je galère grave à sortir de ma petite place de parking, je regrette ma twingo ! Seule solution, faire le chemin en marche arrière, je n’aime pas les marches arrières !!!
Je recule, ça passe !
En route pour Grimentz. Le GPS annonce 1h20 de route, il est déjà 19h, on mangera à l’arrivée. Lola a rarement faim, c’est souvent conflictuel les repas, mais là, c’est cool !!!
On arrive de nuit, le ravito est proche d’un grand parking, trop bien. Il fait déjà nuit, on mange les super rostis sous vide, et on commence notre 2ème nuit.
Lola a eu droit à son message vocale avec une autre chanson (c’est la 1ère fois de je l’entend celle-ci
😊) C’est trop fort qu’il ait eu l’idée, la pensée de lui envoyer des chansons… J’adore…
Cette fois, je dors mieux, trop de fatigue.

Descente jusqu’au St Niklaus, traversée du village. La nuit commence à bien tomber quand j’entame le chemin.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Le sommeil se fait aussi fortement sentir. J’essaie de trouver un coin pour me poser. Mais les coins protégés du vent ne proposent pas de quoi s’allonger.

Je finis par tomber sur un banc au détour du chemin. Même si il y a un peu de vent, je m’habille et m’allonge sur le banc, le buff toujours sur le visage. Comme à chaque fois, j’ai l’impression de ne pas réussir à m’endormir.

Puis faut repartir.

Montée laborieuse si je me souviens bien.

Je déplie enfin les bâtons. Je les ai sortis du sac à Eisten pour me les rendre disponible. Je me rends compte instantanément de l’apport et du soulagement que cela procure !!!

Arrivée à Jungu. Le ravito est en extérieur. Thé bien sucré je pense. Grignotage. Et je repars. Il me semble que je commence à identifier quelques coureurs qui commençons à se retrouver régulièrement au ravitos.

Peu de temps après le redémarrage je retrouve le spot où l’an dernier j’avais un super stop dodo. Je retente. Même si c'est la nuit noire maintenant.
Même difficulté que d’habitude, mais je dois sombrer malgré tout.

Je repars, ça monte, puis sentier en balcon qui contourne la vallée. Là c’est dur, très dur, je paye vraiment, grosse fatigue. Puis on replonge un peu avant d’attaquer la montée finale à Augstbordpass.

Il fait froid, on est à plus de 2000. Compliqué de s’arrêter. Pourtant je n’en peux plus, j’avance plus. Je suis vraiment mal. Un passage avant d’attaquer le final du col est un peu plus à l’abri. Je m’habille et m’affale. Je dois mi-dormir, mi-divaguer. Le froid me réveille, à travers le buff dans la nuit, j’ai l’impression qu’un mec dort à côté de moi. Je me dis tiens c’est cool j’ai dû bien dormir car un mec s’est couché à côté de moi pour profiter du spot et je n’ai rien entendu. J’enlève mon buff, allume la frontale. Ok en fait ce n’est qu’un rocher !

Bon par contre je me lève instantanément et marche tout de suite. Les 2, 3 premiers mètres filent pas vraiment droit, mais le stop m’a fait du bien.

Bon faut finir. Je monte tranquille pour arriver au bout. Pas vraiment de souvenirs non plus.

Bascule dans la descente sur Bluömatt. Avec l’objectif de dormir là-bas. Bonne descente. La petite remontée dans la vallée avant d’arriver plombe un peu, mais enfin j’entre dans le ravito.

J’annonce tout de suite que je veux dormir si c’est possible.
Le max, svp ? 2 heures ! Ok, 2 heures alors.

Un bénévole m’emmène dans le dortoir. Top je choisi mon couchage au plus loin de l’entrée pour être peinard. Je me prépare, m’allonge, fout le buff sur les yeux… et sur le matelas d’à côté le mec se met à ronfler…. BORDEL !!!!!!! Le mec a attendu que le bénévole se barre pour attaquer la ronflette. Et entre l’adrénaline et la nervosité impossible d’ignorer son ronflement. Je suis fou, je ne sais pas quoi faire !!!

Le bénévole repasse pour placer quelqu’un, j’en profite pour lui demander de changer de matelas because le ronfleur !

Je me retrouve côté entrée, et j’ai fait le choix (au hasard) d’un matelas à ressorts mais qui du coup n’isole pas du tout du froid du sol. Bon je ne vais pas demander de changer une 2eme fois. Je fais contre mauvaise fortune, bon cœur et me débrouille comme ça. Je me réveille quelques fois à cause du froid, mais re-sombre à chaque fois.
Puis un peu avant mes 2 heures, je sens que c’est fini. Allez je me lève. Direction le ravito. Thé, grignotage. Et c’est reparti !

Celui-là, le Forclettaz, l’an dernier j’avais méchamment morflé entre la fatigue, le cœur de la nuit, le froid et l’altitude.

Là je suis prêt. Et le timing n’est pas le même. Je suis (un peu) reposé, la nuit va s’achever dans la montée, le soleil va apparaître, et le froid n’est pas aussi piquant que l’an dernier (et pas de neige).

Du coup je ne m’énerve pas et cette ascension va bien se faire. Passage au sommet. Lumière de fou.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Puis direction le ravito de Tsahélet, qui avait été une bouée de sauvetage l’an dernier. Je refais le plein, thé sucré, grappille un peu, tente même un peu de saucisse, et c’est reparti. En descente je mène toujours mon petit bout de chemin.

Passage à proximité d’un troupeau de vaches de Valais marquées chacune d’un numéro. Je fais une blague sur mon WhatsApp…
Puis me demande si je n’avais pas fait exactement la même l’an dernier ?

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

On finit par atteindre le fond de la descente, on passe une passerelle qu'on n'avait pas emprunté l’an dernier.

 

Ça repart en montée sur des chemins. Ce n’est pas le même cheminement que l’an dernier. Tant mieux car la route forestière avait été horriblement longue dans mes souvenirs.
Et là ça passe beaucoup mieux.

J’avertis 15 min avant Céline de mon arrivée.

Goooo papa arrive ! Chaussure, polaire, Go !

Mes deux femmes sont là devant le ravito. Quel bonheur !

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Nota : Il se dégage peut-être une certaine impression de facilité jusqu’ici, ce qui n’a pas du tout été le cas. Les jambes et les sensations jusqu’ici m’ont semblé bien laborieuse, la fatigue bien trop présente, et l’alimentation un peu compliqué.
Pourtant le noir ne m’a jamais envahi complétement. Même au plus dur du Augstbordpass. « Bien dans ma tête, bien dans ma course. »

GRIMENTZ – 156.2 km / 11938mD+ / 11710 mD-
Chrono : 46:02:38
Temps entre base vie - 18:33:28
IN Ma 10:02:38 - 46:02:38 - 86/262
OUT Ma 14:21:15 - 50:21:15 - 122/251
Total pause : 4:18:37

Super accueil. J’espère que la base vie sera à la hauteur de mon souvenir de l’an dernier (et elle le sera !)

Je file manger un bout avec Céline et Lola qui restent avec moi. On me change ma balise. Un mal pour un bien car la position commençait à me faire mal à l’épaule. Bon là j'ai peur qu'elle me gêne un peu plus pour remettre ma flask (mais pas vraiment au final).

Pendant le repos du guerrier, on a quartier libre et pour une fois, on est dans un vrai village, avec des restaurant et pleins de chalets trop jolis.

 

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Pendant ce temps je file à la douche. Un massage génial, avec la plante des pieds ! Puis me dégotte une chambre où je vais être seul le temps complet de mon arrêt.

Je prévois 3 heures de dodo je crois.

Mais je n’irais pas au bout. Je me réveille. Me tourne, m’étire un peu… OK allez faut y retourner.

On prend le temps, on fait des photos, un petit resto et…

J’avertis Céline. Ah, c’est déjà le retour au ravito! On se rejoins au réfectoire. Je remange un peu (pâtes et viandes).

Un gars est assis à notre table. Je cherche, je cherche. « Ce n’est pas toi avec qui j’ai discuté l’an dernier dans le début de la montée en partant de Grimentz ? »

Si c’est ça ! Et tu l'as bouclé l’an dernier? Oui ! Bravo ! Moi non!

Cette année ? Il se demande s’il n’en a pas un peu marre de ce genre de trip, de faire des crises de sommeil sur les sentiers.

Je suis tellement un peu dans cet état d’esprit.
La Swiss Peaks, à ce moment-là m’apparait absolument que comme un one-shot. Je veux finir pour boucler le truc. En fait je ne profite pas assez. Je suis vraiment dans le dur depuis le début. Et je ne retrouve pas le plaisir et la magie de mes séjours de plusieurs jours en montagne.

Et pourtant rien ne se met remet en doute dans mon esprit. Le but est l’arrivée. Mais étape par étape !

« Bien dans ma tête, bien dans ma course. »

Allez faut repartir.

On fait quelques pas ensemble Céline, Lola et moi en sortant de la base vie. Je les serre fort dans mes bras.

Première fois (et rare fois) où je pars en T-shirt

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Traversée de Grimentz. Magnifique.

Surprise au détour d’une rue, elles sont de nouveau là pour m’accompagner quelques mètres.

Lola est trop contente car on avait repéré les fanions dans la rue et elle est toute excitée de lui faire la surprise d’un bisou de plus.
 

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

On a le temps avant le prochain RDV. On profite du super parc pour enfant.

Je teste la douche extérieure pour me laver les cheveux sur le parking, et on reprend la route, direction Evolène.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Puis c’est parti.

J’ai un bon souvenir de cette montée l’an dernier, c’est même le meilleur de ma SP2020.

Tout se passe bien cette année de nouveau. La première partie bien raide, puis ce « replat » à l’arrivée du télésiège. Puis on grimpe encore à travers les pistes. De bons pétards à grimper.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

J’ai passé le T-shirt Manche longue et la veste sans manche. Les températures ont bien chuté depuis Grimentz.

Et je manœuvre désormais toutes les montées avec les bâtons. Le gain est indéniable.

Passage au col des becs de Bosson. Direction la cabane.

Je suis avec le « jeune ». Rejoins par lui ou lui par moi ?

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

On déboule à la cabane. Le ravito est encore à l’extérieur malgré la fraicheur qui s’installe. Mais ça va être trop bien. Je me calle dos au refuge, à l’abri, une couverture sur les jambes, et la table du ravito devant moi.

Et à partir de ce ravito, mon bide va décider de tout accepter.
Je goûte un sandwich préparé. Trop bon !!!! J’en mangerais 2 ou 3 je crois. Un régal. Je grignote quelques autres trucs. Fais le plein d’eau.

Allez rien ne sert de trop trainer, j’embraye dans la descente.

Ça va plutôt pas mal. Je déroule tranquillement.

Passage dans un hameau avec les chalets accolés alignés magnifique.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Puis dans la forêt en arrivant sur Evolene, une biche me laisse l’admirer un court instant.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Traversée Evolene, et je retrouve Céline et Lola au ravito.

Les ravitos sont globalement mal indiqués… Mais on arrive tôt donc, on n’est pas dans le stress.

Lola maintenant est une vraie assistante, me remplit mes flasks et va me chercher tout ce que je désire.

Je me refais un ou deux petit sandwichs viande de grison/pain, si je me souviens bien.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Allez faut repartir.

On reprend la route pour aller sur le seul point que je connais : le barrage de Grande Dixence.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Ca repart un petit paquet, ça redescend un peu, puis on attaque la remontée.

Je suis un moment devant… ce qui ne m’enchante guère car j’ai du mal à me séparer de ma solitude.

Et aussi parce que j’aurais bien aimé, avant d’allumer ma frontale, plus profiter de la lumière du début de nuit et de la lune.
Mais derrière moi, les frontales s'éclairent.

Bon je finis par retrouver ma solitude et trace ma route dans la nuit. Je ne suis pas trop mal, car je reviens plutôt sur du monde.

Arrivée à Chemeuille. Je suis resté en short et T-shirt Manche longue +veste sans manche.

Wahouuuu l’entrée dans Chemeuille est top. La chaleur du refuge est un vrai plaisir. Deux jeunes filles se démènent. Rösti ou œufs brouillés, ou les deux!
Un peu de rösti pour moi, du thé, de la mangue séchée (Hmmmm) et pour finir en partant j’embarque quelques Haribo goût Cola.

Direction col de la Meina. En sortant la fraîcheur est là. J’ai bien fait d’enfiler le collant et la veste en plus. Large piste pendant un moment. Puis le final pour monter à la croix qui, il me semble, arrive vite.

On arrive au barrage, je me pose sur le même parking que l’année dernière.
 Je reconnais le van à côté de moi (l’espagnole !).
Un peu de nostalgie car c’est notre dernière nuit dans le van. Demain on rentre et après-demain, c’est la rentrée… Pas envie d’y penser.
On mange et j installe le lit. Je ne sais pas trop quand Philippe va arriver, et comment on va s’organiser. Lola s’allonge mais reste habillée pour être prête à accompagner Philippe si besoin.
Je pense que c’est moyen de la trimbaler dans la nuit, je somnole, je mets mon réveil pour faire des suivis GPS de la position de Philippe… Il m’appelle…

Là-haut j’avertis Céline que je suis au Col. Par contre j’ai réfléchi dans la montée. Je passerais juste leur faire coucou dans le van à mon arrivée et à mon départ.
Pas possible de trimballer Lola en plein milieu de la nuit dans le ravito surtout l’avant dernière nuit avant la rentrée des classes. Céline est ok.
Tant pis pour moi si j’avais voulu plus profiter de leur présence, j’avais qu’à me bouger un peu plus.

Allez c’est parti dans la descente. J’ai vu cette année qu’il ne nous faisait pas faire le gros détour dans la vallée comme l’an dernier, et j’imaginais une descente directe sur un chemin à flanc qui nous mènerait quasi direct au barrage (il me semblait avoir repéré quelque chose comme ça, le lendemain de mon abandon l’an dernier).

Faut pas rêver non plus. On ne s’enfonce plus dans la vallée à l’opposé du barrage, mais on tricote quand même encore un peu.
 Un beau chantier bien pénible même avant de finir par rejoindre la route, puis le sentier qui nous remonte jusqu’au barrage et à l’hôtel.

En arrivant, je passe tout de suite au Van. Lola dort, me fais un bisous et re-sombre tout de suite (et heureusement d’ailleurs).
Petit moment simple à deux avec Céline.

Frustration de le voir rapidement, mais je ne me voyais pas réveiller Lola à 1h du mat pour partager 10 mn d’un repas nocturne…

GRANDE-DIXENCE – 196.0 km / 15114mD+ / 14361 mD-
Chrono : 61:51:53
Temps entre base vie : 11:30:38
IN Me 1:51:53 - 61:51:53 - 89/235
OUT Me 5:52:50 - 65:52:50 - 77/222
Total pause : 4:00:58

Je file à la base vie. Petit repas. Douche. Puis massage (même si je n’ai plus le souvenir de celui-ci, ni du lieu). Et enfin dodo. Parti pour2 heures, je fais un peu moins je crois.

Je sors dans le couloir. Prépare mon sac. Puis descend remanger un bout. Puis je file dire au revoir à mes femmes qui vont se rentrer aujourd’hui.
Gros pincement au cœur de les voir partir.

C’est la nuit… entre 5h30 et 6h. Philippe est passé rapidement nous faire un dernier bisou avant l’arrivée de vendredi…
C’est loin, j’ai pas envie de partir, j’ai regardé si on pouvait faire une étape de plus le mercredi matin, mais c’est trop juste… Je dois rendre le van avant 18h… C’est super dur de laisser Philippe partir…
Je ne sais pas si Lola avait intégré qu’on pouvait voir Philippe à Plamproz, mais quand elle se réveille, elle veut juste rentrer car demain c’est la rentrée.
Je lui propose le monter au barrage en téléphérique, mais elle veut juste rentrer.
Heureusement, qu’on y était allé l’an dernier avec Philippe car j’aurai été un peu déçue !

 C’est parti, direction Meythet en passant par Lausanne / Genève. On sort de l’autoroute pour une pause dej au bord du lac.
Et c’est l’arrivée, vider le van, ranger (un peu), lessive… mais surtout : une bonne douche bien méritée !!!

Puis je reviens récupérer mon sac, déposer le sac suiveur et c’est reparti.

Je croise en partant mon jeune qui arrive et son accompagnant. Ça a l’air dur. Je lui ai gagné 4h depuis la cabane du Bec des Bossons.
Je lui souhaite de bien se retaper et de pouvoir repartir.
Par contre je ne les verrais plus. Ni même à l’arrivée ou à la cérémonie, je ne sais pas s’il aura réussi à aller au bout.

Je repars donc. J’ai rendez-vous avec mon histoire avec la SP, avec ma peur, avec ma revanche je l’espère.

Mine de rien depuis hier je pense à ce moment. J’y pense depuis un an.
Mais depuis hier je le vois vraiment comme la porte que je vais m’ouvrir sur la suite.

Cette étape est aussi la plus longue entre deux bases de vie et avec surtout deux difficultés majeures : le Grand Désert et la fenêtre d’Arpette.
C’est dans ma tête le juge de paix de cette Swiss Peaks.
Rien ne serait fait après bien entendu, mais c’est clairement un passage clé qui se présente devant nous.

Passage en haut du barrage.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360

Au coillu, puis la légère descente (tout va bien cette année), puis la montée dans les chaos en fond de vallée puis sur les flancs.

Petit à petit je me fais remonter par le couple inséparable, et par Nicholas et Patrick (que j’identifierai plus tard).

Pas de panique, je laisse passer. L’important est mon rythme. Surtout aujourd’hui.

L’ascension au col de Prafleuri de jour est somptueuse, l’environnement, les montagnes, La sauvagerie du lieu, l’empreinte laissée par la construction du barrage.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

J’avance concentré sur moi-même, sur chaque pas qui me rapproche de ma porte.

J’arrive au col et tout le monde est encore là. Je temporise un peu, me fait prendre en photo par un « randonneur ».

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Puis c’est la bascule. Descente quelques mètres. Je retrouve le point où j’ai fait demi-tour l’an dernier.

Je prends une photo.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Allez j’ouvre la porte et m’y engouffre. Il y a moins de neige que l’an dernier, mais il faut faire gaffe, la roche est gelée par endroit et les chaussures glissent.

L’environnement est juste magnifique, au soleil du petit matin, la lumière incroyable et les montagnes et glaciers tellement sauvages et magnifiques.

Un bonheur d’évoluer là.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Arrivée au ravito léger du Grand Désert : une tente et deux guides. Un peu d’eau, du thé, de la charcuterie. Mon couple inséparable est là.

Nicholas et Patrick sont devant.

Je repars du ravito.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Jolie montée pour passer le col de Louvie. Magnifique.

Et derrière une descente somptueuse nous attend, un décor de rêve au-dessus du lac de Louvie.

Un bonheur, un honneur d’être là.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

On longe le lac, je suis revenu sur Nicholas et Patrick, mais il s’arrête à la cabane de Louvie, je fais juste le plein d’eau et continue ma route.

Descente sur Plamproz.

 

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Quelques passages bien techniques, la fin de la descente me fait plaisir. 1800 m à descendre, ça se ressent quand même.
Mais arrivée en bas, nous ne sommes pas encore à Plamproz, il faut cheminer un peu dans la vallée avant d’y arriver.

Le soleil cogne un peu en arrivant, heureusement le ravito est bien abrité.

Je bois bien, et merveille des merveilles de la pastèque !!!

Je me fais une assiette de raclette et beaucoup de pastèque, du chocolat…

 

Mon couple inséparable arrive après moi.

Les gens trinquent, c’est bien sympa… mais la journée est loin, très loin d’être fini, alors faut y retourner.

Sortie du village, un fanion au milieu du chemin, une marmotte juste à côté. Elle m’entend, attend que j’approche un peu plus, puis va se réfugier dans le tas de bois du chalet à côté. Excellent !!!

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Un bon pétard jusqu’à la cabane Brunet. Je crois que ça tape un peu. Une petite descente, puis un sentier en balcon. Purée là c’est dur. Grosse fatigue. Jean me soutient avec plein de messages, mais là c’est long et dur. Le terrain ne demande pas grand-chose et du coup c’est peut-être presque un peu plus dur pour rester mobilisé.

Je finis par revenir sur un concurrent : Andréa. On discute un peu, lui est de Bruxelles, toutes les Swiss Peaks à son compteur ! Wahouuuuu. Je le félicite. Purée revenir chaque année quand tu sais exactement ce qui t’attend. A ce moment-là de la course je trouve ça énorme, trop fort !

Par contre il souffre grave de dessous des pieds, il a du mal. Mais il est constant, avec un mental à ne rien lâcher (et il ne lâchera rien car j’aurais le plaisir de le voir le samedi au Bouveret). Je prends par contre des infos sur la suite. Il compte dormir à la cabane de Mille. Je fais une bonne partie de la montée avec lui. Je pense essayer de faire pareil.

On arrive à la cabane de Mille.

C’est rigolo, ici va se concentrer pleins de monde que je vais suivre une grande partie du reste du voyage.

Nicholas et Patrick, le couple inséparable, Damien qui arrive en pleine forme, Antoine et d’autres plus ou moins identifiés.

Andréa, Nicholas et Patrick, le couple inséparable et Antoine sont tous full finisher ou multi finisher. Ça en impose !

Ça plaisante, je suis un peu satellisé, euphorique, shooté par la fatigue.

Allez dormir ? En fait ce n’est pas vraiment prévu ici, du coup c’est un peu galère, à la demande et à la connaissance des bénévoles…

Pas envie de quémander.

Je m’enquille des sandwiches, boit… puis autant y aller.

Je viens de m’identifier auprès d’Antoine que je reconnais grâce à Kikourou.

Il me propose de partir avec lui. Allez Go. On verra pour le repos, la suite, si je me pose dans la descente.

On part, mais rapidement Antoine se rend compte que vu l’heure il doit appeler sa famille. Je file donc. Me mets dans la descente et enquille. Les jambes ne déroulent pas trop mal. Je laisse un peu filer.

Vue sur Champex

Vue sur Champex

Je finis par revenir sur Damien, qui se laisse entrainer quand je me trouve à ses côtés. On fait une belle descente en prenant le temps de discuter. Il a tutoyé les avant-postes avec un beau début de course, avant de faire un bon stop de repos. Là il est dans une bonne période et surfe sur la vague.

On finit par arriver à Orcières, qu’on traverse avant de remonter sur le ravito de Prassurny.

On arrive à la nuit tombée. Damien récupère son assistance et va enchainer, tandis que je bois, mange un bout avant de profiter de la possibilité de dormir 1H dans un dortoir à l’étage.

Dans le noir, je me jette sur un lit pliant avec un bout de couverture qui a dû faire déjà quelques concurrents et en fera quelques-uns encore dans les heures qui viennent. Je pense que je navigue au frontière du sommeil ¾ heure environ.

Allez debout, je repasse au ravito… Puis il est l’heure de se lancer sur les 16 bornes qui nous attendent avant Trient avec la fenêtre d’Arpette au milieu (et son petit ravito en eau).

Le gros morceau est là devant nous. C’est maintenant.

Merdoiement pour sortir de Prassurny.

Puis monté à Champex… qui arrive vite au final (faut voir la pente des chemins pour y arriver). Mais je m’attendais vraiment à un peu plus long.

Traversée de Champex en rechargeant en eau à l’entrée du village, et en regardant la carte du resto où l'an dernier on avait "fêté" mon abandon autour d'une fondue bourguignonne.

 

Puis montée jusqu’au relais d’Arpette… je m’attendais à un peu plus long aussi.

Après le relais, je retrouve l’endroit où Céline et moi avions campé l’an dernier.

Je passe en mode nuit à l’entrée du vallon. Ça pince déjà plus. J’avance, on attaque en fond de vallée, un sentier bien chahuté Je subis un peu là. La grosse fatigue s’abat… Dur, dur, dur…

Je craque, m’habille et me jette par terre dans un coin un peu à l’abri. Je sombre surement. Me réveille, et me remet à marcher instantanément. Les 4, 5 premiers pas sont un peu de travers car le passage position couché à debout a été très rapide.

« Bien dans ma tête, bien dans ma course. »

Un pas après l’autre. Se contenter d’avancer. Ne rien projeter.

Petit à petit, je m’avance dans la vallée, puis finit par apercevoir la lumière à la fenêtre d’Arpette.

Je mange des Haribo, puis des noix de cajou et une compote salé Baouw (Un des deux va me tordre l’estomac une heure plus tard !)

Deux, trois lumières sont loin devant moi, d’autres se sont allumés derrière moi dans la vallée.

Allez j’attaque le final, c’est raide faut poser les mains. J’essaie de projeter les images de mon passage l'année dernière lors d’un TMB perso.

Sous le col, je ramasse un caillou et le mets dans mon sac. Je m’étais promis d’en ramener un à Lola de cet endroit. Bon je ne peux pas vraiment le choisir, mais j’espère que le hasard fera bien les choses.

Sommet, la bénévole s’extraie de sa tente. On prend le temps de parler cinq minutes ensemble. Quelle mission là-haut seule... et en même temps quel pied !

Allez faut attaquer la descente, je plie les bâtons et en avant. Je la sais exigeante, en particulier au début.

Effectivement au début vigilant, puis je laisse les jambes guider. La descente est très très longue. Un sacré bout dans la nuit noire. Un sacré morceau.

Obligé de m’arrêter pour une pause technique.

Je finis par apercevoir dans la fin des frontales devant moi. Que je rejoins juste après la buvette du glacier de Trient, en bas de la descente.

Mais le ravito n’est pas là. C’est au village de Trient. Je ne pensais pas que c’était si loin !

En tout cas c’est long dans ma tête et mon corps. Je reste tout le long derrière les deux frontales que j’ai approché.

Enfin Trient et son ravito arrivent.

Accueil chaleureux. Une raclette, en avant !

Un Valaisan discute avec le chef de poste et décrit ce qui nous attend.

Les deux gars avec qui je suis arrivé et le Valaisan finissent par repartir mais je préfère profiter encore un peu du ravito. Je récupère la couverture du ravito et m’y love un moment dedans.

Nicholas et Patrick finissent par arriver également.

Puis je finis par m’expulser. Allez faut finir cette étape !

Ça pelle grave dehors ! Mais je finis par me réchauffer, et même à quitter la veste dans la montée qui suit. Raide mais relativement courte, tout va bien.

Première descente, un peu de bitume puis on se jette littéralement dans le gouffre (les gorges de l’eau Noire).

Bon comme annoncé par le Valaisan, c’est surement beau, faut surement y revenir, mais là c’est juste hard (quantité de roches et racines au m² indécente).

Mais heureusement comme toujours il y a une fin.

Et faut se remettre à monter.

Bon par contre, avec tout le fromage et la charcuterie ingurgité aujourd’hui, j’ai la bouche fortement irritée et un méga bouton sur la langue qui pousse. Pas très agréable !

Le jour se lève petit à petit, j’étends la frontale dans la montée.

On débouche sous la voie de chemin de fer, avant de la traverser et direction Finhaut.

6H52, je passe le panneau d’entrée du village de Finhaut.

 

Putain quelle journée !

Et enfin l’arrivée sur la base vie

FINHAUT – 268.1 km / 20434mD+ / 20549 mD-
Chrono : 90:57:43
Temps entre base vie : 25:04:53
IN Je 6:57:43 - 90:57:43 - 72/214
OUT Je 10:17:09 - 94:17:09 - 66/189
Total pause : 3:19:27

Je récupère le sac, me dirige vers le dortoir. Un des gars du ravito de Trient que je croise, me dit de faire le tour du bâtiment pour aller prendre la douche dans le bungalow derrière.

Bon un peu le bordel avec le sac et le sac suiveur.

Puis je file me faire masser et me faire poser un Tape à la cheville droite, car la tendinite à la cheville couine méchamment après cette étape. Une simple palpation me fait mal.

Massage top. Vraiment.

Et me faire soigner le pouce droit qui à force de taper en bout de la chaussure, commence à me faire vraiment mal.
Putain la douleur de ouf !
Pansement et c’est ok.

Pendant que je suis au massage, Nicholas arrive. Pour lui vu le bordel de la base vie et l’heure, il repart direct.

Mince qu’est-ce que je fais. Ça me fout le doute ! C’est vrai que c’est le matin. Et je trouve ça con de courir la nuit pour dormir le jour !

Bon je file à mes sacs sans savoir … mais j’ai besoin de recharger ma montre et mon tel. Donc pas le choix un peu de dodo.

Le couple inséparable est là lui aussi.

Je vais m’allonger dans le gymnase.

½ heure plus tard je suis réveillé. La montre OK, pas le tel… Tant pis, j’y vais.

Par contre je trifouille un moment dans mes sacs. Je perds vraiment du temps.

Puis je file au resto. Là je tombe sur Antoine et Damien qui font finalement route ensemble avec Jérémy. Ils me proposent de manger avec eux. Moment très sympa. Bon repas. Mais aservice un peu long.

Retour aux sacs. Damien et Antoine me proposent de filer avec eux.

Non. Je ne le sens pas. J’ai vraiment peur de ne pas les suivre. Ou de me cramer à suivre un rythme qui n’est pas le mien. Et je crois que j’ai peur de lier ma course à d’autres. J’adore je crois ma façon de voyager sans m’en rendre compte. Ces rencontres ponctuelles, mais cette solitude dans l’effort.

Du coup les 3 compères partent devant moi.

Je sors de la base vie pas trop loin d’eux.

 

Par contre 4H20 de pause, pour seulement 1/2 H de dodo c’est clairement pas bon. Pas du tout optimisé. Dommage. (En fait erreur de calcul en sortant de la base vie, car c’est 3H20 de pause, mais je resterais avec cette impression, et ça ne reste malgré tout pas optimisé)

Pendant ce temps-là à Meythet...

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Et je pars très calmement.

Il fait bon. C’est une des rares ascensions que je vais faire en T-shirt, et ça jusqu’au col.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Je vais vraiment tranquille. Je mets la musique pour la 2eme fois depuis le départ…. Ou plus exactement un podcast. C’est vraiment très étrange cette Swiss Peaks. Je n’aurais quasiment pas écouté la musique ni les podcasts que je m’étais préparé.

La première nuit, je n’ai pas voulu intentionnellement écouté quoi que ce soit pour garder cet atout pour la suite…. Non, en fait j’ai quand même écouté un podcast de divertissement (La bande originale avec Benjamin Lavergne) en fin de nuit en attaquant la montée du Nanzlicke.

La 2eme nuit j’ai écouté une émission de divertissement de France Inter (Qui veut gagner la flute à bec), puis un album de Salomé Leclerc que je m’étais gardé en découverte. Puis après Jungu je suis passé sur Affaires sensibles… Purée ça m’a bien plombé ça… Le sujet n'était pas le mieux choisi. J’ai d’ailleurs coupé sans aller au bout.

Donc là je me remets un coup de Thomas VdB. C’est sympa et ne me prends pas la tête.

Je crois que je coupe dans le final du col. Plus envie.

Col de Fenestral. Magnifique. Somptueux.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Sourire avec mon Ukrainien qui arrive juste derrière. Je ne sais plus depuis quand on se suit aussi. Son français étant limité (notre anglais aussi), on n’échange pas beaucoup, mais dès fois un simple coup d’œil suffit. Suivi des 2 italiens en duo qui ne décrochent jamais un sourire.

Allez je bascule…Nan stop… Oublié mes bâtons, demi-tour. Mon Ukrainien me les lance.

Allez c’est parti. Je merdoie un peu au début et me retrouve dans le trafic des italiens. Puis je prends le large.

Descente dans un cadre magnifique.

Je finis par atteindre l’alpage d’Emaney. Les 3 compères sont en terrasses en train de boire un coup !

Il me propose un verre avec eux mais je suis toujours emmerdé avec ma bouche et mon bouton. Donc je préfère tourner avec de la flotte. Je recharge d’ailleurs à la fontaine.

Ils doivent repartir devant moi car je les retrouve peu après en train de dormir au soleil.

Ça fait tilt dans ma tête, il faut que je fasse pareil. Je m’étends au soleil à mon tour dans ma veste, le buff sur le visage. Le soleil me chauffe. C’est trop bon. Petit dodo vraiment réparateur.

Puis faut bien y retourner.

Je repasse mes italiens dans la montée, les 3 compères sont devant…

 

Jeremy m’a donné une info cruciale à l’alpage d'Emaney… C’est fini, Fenestral était la dernière grosse ascension. Maintenant elles seront toutes inférieures ou égale à 600 m de D+ jusqu’à l’arrivée.

Ça change sacrément la donne !

Donc là c’est 600 m en gros jusqu’au col d’Emaney.

Du coup ça passe grosso modo en une heure.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Puis c’est la descente sur le lac, le barrage et l’auberge de Salanfe.

Je file toujours à ma main sans vraiment forcer mais en gardant le rythme.

Barrage de Salanfe, les 3 compères sont 500 m devant, avec une concurrente dont on retrouve le mari à chaque base vie.

Arrivé au ravito, je les retrouve à l’intérieur. Je me jette sur la pastèque, refuse de la raclette because la bouche, enquille une banane et me rejette sur la pastèque

Antoine relève que les caramels fait maison sont une tuerie… Effectivement faut pas y tomber dedans… Tant pis j’y tombe quand même bien un peu dedans.

Jeremy a besoin d’aller pioncer un brin. Je n’ai pas envie de rester là et préfère me prévoir un stop plus loin au soleil.

Je fais une razzia sur les bonbons type Krema et file.

Je longe le lac, puis repère un coin sympa et me remets en config dodo. Soleil. Trop bon.

J’entends passer les 3 compères mais je profite encore un peu, … encore un peu, …

Bon allez maintenant faut y aller.

Je démarre doucement tout le plat qui suit. Et déquille tous les bonbons récupérés à Salanfe.

Puis on attaque la montée au col de Susanfe proprement dit. Et petit à petit, je me chauffe gentiment. Tout va bien je suis facile et je grimpe bien.

Je finis par revenir sur les 3 compères un peu avant le col. On finit le col ensemble et avec la copine de Damien qui les a rejoints depuis l’autre côté. La fin du col se fait sur un bon rythme.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Moment bien sympa pour moi. Et le col est superbe, lunaire. Avec la lumière qui baisse. Ce névé sur les cailloux sombres.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

On attaque la descente bon rythme et même une belle cartouche de Jeremy !

Je dis à Damien que je suis dans un bon move et que je vais filer et en profiter.

Pas de souci. Je file effectivement à la faveur d’un arrêt pour se regrouper.

Je file et ça trace plutôt bien. Le pied !

Cabane de Susanfe. Ravito. Je suis en mode : no-stop! Je refais le plein d’eau (avec du sucre). Et tape dans le gâteau chocolat/banane que je mange en repartant. Whaouuuu cette tuerie là aussi ce gâteau !!!

J’enchaine. J’ai les jambes, la descente se passe vraiment bien.

Même la petite montée avant Barme est avalée tranquillement.

Ravito de Barme. 2 gars bien sympa qui sont venus voir comment se passait ce genre de courses. Je me mets en config nuit mais reste en short. Et enquille les crêpes au Nutella !!!

Allez direction la base vie maintenant.

La première montée passe vite. Pas de souci. Descente. Le temps me semble déjà plus long. La montée qui suit me semblera une éternité. Le temps s’étire, j’ai l’impression de courir dans un jour, ou plutôt une nuit sans fin.

du coup pas grand-chose à raconter de ce tronçon mais qu’est-ce que ça a été long !

Finalement la base vie des Crosets apparait. Une dernière descente et je merdoie un peu dans l’arrivée à la BV car je n’ai pas emprunté le tunnel. Un A/R et c’est bon.

CROSETS – 320.0 km / 24324mD+ / 24352 mD-
Chrono : 107:42:10
Temps entre base vie : 13:25:02
IN Je 23:42:10 - 107:42:10 - 56/193
OUT Ve 3:44:06 - 111:44:06 - 62/197
Total pause : 4:01:56

 

Je récupère mon sac. Les douches en bungalow sont juste là. Je me douche. Puis vais poser mon sac dans le garage dortoir.

C’est spartiate mais en fait c’est top.

Puis je file manger, et me faire masser.

Sans doute le meilleur massage, le plus régénérant, de tout la Swiss Peaks … et pourtant ils ont tous été top.

Puis l’infirmière me refait le pansement sur mon pouce du pied droit. Mais ne peut rien faire pour mon bouton sur la langue ni pour l’inflammation dans ma bouche. Boire un max.

Pendant mon massage je vois Damien passer, puis c’est Nicholas qui vient se faire masser.

Je file ensuite dormir.

Là c’est galère car je ne suis pas à côté de la prise. Tant pis je sacrifie la recharge de mon téléphone. Je règle 2H de dodo.

Je me réveille un peu avant de nouveau, vais déjeuner, du thé et des tartines, puis revient m’équiper.

Je vais voir Antoine qui se réveille pour lui dire que je vais décoller.

Je rends mon sac.

C’est parti.

Je me sens vraiment bien. La fin de la journée d’hier m’a mis sur de bon rails, j’ai envie de continuer.

Dès l’entame, je me sens bien mais me limite à 600 m/h par peur de trop me griller.

Un gars et la fille( dont le mari...) qui sont partis juste après moi, finissent par me rattraper dans la fin de la montée. Je ne suis pas inquiet, je sens que j’en ai encore bien sous la pédale et je suis vraiment en aisance respiratoire.
Bref, je me gère vraiment. Je ne force rien.

On arrive au sommet. Je plie les bâtons en leur disant qu’on se verra peut-être plus tard au ravito. Le gars me dit je ne crois pas, t’as l’air en forme. Effectivement bien vu.

Et j’enquille la descente. Purée j’ai les jambes. Ça file tout seul sans forcer.

Première partie de la descente expédiée, puis j’attaque la partie le long de la rivière.
Et là c’est n’importe quoi ! Le pied : je suis une mobylette. Je file. Ça trace sans que j’ai l’impression de produire le moindre effort ! C’est en plus les heures gratuites avant le lever du jour. Le terrain est souple, joueur avec les passerelles… Bref c’est le pied grande pointure, je me régale.

Un grand moment !

Je finis par arriver à Morgins. Je suis un peu euphorique. Ça a été un tel plaisir.

Je refais le plein eau+sucre. Prend une assiette de pâtes blanches que je mange avec Nicholas et Patrick qui sont déjà là. Mais je ne traine pas. Je suis une pile qui déborde d’énergie.
Je repars dare-dare.

Ça attaque en montée. Pareil je me limite intentionnellement à 600 -700 m/h. Je reviens sur un gars puis le double. Mais me fait dépasser par un autre gars. Sur le coup je me demande si c’est un 170 (le futur vainqueur étant passé quand j’étais sorti de mon petit déjeuner aux Crosets).
En fait il s’avérera que c’est un espagnol dont Céline aura sympathisé avec la femme à l’arrivée.

Je laisse filer.

Le soleil se lève sur les montages. Un nouvelle fois magnifique. Somptueux !!

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

J’ai un message de Yannick, puis de mon chef qui me dit que ma balise est à l’arrêt. Je suis toujours marqué aux Crosets. Ouin ouin … alors que j’avance comme un avion, une vraie mobylette, personne ne peut en profiter !!!
Bon je signalerais ça au prochain ravito. Mais effectivement les 2 qui sont partis quasiment en même temps que moi des Crosets, se faisaient changer leur balise au petit-déj… Il y a encore des problèmes sur le tracking.

Dans le final de la montée il me semble que je reviens un peu sur mon espagnol.

On attaque la descente, et je lui reviens vite dessus puis le dépose gentiment.

Je trace et finis par arriver au ravito de Conches au moment où quelqu’un en sort.

Je rentre, je suis survolté. Je ne m’assois pas. Refais le plein. Bois un thé et enfourne les crêpes au Nutella, pendant que je signale mon problème de balise. Ni le bénévole, ni la bénévole ne peuvent rien faire. A voir au ravito suivant.

Mon espagnol entre dans le ravito et s’assois. Moi je suis sur le départ. Je récupère quelques Haribo dans la main et Allez Gooooo !

J’annonce en sortant que je viens de passer Conches à mon WhatsApp ! Yannick réagit et hallucine.

Un virage à droite en sortant du ravito et Bim un mur !
Pas long mais un rempart.
Même pas peur. Je suis une machine ! Je grimpe.
Et ça passe !!

Au sommet, il est 7H30 j’appelle Céline. Je vole, je vole… Si je tiens comme ça je vais tout exploser. Mes prévisions de ma feuille de route sont cramées. Il ne faut pas mettre Lola à l’école dès ce matin et venir rapido. Céline a du mal. Tu crois ? Non, oui, je ne sais pas vraiment, ... mais je suis en train de voler là. Ça va être tendu si Lola va à l’école ce matin.

7h30, je viens de me lever.
Cette nuit, avant le base de vie, Philippe était dans son timing (avec une arrivée prévue à 1h du mat) … et là, ce matin, il ne dit qu’il avance trop bien, et qu’il va arriver…  
Je savais qu’il avait sous évaluer son allure de fin de course et que potentiellement cette dernière partie serait plus rapide. Je m’étais donc projetée à une arrivée en soirée, ce qui m’arrangeai d’un point de vu logistique avec Lola !
J’avais donc anticipé le fait de partir au Bouveret en début d’après-midi et de faire péter l’école à Lola le vendredi aprem.
Mais, il me dit qu’il va trop bien, qu’il veut tracer, et il pense que je devrais partir ce matin, que je ne devrais pas mettre Lola à l’école…
Je ne comprends pas trop… J’écoute, il est speed…
Je raccroche et vais voir Lola. Elle est encore dans son lit, elle ne voulait pas de se lever pour aller à l’école… Je lui dis que son père est en avance et que ça serait bien qu’on parte dans la matinée, pour le voir à l’arrivée.
Elle se met à pleurer : « Je veux aller à l’école » (parfois, je pense que cette enfant n’est pas de moi !!!). Heuuu, je n’avais pas anticiper cette réaction…
Elle me dit qu’elle sera privée de récré si elle est absente car elle devra rattraper tous les cours d’une journée complète ! « Tu te rends pas compte, maman ! Demande à Papa de ralentir… » … Heuuu non, pas possible ça !

Je la laisse encaisser et je calcule la durée/km qu’il lui reste à parcourir : 40 km… Même s’il est refait à neuf (après 320 bornes ?), il ne peut pas arriver avant 15h00, non… ?
J’y connais pas grand-chose mais quand même…
Bon, j’utilise un joker et j’envoie un message à Yannick qui vient de commenter WhatsApp. Il trouve effectivement mon pronostic de 15h00 optimiste.

J’essaie de raisonner Lola, mais elle angoisse vraiment de ne pas aller à l’école…

Je ne suis pas bien, je ne sais pas quoi faire, j’hésite, l’heure tourne…

Ok, tu vas à l’école ce matin, mais à midi, on part : arrivée au Bouveret avant 14h…
Comme ça, en plus j’ai le temps de faire les affaires pour ce week-end !
Parfait, j’ai trop bien géré !!!

Puis je file, une descente puis une remontée sur les arrêtes de Tour de Don et tête du Tronchey.

On aperçoit pour la première fois le lac Léman. Bordel ça sent bon !!

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Je double un gars et lui dit que c’est bon de voir le lac !!

Je continue de filer.

Vers 8H45, je pense ne plus être très loin du chalet de Blansex. J’appelle Céline pour voir si les préparatifs se passent bien. « J’ai mis Lola à l’école ». Une armoire normande me tombe sur le coin de la figure ! Comment ? Pourquoi ?
Je répète à Céline que c’est mort si elle part à 11H30, y a un risque que j’arrive avant (11H30 + 1H30 de route vraiment au mieux).
Et là, tel que je suis lancé je ne m’arrêterais pas. Je ne peux pas.

Je comprends vraiment plus rien.
Philippe me dit : il me reste 20 km (QUOI !!! mais y’a une heure, il t’en restait 40…)…
« On va se louper, pourquoi t’as mis Lola à l’école ? J’avance, j’avance vite… »
J’suis pas prête, j’suis perdue…
OK, il est hors de question qu’on se loupe… Je raccroche en disant que je vais prendre la route maintenant, et qu’on sera là.

On raccroche tous les 2 abasourdis.

J’ai envie de tout casser.

J’ai envie de pleurer, non, de vomir, non, les 2 !

J’ai, on a énormément construit mentalement sur cette arrivée tous les 3 ensembles. On avait visualisé ça. Et Lola m’a tellement vu m’investir, passer du temps là-dessus, m’accompagner toute la première partie de course que cela me semble injuste qu’elle en rate la fin.
Et Céline aussi.

Il faut qu’on soit là, il n’y a pas d’autre alternative…

Il faut que je digère ça. J’arrive pourtant à dissocier l’effort physique que je fais et le trouble émotif dans lequel je baigne.

Il faut que je gère, j’attrape un sac, balance des affaires pour ce week-end. Je me dirige vers l’école… Pas simple, mais pas le choix… Je sonne à l’interphone : « Bonjour, je dois récupérer Lola » …

La directrice arrive avec Lola, elle me demande si ça va, je réponds qu’il n’y a rien de grave mais que je dois partir. La directrice me fait remarquer que j’ai l’air bouleversé, et je lui réponds juste que je lui expliquerai plus tard car là, je dois partir. Lola monte dans la voiture, me fait remarquer que j’ai oublié son siège, retour maison…

Je rappelle Céline. On refait le point. Elle a déjà réagi. Elle est incroyable!  Elle est déjà à l’école pour récupérer Lola.
La directrice accepte de libérer Lola. Les pièces du puzzle se remettent en place. Je reprends  petit à petit le fil.
Je rassure Céline sur le timing qui sera bon maintenant.

Philippe me rassure, il me demande de respirer, il dit qu’on est dans les temps (en fait, il n’était pas à 20 km tout à l’heure !). Je respire, et prend le volant !

Sur la route, je commence à recevoir des messages pour me demander si je suis partie ! L’équipe de soutien a vu l’avancée fulgurante !
Jean me fait un peu de suivi live pendant que je suis en route, je sais maintenant que ça devrait le faire. Mais tant que je ne suis pas avec lui, je stresse !

Dans l’intervalle pendant ces coups de fil, je me suis planté 3 fois de chemins ... Je suis resté sur mon rythme mais quand même moins lucide !

Je finis par arriver à Blansex. Idem je suis survolté.

Je parle aux bénévoles, englouti tout ce que je peux et recharge en eau+sucre.
Du raisin sur un ravito ? Hmmmm il a l’air trop beau et bon, je choppe une grappe et la dévore. Trop bon !

Du raisin !?!… C’est juste inconcevable pour moi en fait normalement en course.
J’adore ça mais la digestion n’est jamais anodine dans la vie de tous les jours…
En fait depuis la cabane des becs de Bosson je suis passé dans une dimension où mon corps accepte tout. Il ne regarde plus, ne juge pas. Il avale, digère et met tout dans la chaudière. Il y a un tel besoin d’énergie pour faire tourner la machine que tout est bon !
C’est dément et incroyable. Je n’ai jamais vécu ça en course !

J’annonce aussi pour ma balise. Ok ils vont voir pour me la changer.
Mais pour l’activer il faut monter un peu au-dessus pour chopper le réseau.
Ok on y va ensemble. Je choppe quelques bouts de mangues séchées et c’est parti !

Mais attention moi j’suis en mission. On se met à bloc !!!

Bon on monte vers le col. Je perds entre 5 et 10 min le temps de changer la balise, la fixer sur le sac et qu’ils me libèrent.

Gooooo, c’est reparti.
Dommage en arrivant au ravito, j’ai repéré qu’il y avait du monde qui en repartait.

Je passe le col, petite descente et ça repart à la montée. J’ai récupéré 2 gars en visu.

Je regarde encore un peu mon alti 700 m/h, c’est bien.

Je suis à un dizaine de mètre d’eux en arrivant au ravito de Taney. L’endroit est trop beau de nouveau !

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Je reste à bloc. Ravito express recharge des flasks, un quartier d’orange, banane… Et allez j’y retourne.

Du coup je repars derrière 2 autres gars, que je reprends immédiatement. Je mets un gros coup. Un lâche tout de suite, l’autre italien, essai de tenir mais je poursuis mon effort et ça lâche.

Je continue, c’est une des dernières montées. J’envoie bon sang. Je reviens sur deux autres que je passe. Dont un pense que je suis sur la 170 !

Je poursuis mon effort et enquille pour reprendre un dernier juste avant de passer le pas de Lovenex.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Derrière descente bien technique qui fait penser à Belledonne. Puis une remontée où je poursuis mon effort.

Allez c’est parti pour la descente sur le dernier ravito.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Avec à la fin une bonne partie sur bitume qui tape un peu. Mais je ne lâche rien.

Ravito. Express recharge eau+sucre. Quelques fruits ou trucs sucrés et allez je repars pour les derniers 10 kil.

Sentier faux-plat montant, je pousse comme un dingue. Je croise la copine de Damien qui monte à leur rencontre.

Dernier raidard pour passer « En frite ». Je temporise un peu pour ne pas me cramer. Mais j’ai des jambes de feu, ça monte tout seul.

Allez c’est la dernière bascule maintenant ça ne fait que descendre.

Et de nouveau je ne lâche rien. C’est dément et trop facile. Je cours partout, relance en permanence. Je reviens encore sur 2 gars je crois.

C’est long mais je ne lâche pas.

Puis je décide de m’arrêter un court instant dans un bosquet. Je veux éviter d’être barbouiller une fois franchi la ligne d’arrivée.

Pendant que je suis arrêté j’entends quelqu’un passer. Mince je ne me suis pas fait doubler une fois depuis les Crosets, je n’ai pas envie de commencer. Je me dépêche, me relance. Et reviens sur le gars. En fait c’est le 2eme de la 170. On discute un peu. Il assure sa descente.

On entre dans le Bouveret. Je percute que je préfère le laisser partir pour profiter de mon arrivée en famille.

Passage à la gare. Le long des quais.

On est au Bouveret un peu avant midi. L’attente jusqu’à 14h est interminable, il peut pourtant difficilement aller plus vite !
Lola est cool, on n’a pas mangé, elle fait les 100 pas avec moi,…

 

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

...et enfin, il est la !
Lola court à sa rencontre, j’aime tellement cette image.

Je vois Céline et Lola. Lola court vers moi. Je me mets à genoux. Elle me tombe dans les bras. Je sanglote un coup.
On se regroupe tous les 3 et on avance vers la ligne.

 

J’ai la boule à la gorge et mes 2 femmes dans mes bras.

On avance tous les 3. Je filme en pensant à tous ceux qui auraient voulu partager ce moment en étant sur la ligne avec nous.

La ligne est occupée par le 2eme de la 170 et sa famille et accompagnants.

Ça me saoule trop d’arriver en même temps que lui !
C’est l’arrivée de Philippe, je veux qu’on le voit, qu’on le félicite ! Je suis tellement fière.

On se « fraye » un chemin.

On franchit la ligne.

BOUVERET – 364.0 km / 26583mD+ / 27583mD-
Chrono : 122:04:20

Temps entre base vie : 10 :20 :00

IN Ve 14 :04 :20 – 122 :04 :20 - 39/189

Je prends de nouveau Lola dans mes bras. Je suis à genoux. Je sanglote. Lola me parle à mon oreille. Mon cœur est énorme.

Quelle émotion, j’aime les regarder encore…

Je les prends toutes les deux dans mes bras.

Ces moments sont uniques. Dément. Tellement intense.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Je l’ai fait. Bordel. Je l’ai fait. Il l’a fait bordel, il est complément fou. Deux ans passé là-dessus. C’est trop, beaucoup trop. Mais purée c’est bon.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Le regard de ma femme. La main de ma fille dans la mienne.

Apprécié chaque seconde. Ancrer les images, nos regards.

On se pose sur un banc tous les 3, serrés. Ne plus se lâcher.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Mes beaux-parents arrivent. Ils me font la surprise d’être là… Je les ai appelés un peu tard, je ne pensais pas qu’ils viendraient… Mais comme en 2009 à l’UTMB, ils arrivent 10-15 min après mon arrivée. Ça n’empêche, c’est chouette. Une jolie cadeau rempli d’attention pour moi. Je suis touché. Mon beau-père, grand sportif, apprécie.

Je bois tranquillou la bière d’arrivée. Raconte des bribes de la course.

Puis il est temps de bouger un peu. Je file à la douche, après avoir récupéré mon sac.

Mes beaux-parents rentrent.

Nous on va profiter un peu. Direction le resto. 3, 4 assiettes de grillades plus tard, ça va mieux.

On revient sur l’aire d'arrivée. On prend un café, puis un cocktail au bar à côté de l’arrivée. On profite.

Je vois mon Ukrainien après son arrivée. Un regard, quelques mots échangés.

Puis on file à notre location vers Lugrin.

Le lendemain on passera l’après-midi également sur place pour que Lola participe à une course enfants. Quelle joie de la voir avec sa médaille.

2021 08 29 SWISS PEAKS 3602021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

La chance aussi de dire un petit mot à l’organisateur

Puis on reviendra le dimanche matin pour profiter de la cérémonie des finishers. Voir Sylvain qui a fini en mode warrior en serrant les dents. Croisé une dernière fois ceux cotoyés toute la semaine.

2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Fin d’une bien belle aventure. D’une énorme aventure.

Une aventure en appelle une autre… laquelle ? Je ne sais pas encore mais… Je suis prête 😊

Ce qui a bien marché :

  • Mes baskets : un bonheur! 2 paires (les mêmes modèles) alternées à chaque base de vie.
    Ces baskets me sont vraiment idéale !
  • La météo
    Elle a tellement été favorable pour nous. Idéale. Pas un pet de pluie. Du froid mais supportable, du frais, du soleil mais pas trop…Surtout quand on connait l’été qu’on a eu !
  • Mon matos en général (sauf le sac à dos) : rien d’innovant, des choses éprouvées mais justement quel plaisir, rien ne faisant défaut.
  • Ma feuille de route.
    Un peu d’avance au début. Equilibré par les arrêts un peu plus longs aux bases vies. A peu près juste apparemment. Apparemment car si ça a servi pour Céline et à me suivre, de mon côté je n’ai jamais regardé où j’en étais. Je ne regarde au final que les inter distances entre points, le déniv, et éventuellement le temps prévu sur ces inter distances pour avoir un ordre d’idée.
    Mais je n’ai jamais réfléchi à la globalité.
  • La dernière étape (entre Les Crosets et l’arrivée au Bouveret)
    Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Je ne comprends toujours pas la facilité, l’aisance que j’ai eu.
    Pour voir quand même si ce que j’ai ressenti était vraiment en adéquation avec la réalité, je suis allé voir les temps de passage des 50 premiers : j’ai donc apparemment le meilleur chrono entre Les Crosets-Bouveret !!!!
    Incroyable !
    Attention je compare ce qui est comparable : je suis 39eme et à ma place, et le premier par exemple ne luttait pas pour sa place mais devait juste assurer sa fin de course. N’empêche c’est la première fois qu’un truc comme ça m’arrive !
    Et les sensations avant d’arriver à Morgins était juste magique !
  • Le corps humain, un truc sidérant fantastique.
    Sur le sommeil. Même s’il s’est fait attaquer de multiples fois, sa capacité à gérer si peu de sommeil est incroyable. Et à s’adapter. Sidérant.
    Sur la digestion. A partir de Tsahelet, mais surtout cabane du Bec des Bossons, j’ai pu manger ce que je voulais (même si le régime raclette s’est interrompu avec l’inflammation dans la bouche). Incroyable.
    Et même le régime hyper sucré le dernier jour : j’avalais, ne me posais même pas aux ravitos et en avant !
    Sur la récupération. En arrivant à Finhaut, puis le lendemain aux Crosets, je pensais vraiment être un peu détruit après cette course.
    Et puis finalement, ça n'a pas été si mal. Une semaine de repos complet après, tout semble à peu près ok. La cheville va me demander un peu d’étirement avant de repartir sur les chemins, et j’ai mon pouce du pied droit qui a reçu (mais c’est assez traditionnel). Mais les genoux vont bien, pas de douleurs particulières, et avec les beaux jours, l’envie de retourner en montagne est rapidement revenu.
  • Passer le col de Prafleuri, franchir le point où j’avais abandonné l’an dernier.
    Essayer de me rappeler dans quel état j’étais. Ré éclairé, à la vue du parcours qui suivait, mon abandon de l’an dernier.
    Avoir le sentiment que finalement ma décision a peut-être été la bonne.
    De toute façon moins la regretter aujourd’hui.
    Et me dire que même si j’étais allé au bout l’an dernier, je n’aurais peut-être pas eu l’impression d’avoir fait le parcours complet (ramené à 315 km en raison du Covid en 2020).
    Là je reviendrais si j’en ai envie, et pas parce que j’ai le sentiment de ne pas être allé au bout du format.
  • Les bénévoles incroyables, présent, discrets, tolérants, joyeux, aux petits soins.
  • La course. Un parcours majeur. Engagé. Technique. Magnifique.
  • L’échappatoire de mon WhatsApp, les messages des potes, la présence de Jean sous Arpette, les messages de ma sœur, ma maman, mon papa.
  • Le mantra de mon chef "Bien dans ta tête, bien dans ta course!"
  • La citation de Mandela de Yannick avant le départ : « La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber mais de se relever après chaque chute » tellement en adéquation avec ma course l’an dernier. Ton message vocal à l’arrivée.
  • Le soutien infaillible de ma femme, sa présence, sa gestion, la flamme dans ses yeux!
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Ce qui a marché moyen :

  • Ne pas avoir un réveil ou une montre, bref un truc qui donne l'heure dans le sac suiveur, un vrai manque lorsque le tel et la montre sont en charge sur les bases vie et souvent pas côté de soi.
  • Mon sac Dkt : Il m’a vraiment soulé!
    La mise en place des flasks est vraiment trop dure, une vraie galère quand le sac est pleins et sur les épaules.
    Et les poches à flaks et leurs élastiques sont tellement dures à manipuler qu'au bout de 3, 4 jours j'ai commencé à faire attention comment je faisais car ça me faisait mal aux mains.
    Sans parler de l’embarras des gants, bonnets, buffs ou autres... en main parce que le rangement en face avant est trop limité !

    Dommage car le portage est top, et le volume et le rangement à l'arrière est un vrai plaisir !
    Il ne partira plus jamais sur une course. Ce qui était acceptable sur un trip sur plusieurs jours m’a vraiment fatigué ici.
  • Regarder sa montre au début… Voir 50km… Et se dire que rien n’a été encore fait.
    Voir 6000 m de D+, et savoir qu’il en reste 20 000…
    Bon je ne suis jamais trop resté là-dessus, n’empêche que le début a été dur, le temps de vraiment rentrer dans la course, le temps de vraiment commencer à vivre le voyage...

    Par contre une fois passé Grande Dixence, le col de Prafleuri... je n’ai même plus le souvenir de regarder le kilométrage.
    Je crois même ne plus avoir souvenir de ma montre au-delà de 200 bornes…
  • Les bâtons (pour ma gestion de leur utilisation)
    J’ai peut-être été trop sectaire. Rester sur ma position de ne plus m’en servir depuis 2, 3 ans.
    Sur un tel parcours, c’est un plus indéniable.
    Effectivement le bon compromis est pour moi de ne pas les sortir les premières heures car la course reste un peu nerveuse et cela permet de ne pas faire monter le cardio en bourrinant dessus, mais après c’est difficile de s’en passer.
    Et pourtant l’an dernier, il m’avait vraiment semblé être bien sans.
    Mais un 100 miles est peut-être une barrière haute de ma capacité sans bâtons.
2021 08 29 SWISS PEAKS 360

Bon l’aventure est terminée. Je suis vraiment heureux d’y être arriver. Ça faisait 2 ans que le projet était lancé. Deux ans à beaucoup projeter là-dessus.
J’ai réalisé pendant la course le poids de mon « échec » de l’an dernier, de ce petit fardeau qui, mine de rien, s’était installé sur mes épaules depuis un an.

Je me suis rendu compte aussi que l’investissement que cela a représenté me semble un peu trop énorme, ainsi que pour ma vie familiale.

J’étais vraiment persuadé de ne faire qu’un one-shot, je l’ai même assez répété. J’en ai été persuadé une bonne partie de la course, je voulais même finir pour pouvoir passer à autres chose (comme à l’UTMB en 2006)…
Le plaisir ne me semblait pas assez présent au début par rapport à mes trips en montagne sur plusieurs jours. Et ça m’a vraiment perturbé. Ne pas arriver à retranscrire sur mon début de course, cette espèce de communion, de sérénité que j’ai encore ressenti en Maurienne cet été, m’a vraiment troublé.
Et puis se faire attaquer par le sommeil en pleine nuit sur un sentier est vraiment un moment difficile à vivre.

Et puis… et puis se sont enchainé Grimentz, les Becs de Bosson, Grande Dixence, le Grand Désert, la cabane de Mille, Fenestral, Susanfe …
Ils m’ont ouvert une autre dimension…. Il ont réveillé ces sensations que je voulais vivre, même si bien sûr cela restait dur !
Puis est arrivé ce final Les Crosets-Le Bouveret … Comment résumer ça, ces sensations, cette facilité, ce condensé de plaisirs, ce moment incroyable, unique dans ma vie de coureur…

Alors refaire un 360 ?
La question ne se pose pas tout de suite de toute façon.
Ni pour l’année prochaine non plus !
Une année ne suffirait pas à me sentir prêt mentalement.

Mais évidemment j’ai mis les pieds dans une autre dimension. Et l’envie reviendra certainement un jour.

Mais une telle course restera une exception. Elle doit correspondre à un cheminement, une envie, un projet.

Des moments comme cela me semblent devoir rester unique et exceptionnel !

 

 

Et puis 360 kilomètres… Je m'interroge encore chaque jour comment est-ce possible et si c’est bien moi qui ait fait ça ?

2021 08 29 SWISS PEAKS 360

La vidéo officielle

On nous aperçoit vers 3'48

Le best of de l'édition 2021

Et le teaser (qui était bien sympa aussi)


Et puis pour moi,
Pour garder toute la richesse de ces échanges,
Car ça raconte aussi ma Swiss Peaks,
voilà la retranscription de mon lien WhatsApp :

27/08/2021 à 10:24 - Philippe:

Bon j’ai quitté la Swiss Peaks l’an dernier bien déçu et avec la frustration de ne pas avoir pu m’exprimer pleinement…

Du coup, on y retourne cette année pour voir jusqu’où l’aventure nous mènera…

J’y pars avec de belles images de notre trip autour du Lac d’Annecy avec les copains, des 24H de la Tournette, du passage euphorique de la Grande Motte avec mon Jean lors du HTV, et de mon trip de 4 j en Haute-Maurienne…

Je pars avec une assistance de choc avec Lola et Céline en Van qui vont me suivre jusqu’à mercredi avant de rentrer faire la rentrée des classes pour Lola.

J’espère les retrouver pour mon arrivée « prévu » vendredi soir (mais que prévoir sur une course comme ça !!!).

Je refais un peu appel à vous via ce whatsapp, car sur des aventures comme ça, c’est une sacré force d’avoir un lien avec le monde extérieur.

Mais vu la durée du truc, la fréquence éventuelle des messages, n’hésitez pas soit à mettre les notifications de cette conversation en silencieux, soit à en sortir (je serais pas vexer !).

Le lien pour le suivi live :

https://swisspeaks.tv/

Et plus particulièrement le suivie coureur de la 360 :

https://swisspeaks.tv/360k/#1_31E6C7

Mon numéro de dossard : 256

Départ dimanche 29/08 à midi

 

J’activerais cette conversation dimanche matin avant le départ.

La biz à tous !

27/08/2021 à 10:24 - Philippe:

Une carte sympa du parcours sur le portail suisse

27/08/2021 à 10:25 - Philippe:

La Mindmap 😁😝

27/08/2021 à 10:30 - Philippe:

SP feuille de route.pdf

27/08/2021 à 10:31 - Philippe:

 Et la feuille de route .... prévisionnelle comme elle ne peut qu'être

29/08/2021 à 08:05 - Philippe:
29/08/2021 à 08:07 - Philippe:
29/08/2021 à 08:13 - Julien G:

 Yep la Swiss Peaks power 💪

Tic tac Tic tac... Bientôt le départ pour une sacrée aventure 😲

T'as la météo, l'entraînement, l'expérience, le mental, la famille et les amis qui se soutiennent donc plus le choix que d'y aller 😅

Bon départ mon Philippe ! et surtout amuse toi autant que possible, au moins sur le début (= sur les 150 premiers km 😄).

Bises de nous 3

29/08/2021 à 08:21 - Daniel:

 Prêt pour le trail dans la fièvre du samedi soir avec l 'équipe de soutien de choc

A vous la montagne à avaler.

Tous nos bons souhaits.

Allez Philou t'accompagner tous les jours en pensée et à tes côtés.

Bises du matin au tailleur et à son équipe de soutien irremplaçable.

A+ pour ressentir avec toi ta course du bonheur tant pour le paysage que ta famille et tes amis qui seront toujours présents  pour t'apporter de la bonne humeur.

Allez Philou...

29/08/2021 à 08:52 - Chris:

 Bon voyage mon Philou. Profite des jours et des nuits qui se succéderont jusqu'à te mener bien gentillement sur le ligne d'arrivée.

29/08/2021 à 08:58 - Caro:

 Allez Philippe !!! T'es le meilleur !!!!! 💪🏃Gros bisous

29/08/2021 à 09:07 - Julien G:

 Par contre Philippe, es-tu au courant que sur ton bracelet y'a un 's' à Swiss Peaks 🤔

Tu dois donc t'attendre à avoir plus d'1 montée 😄

29/08/2021 à 09:07 - Romain:

 J’ai confiance en notre cher pèlerin! La marche tranquille, et la sérénité en toi. Ce sera la bonne cette fois , la météo sera de la partie on l’espère tous pour toi! 💪🏻🙏🏻

29/08/2021 à 09:12 - François:

 Oui ça va le faire, t'es au top et on sera là pour  suivre ta belle aventure 👏👍

29/08/2021 à 09:16 - Yvette:

 Et voilà bientôt approche le moment où tu vas nous faire vivre des moments intenses d'émotion. Pour toi que ce soit cool

jusqu'à midi....

Mille bisous 😘

29/08/2021 à 09:17 - Philippe:

 🥰 à tous ❤️

29/08/2021 à 09:33 - Gérard:

 Bon courage on te suit et te souhaite bonne chance 👏

29/08/2021 à 10:21 - Blandine:

 Ça va forcément le faire : tu as un bracelet porte-bonheur fait par Lola !! Bon courage !! Go go go 😍

29/08/2021 à 10:37 - Yannick:

 Cette année c'est la bonne !!! Que l'aventure commence ! On est à fond derrière toi! 💪

29/08/2021 à 11:48 - Céline:
29/08/2021 à 11:51 - Julien B:

 Bonne aventure a toi Phil, Enjoy ds l’effort! On est derrière toi!

29/08/2021 à 11:59 - Daniel:

Le temps est frais apparemment pour l'attente. C'est excellent pour courir.

Bon départ accompagné  de l'oeil et la joie de Lola et Céline ainsi que tous tes supporters nombreusesactivités .

Nous écrivons de nouveau le refrain bien rodé : Allez Philou, allez Philou, allez...  Nous l'avons en permanence en tête même en pause....

29/08/2021 à 11:59 - Yvette:

 😘😘😘😘😘😘🤞🤞

29/08/2021 à 12:01 - Marinette:

 🏃🏻🏃🏻🏃🏻🏃🏻🏃🏻🏃🏻️ allez Philippe 👏

29/08/2021 à 12:01 - Yannick:

 C'est parti ! Bonne course, enfin bonne semaine ! 😅

29/08/2021 à 12:01 - Romain:

 Go go go!!!

29/08/2021 à 12:02 - Romain:

Oubli pas d’enlever la veste! 😜

29/08/2021 à 12:15 - Céline :

La veste a été récupérée 🤪🥰

29/08/2021 à 12:20 - Gérard :

 Allez cher philou

On te suit avec interets

29/08/2021 à 12:21 - Gérard :

 Allez cher philou tombe

 Pas dans un trou

Tu aurais des regrets

29/08/2021 à 12:24 - Julien F:

 💪🙌👏 allez Philippe tu es le meilleur 😎

29/08/2021 à 12:31 - Daniel:

 Une remarque sur la précédente photo, il n'y a pas foule. Comme cela les coureurs pourront bien respirer loin du covid, mais, en Suisse il n'y en a pas, pays neutre oblige...

La petite fille en anorak rouge et confortable attend la distribution des publicités!  Il faut lui dire que ce n'est pas le Tour de France, Céline peux-tu t'en charger ? Et, en même temps gros bisou de la foule des supporters.

29/08/2021 à 14:24 - Céline:

1er ravito 😊

29/08/2021 à 14:25 - Céline :

 Plus de 25 🤪

29/08/2021 à 14:27 - Chris :

 👏👏

29/08/2021 à 15:07 - Daniel:

Au top la photo, merci Céline de capter ces bons moments.

Il faudra prêter le portable à Lola pour te voir, elle ne refusera pas et te dira même : je sais faire, je sais faire, je sais maman.

Bonne course à vous trois. On adore votre présence partagée.

29/08/2021 à 15:18 - Marinette :

Nous a midi repas Thaï une pensée pour Philippe 🤪

29/08/2021 à 15:53 - Laurence :

 1er ravito 👏👏👏👏au top mon Philou

Ça y est l aventure est commencée Champion 🥰

29/08/2021 à 16:01 - Caro :

 Go Philou !!!😍😘

29/08/2021 à 17:19 - Céline :

Un ravito béni 😇

29/08/2021 à 17:20 - Céline :

 

29/08/2021 à 17:20 - Céline :
29/08/2021 à 17:20 - Céline :
29/08/2021 à 17:20 - Céline :
29/08/2021 à 17:34 - Laurence :

Radieux tous les 3 🥰

29/08/2021 à 17:34 - Caro :

 😍

Prends des forces Philou !!!😘

29/08/2021 à 17:36 - Philippe:

Des forces... Et de l'amour 😍

29/08/2021 à 17:37 - Philippe:

Ca y est Julien G j'ai droit au s 😁😬... Mais il en reste des s 🤣

29/08/2021 à 17:57 - Blandine:

Y a de I idée : si à la messe, ils remplacent l ostie par du saucisson et du fromage , ça va sûrement remplir de nouveau les églises ! Ils sont forts ces suisses 🤩

29/08/2021 à 18:46 - Philippe:
29/08/2021 à 18:04 - Caro :

🤣🤣🤣

29/08/2021 à 18:23 - Daniel :

Ils utilisent même les tous jeunes pour économiser.

Belles photos de départ et d'accompagnement qui doit décupler les jambes de Philippe.

Toujours en course ? ou un ravitaillement préparé par Lola ?

29/08/2021 à 19:01 - Julien B:

😍 enjoy, régale toi! La 1ère nuit approche!

29/08/2021 à 19:23 - Chris :

🤣👍

29/08/2021 à 19:51 - Philippe:
29/08/2021 à 19:51 - Philippe:
29/08/2021 à 19:53 - Céline :
 
 
29/08/2021 à 20:02 - Julien G:

Ravitailleuse ravitaillée ️ C'est du sport aussi pour les suiveurs 👍

1ère nuit (froide) pour Philippe 🏃♂️ Bon courage car c'est moins fun sans voir le paysage..

Et garde du jus pour nous encourager demain matin  car on va bosser 😩😅

29/08/2021 à 20:03 - Caro :

Bisousss les filles !!! 😍

Et courage pour la nuit Phillipe !!!😘

29/08/2021 à 21:21 - Jean :

Bon courage pour la nuit Philou !!!

29/08/2021 à 21:26 - Céline :

Hello, y a quelqu un sur le live qui peut me dire  a combien de km est Philippe de Fiesh ? 😉

29/08/2021 à 21:27 - Chris :

Le live n'est pas terrible...

29/08/2021 à 21:27 - Céline :

😬 Merci Chris!

Je suis bien d accord !!

29/08/2021 à 21:30 - Jean :

Il est au 47 ème km

29/08/2021 à 21:30 - Daniel :

Bonne nuit les filles. Vu la marmotte dans le van qui va tenir chaud à Lola, elle a bien de la chance.

Bonne nuit les filles à demain à la poursuite du champion. Vous avez déjà reconnu un tronçon du parcours avec un belle et longue    passerelle.

Et à Philou une bonne nuit en solitaire éclairée par la lune (peut-être), pas le temps de regarder les étoiles.

Bonne nuit en courant et prudence à te revoir en pleine forme.

Bises à vous trois.

29/08/2021 à 21:31 - Jean :

@Céline il ne va pas tarder

29/08/2021 à 21:31 - Jean :

10 minutes il lui reste un km

29/08/2021 à 21:31 - Céline :

Déjà !!!

29/08/2021 à 21:31 - Jean :

Pour rentrer dans Fiesch

29/08/2021 à 21:32 - Céline :

Cool, on se positionne 💂🏼♀️

29/08/2021 à 21:32 - Romain:

😂

29/08/2021 à 21:34 - Jean :

Il est sous le 363, en haut à droite 😉

29/08/2021 à 21:37 - Daniel :

Promenade de nuit en perspective.

29/08/2021 à 21:42 - Céline :

Il vient de passer ici, en version "nuit" 😏

29/08/2021 à 21:47 - Yvette :

Version nuit c'est bof bof🤔

29/08/2021 à 21:47 - Céline :

Fallait courir plus vite 🤪🤣

29/08/2021 à 21:50 - Caro :

Impressionnant !!!😱

29/08/2021 à 21:51 - Daniel :

Effectivement, il n'est pas loin de vous les filles. J'espère que de nuit il a vu la passerelle.

Allez les filles courez, courez après le champion pour le rattrapper.

A+

29/08/2021 à 23:47 - Yvette :

Presque milieu de la nuit...courage tiens bon🥰

29/08/2021 à 23:48 - Garou :

Allez Philou, les By Nights tu connais. 😉

30/08/2021 à 00:40 - Daniel :

Allez Philou, on pense bien à toi.

30/08/2021 à 04:38 - Julien F:

 Allez Phillipe courage, si j'ai bien compris il y a bientôt un petit resto sur ta droite 🤪💪🧀

30/08/2021 à 05:34 - Marinette :

Allez Philippe le ciel est clair une belle 🌙 encore une heure et le soleil ️ arrivera ....🏃🏻👏

30/08/2021 à 05:48 - Julien G:

L'avantage de ne pas se coucher c'est que t'as pas besoin de mettre ton réveil 😄

Courage Philippe, ce matin je vais t'accompagner par la pensée à vélo 😉

30/08/2021 à 07:04 - Daniel :

Philou Bj

Te voilà maitenant avec le jour pour mieux avancé. Ne jette pas ta frontale tu vas en avoir besoin encore.

Il doit faire frais mais dans le jour plus abordable. J'espère que tout va bien pour tes articulations et qu'on ne peut que souhaiter bonne continuation avec des rencontres de tes supporters les plus proches qui te donneront du punch.

A tes nouvelles brèves mais réconfortantes.  Bon profit du temps.

30/08/2021 à 07:11 - Yannick :

Allez Philippe le lever du jour en course c'est un moment génial !

30/08/2021 à 07:11 - Yannick :

Pour info sur la carte en live il est au kilomètre 78. Bientôt le ravitaillement au km 82 💪

30/08/2021 à 07:51 - Blandine:

Ça y est.. c est le départ pour moi aussi. 800m à faire, à pied, en sandales. J ai les jambes .. mais dans la tête, j y suis pas. La motivation ´ est pas là. Pourquoi aller au boulot ?? C était bien les vacances ! Les baignades en rivière, les apéros, faire de la Rosalie !! D ailleurs pourquoi y’a pas de Rosalie à Annecy ? Est-ce que je pourrais quitter mon boulot pour monter une location de Rosalie ?? 🤨.. tant de questions … allez je me lance, je pars. Peut-être que je passerais au ravito… y a une boulangerie pas loin ! Go 🤪

30/08/2021 à 08:09 - Caro :

Y'a un truc a exploiter Blandine !!!go pour l'étude de marché des Rosalies🤪🤪🤪

Go moi aussi pour la reprise avec une motivation ... 🤔🧐

 

Courage Philippe, on pense à toi!!!! Tes photos et tes efforts nous font rêver et oublier le cafard de la rentrée😍😘

30/08/2021 à 08:22 - Yvette :

Bonjour à tous

Pour le courageux dans ses montagnes... pour ceux qui ont le dur devoir de retourner  ou aller au boulot ...pour nos deux  courageuses qui vont reprendre la route en vit esse j'ai l'impression car il semble y avoir de l'avance dans l'horaire prévu 🤞

J'espère que la nuit c'est bien passé pour tous.

Bonne journée et bonne suite en nouvelles et photos 😘

30/08/2021 à 08:25 - Philippe:
30/08/2021 à 08:35 - Laurence :

Le jour se lève, en forme j espère que le soleil va vite venir te réchauffer car il ne doit pas faire chaud dans ces montagnes la nuit

30/08/2021 à 08:58 - Yannick :

L'avantage d'être au bout c'est que je ne lâche pas le dossard 256 des yeux!!! 😁

30/08/2021 à 09:03 - Olive :

Pareil ! 😄

Courage Philou pour la suite. Je viens de lire que la bise doit se terminer aujourd'hui. Ça devrait être plus chaud pour la suite.

Vas-y, fais nous rêver ! 🤩

30/08/2021 à 09:08 - Jean :

Vas-y Philou, les p'tits brins t'attendent !!!

30/08/2021 à 10:42 - Garou :

Ça va Blandine ? As tu besoin d’un pacer pour gérer ta course ? 😄

@Philou Il court il court le Philou… 🎶

30/08/2021 à 11:42 - Daniel :

... le Philou des bois mesdames, il court, il court le Philou des bois messieurs, il est passé par là, il est passé par ici, il court il court le furet des bois Suisses, il court, il court sans s'arrêter et manger.

30/08/2021 à 11:43 - Céline :

En poste en bas de la base de vie d Eisten 😎

30/08/2021 à 11:52 - Laurence :

Cool Lola au poste de guet

Fais nous signe dès que tu le vois 👍🤩😘

30/08/2021 à 12:23 - Yannick :

Il est à 4kms de la deuxième base de vie 💪

30/08/2021 à 13:05 - Céline :
 
 
30/08/2021 à 13:08 - Jean :

Yes!!! Bravo Philou. Profite de la pause !

30/08/2021 à 13:08 - Yvette :

👏la jonction est faite

Trop beau

Un peu de répit 😘

30/08/2021 à 13:08 - Blandine:

Super ! Quel accueil ! Ça doit booster le moral 🥰

30/08/2021 à 13:09 - Laurence:

👏👏👏👏

30/08/2021 à 13:09 - Marinette :

Deux grands sourires 😄😄👏👏

30/08/2021 à 13:11 - Laurence :

Merci pour la photo au top dans votre job les suiveuses😘

30/08/2021 à 13:34 - Daniel :

Quelle belle photo de retrouvaille avec grande joie qui va accélérer le rythme.

Merci à l'absente de la  photo toujours bien placée pour la prise.

C'est un régal ça nous met en appétit pour les suivantes.

Au fai je vais lancer une pétition pour retarder la rentrée scolaire de 3 jours, cet événement national en vaut la peine.

Allez Philou et les suiveuses bon boulot.

30/08/2021 à 15:21 - Céline :
30/08/2021 à 15:36 - Céline :

C est reparti 🥰

30/08/2021 à 15:36 - Laurence :

Suiveuse et soigneuse 🤩

Champion tu as l air en forme prêt à arpenter

30/08/2021 à 15:36 - Céline :

Tout va bien !

30/08/2021 à 15:37 - Laurence :

Génial

30/08/2021 à 15:38 - Philippe:

'fin comme après 100 bornes quand même 🤣

30/08/2021 à 15:41 - Jean :

T'es frais comme une truite de nos lacs de montagne !!!

30/08/2021 à 15:41 - Jean:

Ça va envoyer.

30/08/2021 à 15:41 - Jean :

Courage!

30/08/2021 à 15:41 - Philippe:

😂

30/08/2021 à 15:42 - Daniel :

Ah ! le massage des pieds, très important. Championne aussi la suiveuses attitrée. Je pense que les mauvaises langues ne diront pas que Philou court pour se faire masser sinon Céline vous dira le reste. Merci Lola pour cette belle photo des parents, au top le couple.

Mais, Lola sait bien occuper son temps par la lecture bien installée devant sa roulotte à moteur.

30/08/2021 à 15:46 - Garou :

Philou est dans la forêt. Pause pipi ? C’est pénible d’être suivi à la trace, hein ? 😉 Allez mon Philou, t’es le meilleur.

30/08/2021 à 15:48 - Philippe:

Pour ce qui suivent au poil de c.l

Je me suis planté au dessus de Eisten 🤣

30/08/2021 à 15:48 - Yannick :

Oh le beau t-shirt ! 🤩😅

30/08/2021 à 15:49 - Philippe:

Un TS de winner 😎

30/08/2021 à 15:53 - Yannick :

Mais c'était noté 20h pour repartir sur la feuille de route !!! Ça va trop vite là ! 😅

30/08/2021 à 15:54 - Chris :

Il pourra se rattraper en sommeil car j'en ai pas vu bcp des heures de dodo 😃

30/08/2021 à 15:57 - Philippe:

J'ai dû m'assoupir 30 min, puis après impossible de me rendormir

Autant y aller que tourner en rond

Si je trouve un coin où me poser par contre 😁

30/08/2021 à 15:57 - Yannick :

Moi non plus puis comme c'est pas la diagonale il n'y a pas non plus de dodo pour s'hydrater ! 🤣

30/08/2021 à 15:57 - Yannick :

Tu préfères la sieste bucolique en pleine montagne 🤩

30/08/2021 à 15:58 - Olive :

Ah oui, j'ai vu ça sur la carte. Soit la puce GPS déconne, soit il a filé tout droit au lieu de tourner... 😂

Trop rapide le Philou, pas le temps de voir les pancartes ! 😄

30/08/2021 à 15:59 - Chris :

Se faire lécher les pieds par des bouquetins 🤩

30/08/2021 à 15:59 - Philippe:

Ou un peu dans les vapes 😬😂

30/08/2021 à 16:04 - Yvette :

Photo d'encouragement..vous passez à la télé

30/08/2021 à 16:05 - Caro :

Excellent !!!😍

30/08/2021 à 16:14 - Jean :

Ça c'est sûr. Ce n'est pas le timing de l'otb 🤭

30/08/2021 à 16:32 - Yvette :

Ah non ..pas déjà dans les vapes c'est qu'il t'en reste encore à faire...pas se perdre dans le noir😉

30/08/2021 à 18:30 - Jean :

Allez Philou. J'espère que tout va bien pour toi. Je préférerais être avec toi dans les montagnes que devant mon pc...

Je ne peux qu'imaginer les panoramas que tu contemplez avec ce soleil !!!

Courage.

30/08/2021 à 19:07 - Céline :

Un morceau de chocolat et ca repart 🤪

30/08/2021 à 19:14 - Julien B:

Hello Phil, penses aux pattes de coins de Jean pr retrouver du boost 😉

Plein d’énergie à toi pr cette soirée et la nuit à venir 👏👏👏

30/08/2021 à 19:36 - Jean :

Suisse, j'espère mais on ne va en faire tout un fromage...

30/08/2021 à 19:44 - Philippe:

C'est beau le Valais mais ça grimpe un peu 😝

30/08/2021 à 19:52 - Daniel :

Belle aimer pour la nuit. Bien calculé le repos qui doublera les capacités pour demain.

Bon appétit et bonne nuit.

A demain pour la bonne suite.

30/08/2021 à 21:46 - Olive :

Philou : 120km, un tiers de fait !

Bon courage pour la nuit.

👍

30/08/2021 à 22:06 - Caro :

Bon courage pour la nuit Phillipe !!!! 💪🏻 Bisoussss

30/08/2021 à 22:13 - Gérard :

A ma celine à ma Lola soyez fortes votre champion a besoin de vous

30/08/2021 à 23:02 - Daniel :

Allez Philou, une nuit originale t'attend. Donc, patience l'oeil vif et perçant pour reconnaître le bon sentier, les oreilles attentives pour écouter les bruissements de la nuit ainsi que de tes poursuivants qui n'arriveront pas à te dépasser sauf exception, assure tes pas et évite les roches humides et, tout se déroulera bien.

Gardes-ta forme et preserveras-la car ta famille t'attend et seront ravis de voir leur champion arrivé à leur rencontre. Une magie que seul ta famille appréciera avec grands sourires qui effaceront toutes souffrances et craintes de la nuit pour renaître et continuer ton effort.

Chapeau pour ton effort physique et merci aux filles d'assurer leur présence.

Bonne nuit Philou avec Christine on est avec toi, tout au moins on imagine l'effort, les moments creux, les lassitudes, les relances et la volonté d'aider à tenir quel que soit la fatigue. On est fier de toi Philou et de tout ceux qui t'entourent famille et amis toujours présents pour te donner la pêche.

A demain.

30/08/2021 à 23:52 - Julien F:

Allez Philippe, courage pour cette nouvelle nuit 👏👏

 
31/08/2021 à 00:02 - Yvette :

Nous voila tous partis plus ou moins nous reposez. Tu restes seul dans la nuit à fournir tous les efforts que tu peux pour arriver au bout de ton rêve ...chemine tranquillement et ça va le faire. Pleins d'ondes positives te sont transmises par tous.

Courage 🥰😘

31/08/2021 à 00:05 - Garou :

Allez Philou, tu n’es pas loin des coureurs 318 (français) et 196 (allemand) pour te tenir compagnie. Courage, et pense à nous qui bossons demain. 😄

31/08/2021 à 06:02 - François :

Allez Philippe tiens bon, bientôt le levé du jour et une belle journée ensoleillée 💪

31/08/2021 à 06:08 - Philippe:
31/08/2021 à 06:09 - François :

Yeah ! Bravo 🤩

31/08/2021 à 06:15 - Jean :

Super mon Philou !!! Un instant magique parmi tant d'autres. Continue !!!

J'espère que tu as pu dormir un peu et que la nuit n'a pas été trop froide !

31/08/2021 à 06:18 - Jean :

Pour te réchauffer dans le petit matin, tu n'as qu'à humer ce doux liquide...

31/08/2021 à 06:24 - Philippe:

Dormir j'arrive pas trop

Nuit un peu dure

Mais on redémarre

31/08/2021 à 06:24 - Philippe:

😁

31/08/2021 à 06:28 - Marinette :

Allez Philippe le jour arrive  ... bonne continuation dans de belles montagnes 🏃🏻🏃🏻🏃🏻♂️

31/08/2021 à 06:32 - Chris :

Une journée recommence, sois fort comme tu sais l'être dans ces moments.

On pense à toi.

31/08/2021 à 06:37 - Yvette :

Allez mon Philou....encore une de gagner🌚🙂

Que ta journée se passe bien😘

31/08/2021 à 07:06 - Jean :

Bon courage pour cette montée. Sois fort !!!

31/08/2021 à 07:18 - Laurence :

Whaou trop beau trop fort mon Philou🥰💪

31/08/2021 à 08:15 - Caro :

Alllleeezzzz Philippe !!!! 😘💪🏻

31/08/2021 à 08:27 - Daniel :

Bj Philou,

Tu devrais avoir beau temps aujourd'hui pour profiter d'une dure journée apparemment de montée. Garde ton moral et ton souffle pour avaler ses dénivelés, tu y arriveras tant que ton corps répondra.  Ta famille t'attend a un futur tournant ou chemin accessible, pur instant de grand bonheur inoubliable. Monté avec ces images dans la solitude les bonnes pensées sont les meilleures pour continuer l 'effort, mais tout ça tu le sais, reste à s'en servir dans la souffrance de l'effort et, peut-être de la nuit. La beauté des paysages que tu traverses est une récompense de l'effort que seul tu profites.

Allez Philou maintiens ton effort avec calme et determination et tu seras fortement récompensé. Nous te suivons et tout ce que tu as entrepris est grandiose.

Aux prochaines nouvelles.

Bises affectueuses d'un papa qui comprend bien tes prouesses et la volonté  terrible qu'il faut pour continuer si les muscles répondent.

A+ on te suit pas à pas.

31/08/2021 à 08:33 - Philippe:

Faut pas jouer là, non faut pas jouer 😝

31/08/2021 à 08:33 - Philippe:
31/08/2021 à 08:34 - Philippe:

@Jean tu veux faire une démo 😁

31/08/2021 à 08:34 - Philippe:

Merci papa

31/08/2021 à 08:34 - Chris :

Met un  t-shirt rouge si t'es un homme  🤣

31/08/2021 à 08:37 - Daniel :

C'est le moment de chanter "et vive l'Espana" devant ce 4 pattes, avec Lola qui chanterait bien avec toi.

31/08/2021 à 08:42 - Jean :

Voici un tuto :Tu n'as plus qu'à t'exercer 😁

31/08/2021 à 08:54 - Daniel :

Bravo pour le saut dans l'arene. Mais, je pense que Philippe préserve ses ressources. A l'arrivée pourquoi pas de tenter  le saut mais, comme il est poli après Jean. Olé.

31/08/2021 à 09:05 - Yannick :

Le live fonctionne pour vous ? Il semblerait que la batterie de son gps soit vide depuis 5h44 de ce que je vois. Il était au kilomètre 136 à ce moment là

31/08/2021 à 09:06 - Yannick :

On sait maintenant que les jambes de Philippe sont bien plus forte qu'un gps ! 💪😁

31/08/2021 à 09:09 - Jean :

Son GPS effectivement n'arrive pas à le suivre !!! Il est vraiment trop fort notre Philou.

31/08/2021 à 09:17 - Olive :

Mauvais lot de batterie !

Il y a pas mal de participants  dont la batterie est à moins de 3% avec un répère  GPS bloqué dans la nuit.

Du coup, on attend les news de Philou pour sa véritable position.

Au prochain ravito, il y a un business à se faire en vendant des piles. 😄

31/08/2021 à 09:19 - Garou :

Ce ne sont pas des GPS Rolex à mouvements permanents ? Déçu de la qualité Suisse pour le coup. 😔

31/08/2021 à 09:32 - Julien G:

Il vaut mieux que ce soit la batterie du GPS qui est HS que ce celle de Philippe

Apparemment il a réussi à doubler le dossard 46 🐃 en lui disant que ses lacets sont défaits 👍😄

Courage Philippe 🤗

31/08/2021 à 09:36 - Chris :

Avec ce qui se passe en Afghanistan, le marché de batterie va changer 🤔

31/08/2021 à 09:45 - Garou :

https://m.youtube.com/watch?v=Lw1vScK-o7U

Fini batterie Aziz. 😂

31/08/2021 à 09:46 - Daniel :

Le principal est que sa  batterie humaine fonctionne bien, comme cela il nous étonnera davantage dans ses performances et, pourra rire en comptant les lacets défaits.

Par contre, le logiciel Suisse de la Swiss est loin d'être au top pour sa consultation. Quand on pense au régal du suivi de la Diagonale des fous, ils auraient mieux fait de s'en inspirer.  Simple avis.

31/08/2021 à 09:47 - Yvette :

Bien d'accord 😏

31/08/2021 à 09:51 - Céline :
31/08/2021 à 09:52 - Yannick :

🤣

31/08/2021 à 09:53 - Yannick :

@Romain et @Chris les informaticiens proposez vos services pour refaire leur site! 😂

31/08/2021 à 09:56 - Daniel :

Meri Céline mais, que de la publicité. Le réel zéro et ça dure depuis que Philippe est en course.

31/08/2021 à 09:58 - Olive :

CQFD 😂

31/08/2021 à 10:05 - Jean :

@Daniel c'est vrai qu'on est mieux sur les gradins à regarder que dans l'arène. Et je préfère être fournisseur officiel de génépi.

Allez, je veux bien tenter un saut au-dessus d'une marmotte.

31/08/2021 à 10:05 - Jean :

L'année prochaine, les coureurs auront des panneaux solaires sur leur tête pour recharger les batteries 😊

31/08/2021 à 10:07 - Garou :

Je soupçonne quand même Philou d’avoir branché son appareil à raclette sur la batterie du GPS. 🤔

31/08/2021 à 10:08 - Daniel :

pour tenter le saut, OK mais, avec un verre rempli de Génépi à la main pour le boire au final du saut.

31/08/2021 à 10:09 - Céline :
31/08/2021 à 10:10 - Yvette :

👍👍😍

31/08/2021 à 10:11 - Jean :

Bravo Philou !!!

31/08/2021 à 10:11 - Jean :

Recharge toi bien !

31/08/2021 à 10:12 - Daniel :

Nous saluons les belles recontres sur le parcours malgré le froid.

Bise à la famille pour la rencontre de courte durée.

31/08/2021 à 10:15 - Yvette :

Finalement vous etes où...là

Je n'arrive plus à savoir ou il se trouve sur le suivi......

mais c'est nul ce suivi😬

31/08/2021 à 10:20 - Yvette :

Tsahelet ?

31/08/2021 à 10:24 - Yannick :

Peut être même Grimentz vu les points de rencontre prévus sur la mindmap! 😁😎

31/08/2021 à 10:25 - Yannick :

Si c'est le cas c'est le moment du dodo!

31/08/2021 à 10:37 - Yvette :

 Oui merci Grimentz ouf...

Batterie  à 100 👍

Un coup j'ai le tableau des passages puis mise à jour..disparu😢

J'espère dodo se fera🥱😴

31/08/2021 à 10:47 - Céline :

Bien vu Yannick ! On est à Grimentz. Philippe se dirige vers les dortoirs 😉 et nous, on va se chercher un rest

o pour midi 🤪

31/08/2021 à 10:51 - Chris :

 Grimentz ça me fait penser à Gimenez. Un petit Gimenez Philou ? 🤣

31/08/2021 à 10:54 - Yannick :

Du coup toujours 2 ou 3h d'avance sur sa feuille de route ! 💪

31/08/2021 à 11:07 - Julien G:

Apparemment sur les ravitos il y a des vélos home trainer qui permettent de recharger la batterie du GPS en pédalant 🚴😄

31/08/2021 à 13:32 - Laurence :

Je te souhaite un bon repos pour mieux repartir 🥰💪

Et les filles fidèles au rdv

Merci pour les photos 😘😘😘

31/08/2021 à 14:29 - Jean :

Philou vient de repartir. Allez, go go go !!!

T'es costaud.

31/08/2021 à 14:31 - Olive :

Batterie à 100% 😁

31/08/2021 à 14:33 - Yvette :

Je t'espere reposé regonflé à bloc

Bonne aprèm .. tu vois sûrement de si beau paysage qui donne du courage..go😘

31/08/2021 à 14:38 - Yannick :

Allez Philippe, c'est super!!! Objectif prochaine base de vie! 💪👏

31/08/2021 à 14:39 - Céline :
31/08/2021 à 14:39 - Céline :
31/08/2021 à 14:40 - Caro :

😍

31/08/2021 à 14:43 - Julien B:

👏👏👏👏allez Phil, on y va! Regonflé à bloc 😉

31/08/2021 à 14:49 - Yannick :

Avec les bâtons ! Ça va envoyer ! 💪

31/08/2021 à 14:50 - Jean :

Un p'tit bout de chemin avec sa fille, ça n'a pas de prix 😍

31/08/2021 à 14:51 - Jean :

Et joli village suisse. Y a-t-il des coucous ?

31/08/2021 à 14:54 - Garou :

Non ce sont des géraniums au balcon. 😆

31/08/2021 à 14:57 - Daniel :

Merveilleux ce passage en " ville" . Mais, il faut repartir.  Ces rendez-vous sont les meilleurs remèdes de la fatigue. Que du bonheur cette course et, bravo à Céline qui gère très bien la planification, elle fait sa course aussi.

31/08/2021 à 14:59 - Céline :

En lisant un peu vite, j ai lu : couscous 🤪 je comprenais pas !!!!

Mais, non, pas de coucou 😬

31/08/2021 à 15:04 - Blandine:

Bravo Philou ! C est super !

31/08/2021 à 15:05 - Blandine:

On se fera un couscous pour votre retour ! 🤪

31/08/2021 à 15:06 - Daniel :

Aurais-tu envie d'un couscous ? Ou est-ce la fatigue ?

Si tu fais un détour à Avignon, Christine peut en préparer un, mais il faut prévenir pour bien mijoter.

31/08/2021 à 15:10 - Daniel :

Blandine à bien raison,  c'est bien plus près qu' à Avignon et  sera bien agréable entre amis. Mais, parmi la bande des supporters il y en a qui vont s'inviter. Bonne perspective d'un retour du champion.

31/08/2021 à 15:18 - Jean :

Le repas de midi a été arrosé 😁

31/08/2021 à 15:23 - Chris :

La fierté d'être avec son papa. Le sentiment (qu'elle n'a sans doute pas encore à son âge ) d'être indispensable ❤️

31/08/2021 à 15:38 - Daniel :

Oui, tout à fait mais cette fierté restera ancrée avec l'âge. C'est presque le plus important l 'image donnée par son papa et celle de sa maman, c'est formidable cette communion actuelle et qu'elle puisse la connaître et vivre en toute confiance. Je dis bravo au couple.

31/08/2021 à 15:40 - François :

T'es vraiment trop fort Philou et en plus t'as la classe avec les changements t-shirts... Allez go ! 💪👏

31/08/2021 à 15:58 - Céline :

Non, même pas !!! Par contre je mise plus sur la fatigue, c est ma plus grande course 🤪

31/08/2021 à 16:04 - Jean :

C'est bon @Céline, tu auras l'endurance pour l'année prochaine du côté de l'Italie... 🤭

31/08/2021 à 16:05 - Jean :

A peu près à la même époque...

31/08/2021 à 16:13 - Julien G:

Si j'avais su qu'il y a du couscous sur les ravitos je serais venu 😛

Allez Philippe, c'est pas le moment de pédaler dans la semoule

Ni de manger épicé en même temps 😅 (Si tu comprends le jeu de mot c'est que t'es encore lucide 😄)

31/08/2021 à 18:18 - Jean :

Tu as de la chance @Philippe, en l'absence de @Julien G, quand tu arrives au ravito, il te reste à manger ! 😁

31/08/2021 à 18:20 - Jean :

Et si le petit dernier est comme son père 😬, @Julien G met des sous de côté pour l'adolescence...

31/08/2021 à 18:27 - Garou :

Il peut aussi aller couper du bois dans la forêt.

31/08/2021 à 18:30 - Jean :

Et sinon @Philippe, tu es quand même en Suisse, tu nous a montré une vache d'Herens, mais elles sont où les vaches mauves ?

31/08/2021 à 18:36 - Céline :

Elle est dans le van 😋

31/08/2021 à 18:37 - Jean :

🤣

31/08/2021 à 18:47 - Chris :

Elle ETAIT non? 😃

31/08/2021 à 18:52 - Céline :

Effectivement ! Ca a creuse l air de la montagne !!!

31/08/2021 à 18:52 - Jean :

Quel goinfre ce Philou...

31/08/2021 à 19:01 - Julien G:

Philou doit être bien occupé car il ne donne plus de kudos sur nos activités Strava 😟

Il doit les trouver trop courtes 😄

31/08/2021 à 19:04 - Julien G:

Je lui dirai de mettre un dossard et d'aller manger sur les ravitos de la Swiss Peaks, UTMB, EB,... 😄

31/08/2021 à 19:26 - Céline :

Prochain ravito 🍷🍷🍷

31/08/2021 à 19:28 - Julien F:

Aïe il va perdre beaucoup de temps 😬

31/08/2021 à 19:50 - Céline :

Evolène

31/08/2021 à 19:59 - Blandine:

Choper une peau de bête sur les bancs ! Ça pourra tjs servir !

31/08/2021 à 20:00 - Yvette :

😍

C'est le point de chute pour la nuit de nos deux courageuses acompagnatrices ?

31/08/2021 à 20:00 - Yannick:

Comment va notre champion ?

31/08/2021 à 20:02 - François :

Allez Philippe t'assure grave ! Bravo. Ton trip m'as bien motivé pour ma sortie du soir 😉 T'es un mentor 👍

31/08/2021 à 20:03 - Philippe:

D'ailleurs après cette connerie, on irait pas s'en coller quelques-unes d'étiquettes un de ces soirs @Julien F et la team Annecy ?😁

31/08/2021 à 20:04 - François :

Toujours partant pour ça

31/08/2021 à 20:04 - Céline :

Ça va, il vient de repartir direction Grande Dixence. On va passer la nuit la bas.

Le champion va bien 😍 Dur dans les montées mais il gère dans les descente

31/08/2021 à 20:05 - Yannick :

Génial !!! Il devrait arriver à grande dixence pour finir sa nuit dans un lit! 😅

31/08/2021 à 20:06 - Philippe:

🙏🤩

31/08/2021 à 20:06 - Philippe:

😅

31/08/2021 à 20:07 - Yannick :

Une partie de la nuit dans un lit c'est un luxe mon Philippe !!! Courage, accroche toi t'es énorme ! 💪

31/08/2021 à 20:08 - Philippe:

@Chris si on fait une soirée, on a dit qu'on y allait en vélo?😅

31/08/2021 à 20:09 - François :

Mais de quoi il parle 🤔

31/08/2021 à 20:10 - Yannick :

Lucide et il fait encore des blagues 😎, maintenant regarde devant t'as 800 de d+ devant toi! 😅💪

31/08/2021 à 20:19 - Olive :

😄

Allez, bonne grimpe de nuit et rdv à grande Dixence pour conjurer le sort !

L'année dernière, c'était que de la reco.

Sois fort et profite de la nuit claire.

31/08/2021 à 20:19 - Garou :

Attention les policiers ont aussi des bicyclettes. 😄

31/08/2021 à 20:38 - Chris :

Fait attention avec la fatigue tu as mis des peaux de phoque sur la tête.😃

31/08/2021 à 20:40 - Chris :

👍👍ha oui 🚓 😃

31/08/2021 à 20:41 - Chris :

Je monterai au Semnoz pour les semer .... Ou pas

31/08/2021 à 20:48 - Caro :

🤣🤣🤣

31/08/2021 à 21:06 - Jean :

@Philippe la luminosité diminue, la nuit arrive... Reste vigilant jusqu'à la prochaine étape. Marche d'un pas de guide, un pas assuré !

Nous sommes avec toi.

31/08/2021 à 21:06 - Jean :

Courage!

31/08/2021 à 21:12 - Caro :

Courage Philippe !!!! Bisous

31/08/2021 à 21:30 - Julien B:

Courage Phil, Jean a trouvé les mots! T’as fait la moitié si je ne me trompe pas 👏👏👏💪

31/08/2021 à 22:11 - Philippe:

Bonne nuit à tous 😅

31/08/2021 à 22:13 - Jean :

🤣. On va être bien sous notre couette !

31/08/2021 à 22:14 - Jean :

Traverse bien la nuit !

31/08/2021 à 22:14 - Jean :

💪

31/08/2021 à 22:16 - Chris :

Bonne nuit mon grand. Courage et plein de force 💪

31/08/2021 à 22:19 - Daniel :

Bon courage Philou. Tu as bien avancé mais je crois que tu attaques la montée à amorcer à ton pas de guide comme l'a écrit un de tes amis. La nuit sera longue mais tu finis par t'habituer. Ne compte pas les étoiles tu n'y arriveras pas, mieux vaut marcher à son pas la tête vers le sol pour voir à ta loupiote où tu mets les pieds. Bonne "rando".

Rendez-vous Grande Dix en ce que tu devrais l'avoir bien dépassé. Demain un jour pénible car ton   soutien va te quitter pour sa rentrée à son ecole. Mais, Céline reviendra et sera toujours presente pour toi.

Bonne nuit fils et à demain.

31/08/2021 à 22:20 - Julien G:

Bonne nuit blanche Philippe 🕺

Garde le rythme et te fait pas avoir lors du quart d'heure américain 😉

En France les boîtes de night sont fermées donc obligé d'aller se coucher 😴

31/08/2021 à 22:23 - Daniel :

Au moment où je t'écris tu viens de passer le téléski La Nouva. Bon pour une montée.

Bon courage.

Bises

31/08/2021 à 22:33 - Daniel :

bon  courage  pour  cette  nuit avec toute notre confiance

Christine

31/08/2021 à 23:24 - Daniel :

Un petit oeil sur ta montée en pleine nuit, tu tiens le bon rythme.   Tu arrives au téléski des Arpilles. Encore bonne montée pour le col de la Meina, environ 1 000 m. Après tu defendras mieux pour la descente même s'il fait froid.

Dommage, pas de points côtés sur leur carte même pas le col.

Je te suis dans la montée.

31/08/2021 à 23:39 - Daniel :

Il semblerait que tu fais une pause à proximité du téléphérique.  Si tu en éprouvés le besoin c'est bien; il faut savoir récupérer.  J'espère que tu n'as pas des ennuis avec ton éclairage.

A+

31/08/2021 à 23:40 - Daniel :

En compagnie du 104.

31/08/2021 à 23:41 - Yannick :

Pour moi sur le suivi il vient de passer le col de la meina. Il est maintenant dans la descente en direction de la 4 ème base de vie

31/08/2021 à 23:46 - Daniel :

Non, moi je l'ai toujours prés du téléphérique. Je vais fermer le suivi pour le rouvrir au cas ou mon ordi voudrait me peiner.

31/08/2021 à 23:48 - Garou :

Pour avoir les courbes de niveau il faut sélectionner l’affichage OpenTopoMap.

31/08/2021 à 23:51 - Yannick :

Il est bien en train de descendre, et assez bien d'ailleurs ! 💪

31/08/2021 à 23:51 - Yannick :

Bientôt au chaud et au dodo

31/08/2021 à 23:53 - Daniel :

Merci Yannick  effectivement il a bien monté le col et le redescend allègrement.  Merci pour les courbes mais encore faut-il trouver OpenTwopoMaps ?

31/08/2021 à 23:56 - Garou :

Y clique ici pour avoir l’option qui va bien. 😉

 
01/09/2021 à 00:02 - Daniel :

Impeccable, et un grand merci Yannick, je vais enfin mieux suivre les dénivelés. Il est à cet instant au 186e km. Reste encore beaucoup d'efforts, c'est bien parti.

Allez Philou on te suit à la trace.

01/09/2021 à 00:04 - Garou :

Heu moi c’est Garou, mais ça change pas grand chose à la course. 😄

01/09/2021 à 00:06 - Yannick :

Il a l'air de bien descendre plus que 500 de D- avant grande dixence 💪

01/09/2021 à 00:07 - Yvette :

A la trace à la trace c'est pas tjrs evident il faut s'y reprendre à plusieurs fois pour le retrouver.

Enfin il avance toujours super Philou

Je crois qu'on attend tous que tu arrives à  gde dixence. 😍

01/09/2021 à 00:09 - Garou :

Bonne descente Philou et bravo pour l’encadrement familial tu es bien entouré.

01/09/2021 à 01:03 - Daniel :

Effectivement, il flaire la base de vie.

Allez tu descends très bien. Tu n 'es pas loin de ta base de vie pour respirer un peu suivant ton besoin.

01/09/2021 à 01:10 - Daniel :

plus que 2km env de descente et tu pourras un peu souffler et peut-être te reposer un peu. C'est bon tu as environ 2h d'avance sur tes prévisions. Tu as de la marge pour bien marcher ou courir à ton rythme.

Bravo. A ce matin plus tard. Avec un peu de chance t'y devrais voir au moins Céline.

Sens ton déroulement de trail alpin. CO nrinue comme cela tu gérés bien, l'expérience et l'entraînement te sont bien utiles.

Je t'embrasse mon fils dont je suis très fier.

01/09/2021 à 05:54 - Philippe:

Bon c'est parti

J'ai rdv avec mes souvenirs, mon histoire SP, ma peur,ma revanche 😬

01/09/2021 à 05:55 - Marinette :

Allez Philippe ça va le faire go.go .🏃🏻🏃🏻🏃🏻♂️

01/09/2021 à 05:57 - Philippe:

Qui c'est qui pouvait être levé ?😁

01/09/2021 à 05:59 - Marinette :

A ville la grand bientôt le jour ... enfin encore 30 mn😉 et le soleil ☀️

01/09/2021 à 06:15 - Jean :

Vas-y mon philou !!! T'es un costaud. Ça va le faire

01/09/2021 à 06:15 - Chris :

Allez Philou bon courage pour cette Nème journée (je ne compte plus)

Bravo, c'est très très fort.

01/09/2021 à 06:19 - Philippe:
01/09/2021 à 06:21 - Jean :

Tu vas en prendre plein les yeux... C'est bon pour le moral !!! Profite de ses instants où tout semble renaître.

01/09/2021 à 06:22 - Marinette :

Magnifique 👍 paysage 👍😉🏃🏻🏃🏻🏃🏻🏃🏻♂️

01/09/2021 à 06:32 - Yvette :

Même pas encore levé mais on peut tjrs t'encourager pour cette nlle journée qui se profile magnifique, belle photo qui t'ouvre tous les possibles .

😘😘tu es fort

01/09/2021 à 06:58 - Julien B:

😍😍😍

Même pas peur… allez Phillipe!

Une belle journée en s’annonce! 💪💪💪🏔🏔🏔

01/09/2021 à 06:58 - Jean :

@Philippe tu as de la chance d'être en montagne, devant le PC s'est beaucoup moins fun!

01/09/2021 à 08:06 - Philippe:
01/09/2021 à 07:17 - Daniel :

Bonne journée

bises

01/09/2021 à 08:19 - Yvette :

 🤩🤩👍

01/09/2021 à 08:20 - Julien B:

Splendide

01/09/2021 à 08:25 - Romain:

Tu vas te transformer en Dahu si ça continue. Le gars il scouate la montagne sévère

01/09/2021 à 08:25 - Jean :

Ça vaut tout l'or du monde cette photo. Magnifique 🤩

01/09/2021 à 08:26 - Jean :

@Philippe attention, bientôt 200km au compteur.

Si tu avais des Salomon aux pieds, il faudrait envisager un arrêt au stand pour les changer...

01/09/2021 à 08:35 - Philippe:

😂

01/09/2021 à 08:35 - Yannick :

Ca donne quoi la localisation actuelle ? Moi sur le suivi j'ai seulement la position à 6h38 en pleine montée...

01/09/2021 à 08:37 - Philippe:
01/09/2021 à 08:41 - Yannick :

C'est bon je sais maintenant exactement où tu es! 🤣

01/09/2021 à 08:42 - Yannick :

D'ailleurs @Jean serait là les boules de neiges auraient volées ! 🤣

01/09/2021 à 08:47 - Jean :

Je ne vois pas de quoi tu veux parler @Yannick 😇

01/09/2021 à 08:48 - Jean :

C'est mon âme d'enfant...

01/09/2021 à 10:02 - Philippe:
01/09/2021 à 09:13 - Daniel :

Quelle belle journée s'annonce  pour notre volontaire Philou.

Allez on court, marche, rêve, pense, scrute, arpente en véritable arpiste, toujours  avec toi et tes nombreux amis fidèles aussi.

01/09/2021 à 10:16 - François :

Superbe Philippe 🤩 bravo

01/09/2021 à 10:17 - Chris :

Magnifique.

01/09/2021 à 10:23 - Garou :

C’est presque aussi beau qu’en Savoie. 😄

01/09/2021 à 10:24 - Olive :

Joli !

@Philippe tu es proche de quel ravito ?

Le tracking GPS est bloqué sur grande Dixence... 😕

01/09/2021 à 10:24 - Gérard :

Que des beaux paysages bravo philippe ça donne envie mais en touriste 👏👏

01/09/2021 à 10:31 - Jean :

Il est dans la descente. Je dirai au dessus du lac de louvie

01/09/2021 à 10:32 - Jean :

Qu'on voit en contrebas sur la photo.

01/09/2021 à 10:32 - Jean :

@Philippe fais toi plaisir dans cette descente qui a l'air magnifique !

01/09/2021 à 10:37 - Daniel :

Effectivement, il paraît bloqué sur une ligne de crête depuis un bon moment.

J'espère que les Suisses vont débloquer son GPS. Ils sont petits ces suisses avec leurs appareils.

A+ pour des nouvelles des suiveurs plus compétents pour solutionner cette "panne". A moins que Philippe se soit arrêté à la rencontre improvisée de Céline ?

A vos nouvelles les spécialistes des courses.

01/09/2021 à 10:40 - Jean :

Vu les photos, il avance. C'est un bug du site internet. La team suiveuse de @Philippe a fait sauter le serveur 🤣

01/09/2021 à 10:42 - Yvette :

Ah voila qui me rassure..je croyais patauger avec l'ordi🤣

01/09/2021 à 10:42 - Daniel :

Merci et pas sérieuse la team...

01/09/2021 à 10:43 - Daniel :

Nous attendons les réactions de la team.

01/09/2021 à 10:45 - Laurence :

Allez mon Philou tu es le meilleur 🥰💪

01/09/2021 à 10:53 - Julien G:

La classe man 😎👍

C'est ultra dur mais ça doit quand même être bon pour le moral cette météo ☀️

Certes un peu fraîche la nuit mais ça te permet de ne pas avoir trop chaud dans la journée.

Tu dois commencer à avoir des hallucinations 👻, si c'est le cas peux-tu imaginer que je cours à tes côtés car ça me saoule d'être devant mon PC sans parler de toutes les réunions 😫 D'ailleurs je ne dois pas être le seul à vouloir se téléporter (enfin pour quelques heures seulement 😅).

Bises

01/09/2021 à 11:01 - Yannick :

Des bonnes hallucinations 100% naturelles pas besoin de champignons juste une bonne dose de montagne ! 🤣

01/09/2021 à 11:18 - Céline :

Magnifique 🤩, la météo est juste dingue aujourd'hui tu vas kiffer!

Nous, on rentre tranquille, le moral dans les chaussettes 😬 mais tellement contentes de retrouver notre appart et notre salle de bain 🐷🐖 😅

01/09/2021 à 11:22 - Yannick :

C'est pour mieux le retrouver sans aucun doute parce que t'es trop fort @Philippe !

01/09/2021 à 11:29 - Philippe:
01/09/2021 à 11:35 - Olive :

Ah ben voilà, c'est débloqué !

A l'approche du ravito de Plamproz. Encore un petit effort Philou...

01/09/2021 à 11:36 - Philippe:
01/09/2021 à 11:50 - Daniel :

Toujours des photos en viables de les voir. Allez, on va pouvoir de nouveau suivre ton avancée.

Avec Christine on t'embrasse mon Philou.

01/09/2021 à 12:04 - Julien B:

#VanLife

01/09/2021 à 12:12 - Philippe:
01/09/2021 à 12:12 - Julien B:

😱 c’est déjà la saison..

01/09/2021 à 12:13 - Julien B:

Bon Ap

01/09/2021 à 12:13 - Yannick :

Il n'y a pas de saison pour ça !

01/09/2021 à 12:14 - Julien B:

Pas faux! Et c’est pas les températures qui nous font renoncer en ce moment 😂

01/09/2021 à 12:15 - Daniel :

Appétissant mais frugal. IL est vrai qu'il faut courir et ne pas se surcharger.

Bin appétit avec boisson non alcoolisé.

01/09/2021 à 12:17 - Julien G:

C'est bon ça 😋

J'espère que t'as le droit d'avoir du rab 😉 Tu le mets dans la poche pour le goûter

01/09/2021 à 12:17 - Blandine:

Merci Philippe pour les belles photos !! Et bon retour aux filles ! 😘

01/09/2021 à 12:21 - Garou :

C’est pour cela que je me suis pas inscrit. Ils sont rapes le Suisses sur les ravitos. 😄

01/09/2021 à 12:26 - Jean :

A moins que @Julien G soit passé avant 🤔🤣

01/09/2021 à 12:41 - Philippe:

C'était a volonté... Mais pas envie de tout rendre dans la forêt 😂

01/09/2021 à 12:44 - Daniel :

Dommage pour l'engrais apporté au sol.

Bon pour repartir en forme.

01/09/2021 à 12:47 - Jean :

Et dire que @Philippe pourrait s'arrêter pour ramasser des myrtilles...

01/09/2021 à 12:49 - Julien F:

😍

01/09/2021 à 12:55 - Céline :

J suis deg... Pour une fois que les accompagnants étaient invités 😖

01/09/2021 à 12:55 - Laurence :

Génial et ça fait plaisir de te voir

Merci pour toutes tes photos

Un bon repas et ça repart bravo 👏👏👏👏👏🥰

01/09/2021 à 12:57 - Céline :

Heusement qu on a trouvé un spot sympa pour la pause dej 😎

01/09/2021 à 12:59 - Yvette :

Bravo Philou tu as conjuré le sort tu as vaincu cette maudite descente qui t'a tant couté l'an dernier 😕maintenant les chemins te sont complètement ouvert dans toute leur splendeur...photos qui font rêver dans nos fauteuils 😄

Bonne continuation pour l'aprem et la.nuit bien qu'il va te manquer un petit morceau de toi pour te soutenir mais tu es fort😘😘

01/09/2021 à 13:13 - Chris :

Il est où le jambon, la rosette, le vin rouge? Et les 3 autres patates aussi ?  Cette petite dose me rappelle les pack lunch qu'on avait sur le trek au Ladakh 😃

01/09/2021 à 13:17 - Yannick :

C'est sur que la raclette après 200kms c'est peut être pas le plus simple à digérer 🤣

01/09/2021 à 13:18 - Daniel :

Ce n'était pas compris dans le prix de l'aventure. Il faut savoir se serrer la ceinture bien nécessaire avec ces repas, permet de garder sa ligne.

01/09/2021 à 13:18 - Jean :

Un burger du rooster aurait été mieux 😁

01/09/2021 à 13:19 - Jean :

Il doit y avoir mûres, myrtilles et framboises sur le parcours, de bons antioxidants

01/09/2021 à 13:19 - Chris:

Ça fait des fils c'est pas facile en plus...

01/09/2021 à 13:37 - Daniel :

Encore une montée jusqu'à la cabane Brunet. Courage, pense aux myrtilles que tu vas ramasse pour Lola (s'il y en a ) il faut se renseigner c'est peut-être interdit en Suisse.

Allez, la route est longue, longue mais, tu finiras par rejoindre l'arrivée qui se rapproche. C'est déjà beau, grandiose, 214,5km dans les jambes en 4 jours, soit 53, 6 km de moyenne par jour dans les Alpes montagneuses, bravo, et beaucoup de mérite pour ta ténacité.

01/09/2021 à 15:37 - Christine, Copine Laurence:

Coucou à tous, je rejoins le groupe pour encourager le champion et sa team ! C'est super cette expérience !! Bravo et mode auto production  d energie pour la suite !!!🏃🏻👏👏👏

01/09/2021 à 17:35 - Philippe:

Champex en vu 😬

01/09/2021 à 17:38 - François :

Bravo Philou 👍

01/09/2021 à 17:39 - Yannick :

🤩💪

01/09/2021 à 17:40 - Daniel :

Voilà de quoi être encouragé, continue ton rythme c'est le bon. Je viens de ma séance de kiné et je vais voir ta progression  sur l'ordi qui m'attend.

A+

01/09/2021 à 17:42 - François :

Du coup ça fait qu'il arrive au 2/3 en gros c'est ça ?

01/09/2021 à 17:44 - Yannick :

Oui au prochain ravito de prassurny ça sera ça 2/3 de la distance et un peu plus pour le d+ 💪

01/09/2021 à 17:44 - Yannick :

Il aura avalé 18000m de + sur les 26000! 😎😎😎💪💪💪

01/09/2021 à 17:47 - François :

Oui en gros tu dis que le bas valais c'est roulant 😉

01/09/2021 à 17:48 - François :

C'est magnifique ce que tu fais Philou ça nous fais rêver ! 🤩

01/09/2021 à 17:49 - Yannick :

🤣 je me permettrai pas mais si tu regardes le profil il y a un sacré morceau avec la fenêtre d'arpette qui l'attend et le col qui suit mais après les ascensions seront moins longues.

01/09/2021 à 17:51 - François :

Parfait, de toute façon le roulant, il aime pas 💪

01/09/2021 à 18:04 - Daniel :

Tu arrives auxpoints les plus hauts pour t'offrir 3 km de se cent env  avant d'attaquer une montée un peu raide. A toi de bien gérer ta descente molle pour bien géré ta montée à la fenêtre d'Arpette. Je vais essayer de la voir sur la carte devrait être noté. Me semble-t-il je l'ai faite il y a env. 60 ans avec bien de neige. On avait du tailler les marches pour passer me semble-t-il sur le tour du Mont-Blanc. Enfin il ne doit pas avoir plusieurs fenêtres. Tu salueras ton père au passage dans des circonstances plus douces, le trail n'existait pas.

01/09/2021 à 18:49 - Julien G:

Ne te trompe pas de balisage sinon tu vas arriver à Chamonix 😄

01/09/2021 à 18:49 - Yannick :

Bientôt la fin de la descente, après 200m de d+ et un ravitaillement bien mérité !!! Allez @Philippe !!!

01/09/2021 à 19:05 - Julien G:

Allez Philippe !

Avec Clément 👶 on t'a accompagné mentalement sur 10km, idem hier, ce qui fait 20km 😅 Mais proportionnellement à son âge (7 mois aujourd'hui) ça équivaut à peu près aux km que tu viens de parcourir 😄 Ravito bien mérité 🍼☺

01/09/2021 à 19:38 - Daniel :

Tu vas pouvoir rentrer dans ravtaiilo à Prassurny. Cela fera du bien avant la nuit et la montée à la fenêtre d'Arpette. Du courage fils il en faut pour faire ce que tu fais. Nous t'admirons  comme ton équipe de soutien.

01/09/2021 à 21:34 - Olive :

Je viens de voir que Philou est reparti pour 1500m de den !

Allez tranquille, ça va passer. La base de vie de Finhaut t'attend de l'autre côté.

Courage Terminator !

😄

01/09/2021 à 22:12 - Daniel :

Allez Philou te voilà reparti pour la nuit et monter à la fameuse fenêtre d'Arpette.

Bon courage, conserve ton rythme et tu arriveras à Trient pour le ravitaillement.  Tient bon pour passer ce tronçon certainement difficile       pour en garder un bon souvenir.

Toujours avec toi et près de toi ais que de tes ressentis dans ces difficultés.

01/09/2021 à 22:24 - Chris :

Courage mon Philou. Plein de force pour toi et tes guiboles

01/09/2021 à 22:35 - Romain:

T’es sur la bonne route Philou! Be strong!

01/09/2021 à 22:50 - Jean :

C'est bien mon philou. Une partie douce en fond de vallon. Profite !!!

01/09/2021 à 22:50 - Jean :

Et courage pour la fenêtre !!! Ça va le faire. Prends ton temps. 💪

01/09/2021 à 22:53 - Caro :

Courage Philippe !!! Tu es le meilleur !!! Bisous et belle nuit!✨☄🌙

01/09/2021 à 23:46 - Julien F:

Philippe 👏👏👏 Philippe 👏👏👏 Courage💪

 
02/09/2021 à 00:05 - Yannick :

Alllleeeeez! 500m de d+ du sommet avant de basculer dans la descente pour Trient.

Courage

02/09/2021 à 00:18 - Yvette :

Un pas.. un autre pas..encore un autre tu avances petit à petit  concentre toi bien et ton courage t'accompagne .

C'est dur mais tu accomplit quelque chose de formidable.

Si fière de toi 🥰

02/09/2021 à 01:07 - Daniel :

Allez Philou tu n'es plus très loin de la fenêtre environ 300m mais  encore 125m de montée et tu vas la passer.

Allez un des derniers grise forts, tu es superbe.

02/09/2021 à 01:28 - Daniel :

Te  voilà à la fenêtre, belle  montée.  Tu n'es pas seul.

Bonne descente avec prudence.

A plus tard dans la matinée.

Formidable.

02/09/2021 à 01:42 - Daniel :

Je n'avais pas fait atentionquetu avais un ravitaillement ui j'espère doit-être ouvert malgré l'heure et le froid.

Avant de descendre une collation + boisson chaude doit-être la bienvenue.

Au prochain R-V et continue à ton rythme.

02/09/2021 à 02:03 - Daniel :

je t'adresse une vue delà carte où tu es sous le 354. Bon souvenir à 2h02 le 02092021.

A plus tard Philou et bon départ sur Trient.

02/09/2021 à 02:03 - Daniel :

la photo.

02/09/2021 à 05:12 - Philippe:

Message Audio:

Bonje suis dans le dernier tronçon de l'étape de la journée, on va dire dernier tronçon entre deux bases de vie. C'était un peu pour moi le juge de paix de cette Swiss Peaks, ça faisait 70 bornes euhhhh très dur 'fin majeur mais très dur et paysages à couper le souffle ... Mais pour une idée ce matin on a fait 30 bornes en 12H00... 'fin voilà après je reviendrais plus en détai vers vous de cette Swiss Peaks mais c'est quand même hors norme...  hors norme... 
Euhhhh et puis aujourd'hui c'était rigolo, je trouve c'est découvert un peu la magie des épreuves comme ça, où je fais mon chemin tout seul mais, à chaque ravito, on retrouve un peu les mêmes têtes tout ça.. On commence à se connaître, donc ça commence aujourd'hui. Ca plaisantait, à prendre des nouvelles un peu de chacun, demande comment ça va etc...
Donc c'est assez rigolo voila
Euhhh c'etait le juge de paix aujourd'hui mais c'est loin d'être fini parce  il reste encore..., une fois que j'aurais atteint Finhaut, il restera encore 100 bornes, donc au moins deux grosses journées
Voila Euhhhh sinon j'suis explosé c'est le sommeil, le sommeil fait tout ici! C'est très compliqué parce que je suis  assez compliqué pour faire dodo  et euhhhh et voilà..
Sinon ben j'ai des bobos qu'apparaissent de partout là, la fatigue est énormément présente. J'fais un effort surhumain pour vous  parler parce qu'en fait je me rends compte, dès fois au ravito, j'arrive pas  à aligner deux mots.
Enfin voilà  bon ben j'espère... il me reste encore  une descente je crois de 400 et puis une remontée de 350 avant d'arriver à Finhaut. Voila et puis  base de vie, massage, douche, repas et puis dodo au moins deux heures, je pense
Voila, Ah oui et puis un truc qui est...,  que je me suis rendu compte aujourd'hui. Depuis deux jours, depuis Grimentz le corps s'est vraiment adapté et en fait aujourd'hui j'ai mangé trois fois je crois de la raclette Euhhh
En fait le corps s'est adapté et en fait il prend tout ce que tu lui donnes à manger pour faire de l'énergie
Voilàààà c'est paradoxal parce qu'en course bouffer comme ça c'est m'est jamais arrivé quoi... des sandwichs-fromages pains, etc
Bon ben désolé pour ce long message Gros bisous à tous

02/09/2021 à 05:34 - Yvette :

Extraordinaire de t'entendre  nous donnez des details ça fait du bien

Pour toi autre chose beaucoup de fatigue d'efforts...va falloir que tu essaie de dormir..bien que tu dises que c'est le plus difficile pour toi..mais pour la gestion de la course il paraît que c'est très important..dixit plusieurs coureurs.

Prends le temps de te reposer. Je sais je.n'y connais rien mais je crois que le plus dur tu viens de le passer seulement c'est sûr la fatigue est là.

Magnifique ce que tu accomplie

Tendres bisous mon fils😍

02/09/2021 à 05:34 - Julien G:

Si tu ne peux pas rentrer par la porte passe par la fenêtre.

Mais ouvre la fenêtre pour passer sinon tu vas te prendre la vitre 😅

Pense bien à la refermer pour éviter les courants d'air !

Bonne descente 👍

02/09/2021 à 05:35 - Philippe:

😂

02/09/2021 à 05:40 - Philippe:

Oui sans repos le corps envoie des signaux de fou: si pas dodo = pas de force pour monter

Le pb on dort n'importe comment où du bruit c'est le jour...

Plus l'adrénaline

Des fois je fais des endormissement mais le cerveau continue de réfléchir comme si on était éveillé

Du coup je sais même pas si je dors..

02/09/2021 à 05:46 - Yvette :

Trop bête ce sommeil

Je disais ça car en plus ils ont interwiever un coureur qui a abandonné l'an dernier à 30 km de l'arrivée à  cause du sommeil ..trop con

02/09/2021 à 06:23 - François :

Allez Philou 👏👏👏 Raclette à volonté 🧀

02/09/2021 à 06:32 - Marinette :

Allez Philippe 🏃🏻🏃🏻🏃🏻️ courage c'est formidable bravo 👏👏👏👏

02/09/2021 à 06:36 - Chris :

Merci pour ce message. On te sent fatigué mais malgré tout tu paraît serein et posé. 👏👏 Tu peux être fier de toi. 2 jours restants ça paraît bcp mais comparé à ce que tu as déjà fait c'est finalement pas si bcp.  Ça sera les pires 100 bornes et c'est là où tu es le meilleur, en gestion mentale. Allez allez courage. On est tous avec toi. 💪💪✌️

02/09/2021 à 06:52 - Philippe:
02/09/2021 à 06:55 - Jean :

Allez mon Philou, repose toi du mieux que tu peux. Et prends le temps de te reposer !

02/09/2021 à 06:55 - Olive :

Yesss ! 👍

02/09/2021 à 06:57 - Jean :

Et 12h pour 30kms, tu as déjà connu ça... 😉😁 @Julien G était avec nous...

02/09/2021 à 07:02 - Philippe:

Tu vois le chantier qd il faut encore en rajouter 40 😝

02/09/2021 à 07:05 - Jean :

Tu m'étonnes... J'ose même pas imaginer ! T'es très costaud !

02/09/2021 à 07:21 - Caro :

T'es incroyable ! On est tous très fiers de toi Philippe !!! Courage ! En espérant que tu arrives à dormir et te recharger un peu! Gros bisous😘

02/09/2021 à 07:21 - Laurence :

Whaou et même que tu arrives encore à parler

Et tu es tout à fait lucide

Bravo c est trop bien de t entendre

Courage pour Philou gestion gestion et gestion mais ça tu sais faire

On croit en toi

Gros bisous 🥰

02/09/2021 à 07:30 - Yannick :

Tellement bien de t'entendre ! Tu analyses super bien ta course, ta forme...lâche rien on est tous derrière toi!

02/09/2021 à 07:46 - Garou :

Dit on aura le droit de t’appeler collant ~pipette~ raclette ? 😄

02/09/2021 à 07:46 - Gilles :

Bravo mon Philou 🙇🏼♂️

02/09/2021 à 08:13 - Chris :

C'est sûr on n'est pas devant  😝

02/09/2021 à 08:39 - Chris :

Bon ultra à Lola et aux autres enfants ce matin 😉

02/09/2021 à 08:55 - Daniel :

Allez Philou, qu'elle emotion et joie de t'entendre.  Mais, ils restent encore des bornes, que tu t"affranchiras non sans difficulté,  ton moral te portera au final. Espoir de dormir un peu même si on comprend aisément la difficulté. Tient bon, tu as la lucidité du combattant. Les échanges avec les trailleurs à du bon de voir que vous avez tous les mêmes problèmes à résoudre.  Quand il faut y aller faut partir. Mais, tu finiras En gérant bien ta course comme tu l'as fait jusqu'à ce jour. Comme Lola ton jour de rentrée est décalé mais grand seront vos rencontres  du bonheur avec Céline toujours près de toi.

Allez, le final est devant toi avec de grands efforts encore et encore. Tout arrive a celui qui s'économise dans l'effort et ça tu nous l'as montré.

A+ mon fils.

02/09/2021 à 09:06 - Julien B:

Bravo Phil, c’est énorme ton message! C’est une petite immersion dans ton MEGA défis! Je reste sans voix sur ce que tu accompli! 🎩🎩🎩🎩

Je retiens surtout une chose et j’en suis convaincu maintenant :

La Raclette, C’est la VIE!!!😉

Force à toi! 💪💪👏👏👏👏

02/09/2021 à 09:12 - Daniel :

Et en plus, il va prendre la route du paradis à Finhaut,  il est déjà dans les nuages

02/09/2021 à 09:16 - Daniel :

de la performance. Ça mérite un petit coup de rhum arrangé

02/09/2021 à 09:55 - Garou :

Oups la rentrée ! Allez mon Philou on pense bien à toi.

02/09/2021 à 10:27 - Romain:

😎👍

02/09/2021 à 10:31 - Yvette :

Merci Philippe pour ton message vocal merci d'avoir toi aussi soutenu tes supporters.  Tu nous as fait du bien.

J'espère que tu es un peu reposé pour repartir de plus belle.

On t'admire pour ta volonté 😘

02/09/2021 à 10:43 - Philippe:
02/09/2021 à 11:01 - Romain:

Temps de luxe, les dieux suisses sont avec toi ! 🇨🇭❤️

02/09/2021 à 11:21 - Julien F:

Courage tu es le plus fort 😎

02/09/2021 à 11:35 - Daniel :

Très bientôt un peu de descente pour reprendre ton énergie. Au moment où j'écris tu arrives au point hait.

Serre le poing.

02/09/2021 à 11:36 - Daniel :

ce n'est pas hait mais haut qu'il faut lire.

02/09/2021 à 11:45 - Daniel :

Bon courage pour attaquer le col de Fenestral à ton rythme.

Allez Philou on est derrière toi mais, surtout pas devant.

02/09/2021 à 11:47 - Daniel :

Le temps (pas le chrono) est pour toi.

02/09/2021 à 12:05 - Jean :

Oui prends ton temps. Parce que si tu arrives trop tôt, tu vas être de corvées de déménagement 🤣

02/09/2021 à 12:05 - Jean :

Courage mon philou !!!

02/09/2021 à 12:10 - François :

Oui c'est vrai n'arrive pas trop tôt, nous ça nous fais un petit fil pour sortir le nez du boulot. Tu prévois quoi d'ailleurs la semaine prochaine ?

02/09/2021 à 12:29 - Philippe:
02/09/2021 à 12:41 - Laurence :

Grandiose comme ce que tu es en train d accomplir 💪😘

02/09/2021 à 12:53 - Daniel :

Vue du col de Fenestral 2451m à priori direction Nord ou tu dois aller ?

Bravo.

Maintenant un peu de descente, ouf.

Photo souvenir.

02/09/2021 à 13:00 - Julien F:

Bravo Philippe tu es au top 💪

02/09/2021 à 14:39 - Julien G:

Philippe, je te donne mon astuce 🤫 si à un moment t'as le moral dans les chaussettes 🧦

️ Il faut penser à une scène positive, par exemple se dire que c'est bientôt le WE et que tu vas pouvoir faire une sortie de trail 😅

T'inquiète ça marche aussi avec du vélo 🚴😄

Courage mon Philippe, il fait beau, y'a de la raclette et encore de beaux paysages à découvrir 😎

Je sais, c'est dur aussi, très dur même... Mais ce qui est fait n'est plus à faire 😉

02/09/2021 à 14:47 - Yannick :

Julien a totalement raison puis tu es mieux là qu'à un déménagement ! 🤣

02/09/2021 à 14:48 - Daniel :

Bonne idée la sortie trail de détente mais je pense qu'avant de décider il faut en parler à Céline et, même Lola qui donnera son avis même si on ne lui demande pas.

02/09/2021 à 14:52 - Julien G:

Carrément Yannick, sauf si tu déménages près de Bouveret tu peux confier un petit meuble à Philippe car c'est sur sa route

Évite juste de lui confier ce qui est fragile 😉

02/09/2021 à 14:56 - Yannick :

Je lui laisse le piano de côté tu penses ? 🤣

02/09/2021 à 15:28 - Daniel :

Allez Philou, course parfaite, un peu de descente bon pour le moral. Un enieme col de passer d'Emaney (j'aurai dû  les compter depuis le départ). Je viens de voir que tu as doublé en descente le 255, vous vous suivez depuis quelques jours.

Allez, tu auras droit au petit suisse a l'arrivée....

02/09/2021 à 15:35 - Daniel :

A 100km tu as un ravitaillo  comme toujours bon à prendre surtout, en Suisse si j'ai bien suivi le raisonnement de tes amis toujours prêt à te remonter le moral, c'est de l' or.

02/09/2021 à 15:37 - Daniel :

Non c'était 1000m  env.  Samsug joue toujours des mauvais tours .

02/09/2021 à 15:37 - Jean :

Et Philippe, pense aux burgers que tu vas pouvoir avaler, aux magnums que tu vas pouvoir dévorer, au nombre de fois où tu pourras ouvrir le placard pour prendre du chocolat, une fois la ligne d'arrivée franchie !

02/09/2021 à 15:38 - Daniel :

Le chocolat il ne dit pas non mais, il a de qui tirer.....

02/09/2021 à 15:49 - Jean :

Pour la montagne aussi a priori...

02/09/2021 à 15:51 - Daniel :

Non, pas à son niveau, pour l'envie : oui.

02/09/2021 à 15:52 - Garou :

Tiens donc qui déménage ?

02/09/2021 à 15:57 - Céline :

J adore ce groupe whatsapp: Swiss pipelette!!! 🤪

02/09/2021 à 16:25 - Philippe:

J'y pense, j'y pense 😂

02/09/2021 à 16:02 - Jean :

Tu ne connais pas le catalogue des 3 suisses ?

02/09/2021 à 16:02 - Jean :

@Daniel pour l'envie mais aussi les beaux souvenirs de randonnée...

02/09/2021 à 16:02 - Daniel :

Bonne idée pour les suiveurs qui vont le parcourir en 2022.

En tout cas c'est génial comme utilisation porte un parcours trail et bien encourageant pour le ou les coureur (s ).

02/09/2021 à 16:10 - Olive :

Allez Philou, tu arrives à l'auberge de Salanfe. Il te reste un col à 2500 et après c'est moins raide jusqu'à la fin.

Tu l'as dit ce matin, le corps s'est adapté, et donc, tu ne lâches rien !

Tu bouffes 10 raclettes par jour si tu veux, des myrtilles, de l'herbe, tu dors où tu peux, mais tu vas au BOUT !

Tu peux plus faire autrement maintenant !

Go.......

02/09/2021 à 16:16 - Céline :

Provisions 🤪

02/09/2021 à 16:20 - Daniel :

Effectivement pour les bons souvenirs même si nous n'avions pas du tout le matériel actuel. La volonté suffisait pour cheminer en toute liberté conscient de ce que nous entreprenions,  parfois exagéré mais heureux de notre effort, sans savoir si c'était bon pour la santé et toutes les questions posées aujourd'hui. Rando avec les cartes multi-usagées,  pas de cachets ou medicaments et nous partions avec une gourde; le case-croute maison à base de pain, notre savoir-faire et préparations elementaires et en avant. Non, pas marche, c'est un autre domaine qui degoutait plus que  de se sentir à l'aise content d'un bel effort....

02/09/2021 à 16:24 - Daniel :

Ah! Avec le temps qu 'il fait en Savoie, bonne idée.  Peut-être au détour d'un sentier un vendeur de glaces !

Il y a toujours des surprises, au ravitaillement peut-être..

02/09/2021 à 16:29 - Garou :

J’ai toujours pas la réponse à ma question. 😄

02/09/2021 à 16:39 - Caro :

 🤤

02/09/2021 à 17:00 - Daniel :

Hello Philou, je n'ai pu voir si tu t'es arrêté au ravitaillement de Salanfe. Le principal est que tu avances bien, c'est l'essentiel.

Allez, mon gars il va falloir en mettre un coup ! Sinon tes amis bien assis dans un fauteuil vont t'attendre à un virage de sentier ou chemin pour t'apporter une glace ou alors ils transportent un piano pour te jouer des morceaux de musique entraînantes pour te stimuler

02/09/2021 à 19:05 - Daniel :

Au col de S usanfe ton GPS est resté au col env 30 mn. Il vient de se positionner à la cabane de Susanfe dépassée de 1000m ce qui me paraissait plus normal. 

J'espère que pour cette nuit il  continuera à bien te positionner.

Allez mon grand1 encore des efforts pour la nuit qui arrivent tout en profitant des descentes toujours délicates la nuit fonction terrain et humidité du sol donc attention, mais tout cela tu gérés, bonne continuation fils.

Les corsets encore 18km env avec montée donc à toi de moduler ton rythme en fonction du terrain et difficultés sans compter la fatigue.

On court avec to

A+

02/09/2021 à 19:13 - Julien G:

Bon bah nous avec Clément 👶 on vient de t'accompagner encore ce soir sur 10km 😉

C'est pas grand chose mais pendant 45min on est encore plus à fond avec toi 🤗

02/09/2021 à 21:46 - Yannick :

Allez @Philippe  !!! 200 de D+ avant une petite descente qui te mènera à la 6eme et dernière base de vie!!! T'es trop fort, lache rien!!? On est tous très très fiers de toi!!!

02/09/2021 à 21:47 - Yannick :

Et le tout quasiment pile dans le timing de ta feuille de route 😎

02/09/2021 à 22:15 - Daniel :

A toi Philou la nuit, seul au milieu de ses montagnes pour arpenter ton sentier à bien percevoir avec ta lampe frontale, voir également les lumières des autres participants qui peuvent te guider.

Tu vas devenir un expert pour marcher la nuit seul avec tes pensées et les bruits de la nature.

Quelle bravoure en c'est temps  et quel mérite.

Tu peux être fier de toi.

Au lieu de te dire bonne nuit et je te dis bonne course en solitaire, sauf les rencontres de ceux que tu suis, tu doubles ou te double. C'est loin de la foule dans la sérénité de la montagne que tu peux accomplir ton projet que tu vis avec la participation de ta proche famille qui sont très fiers de ton exploit physique que tu vas terminer dignement.

A toi le sentier et la montagne qui t'entoure.

Ton papa qui aimerait mieux t'accompagner dans cette aventure hors norme.

A te suivre.

02/09/2021 à 22:31 - Jean :

Il y a l'ours-montagne (c'est un dessin animé) et nous avons l'homme-montagne !!!

Courage Philou.

02/09/2021 à 22:46 - Julien G:

Bonne nuit.. enfin bonne journée... je sais plus 😄

02/09/2021 à 22:47 - Yannick 

Bonne partie de nuit dans un lit, la base de vie est toute proche... 💪

02/09/2021 à 22:47 - Olive :

Base vie dans 3 km !

Bonne nuit alors... 😁

02/09/2021 à 22:51 - Julien F:

👏 bon dodo 🥱😴

02/09/2021 à 22:53 - François :

Tiens bon et bonne nuit

02/09/2021 à 22:56 - Philippe:

Message audio:

Wahouuu quelle journée Euhh
J'ai la base de vie qui viens d'apparaitre dans ma vision... Bon ça y est, là, je suis en approche. Je la vois enfin parce queee j'en pouvais plus Euhhh
Poulalala aujourd'hui euhhhh arrivée à Finhaut ce matin euhhhh  c'était le bordel cette base de vie  euhhh j'y suis resté 4 heures  pour avoir au final dormi qu'une demi-heure
Euhhhh  après le départ c'était compliqué Euhhh donc jusqu'à 17H00 euhhhhhh  j'ai fait deux siestes dans  la nature au soleil!
Après je me suis rendu compte  qu'il fallait rentrer donc là pffff grosses accélaration pour arriver jusqu'à ici!
Voila donc ici  je vais essayer de me prendre la douche tout ça  me poser un peu deux trois heures au moins, et puis après  on va essayer de finir demain Euhhh

Sachant que j'ai la  cheville qu'est...,  j'ai une tendinite à la cheville. Ils m'ont mis un Tape hier mais là  elle a vraiment gonflé... J'espère qu'ils vont pouvoir  me maintenir tout ça  pour demain.
Et puis  Euhhhh au chapitre culinaire, aujourd'hui, pas de raclette parce que, en fait, d'en bouffer comme ça, ça a provoqué des allergies dans la bouche. J'ai des boutons, j'ai les lèvres  sèches Euhhhh...  Infernal
Et on est  hyper nombreux à être tous comme ça, là. Donc un peu galère quoi, en plus pour manger aujourd'hui !

Voila ben oulouloulou Vivement demain! Allez Ciao!

02/09/2021 à 22:58 - Philippe:

Message audio:

Et juste un autre truc je répond pas beaucoup, c'est pas toujours facile avec le terrain, le temps, mais je lis tous vos messages et ça fait vraiment du bien quoi! Allez gros bisous

02/09/2021 à 23:03 - François :

Super Philippe ces messages. Bravo, c'est vraiment magnifique 💪

Allergie au raclette du valais AOP ! C'est pas possible, ça doit être le coca !

Bravo bravo bravo

02/09/2021 à 23:13 - Yannick :

Peut être un peu de fatigue et de manque de sommeil aussi... Enfin juste un peu parce que vu le message il te reste de l'énergie pour boucler le chantier! 💪

02/09/2021 à 23:15 - Yvette :

Bravo toi tu vois enfin ta dernière base de vie souhaitons pour toi repos repos et décontraction . On croise les doigts pour toi ça va aller...surtout que nous maintenant sur le tableau de suivi on aperçoit  l'arrivée.

Que cette base de vie te requinque.😘😘

02/09/2021 à 23:25 - Romain:

On pense à toi Philou, chaque jour qui passe, et on se dit putain il court encore lui! 😱🙏🏻😂

02/09/2021 à 23:28 - Blandine:

Repose toi bien avant de te lancer dans cette dernière journée !! Bizzz

03/09/2021 à 00:07 - Daniel :

Merci pour ton message vibrant.

Il semble que tu quittes Croset pour reprendre ton parcours par la route des Crosets. J'espère que cet arrêt aura été profitable pour reprendre des forces jusqu'au matin.

Bon cheminement Philou et R-V au matin. Marinette sera levé avant moi pour te saluer tôt le matin.

03/09/2021 à 03:45 - Philippe:

Allez c'est reparti

Dernière''ligne'' droite

03/09/2021 à 04:14 - Julien G:

Yeah c'est bon ça 👍🙂

03/09/2021 à 05:25 - Marinette :

Qu'elle plaisir  d'entendre ça Voie le matin  .. pour les Aphtes  bains de bouche au bicarbonate .... peut être pas facile en montagne 🗻 courage le jour arrive nous sommes avec toi par la pensée 😇🙏🏻🏃🏻🏃🏻🏃🏻♂️

03/09/2021 à 05:34 - François :

Allez Philou 👏 Bientôt au bout de ce périple de dingue.

03/09/2021 à 06:11 - Chris :

Chaque matin je check les messages et comme dit Romain je me dis ha oui c'est vrai il y est encore....quel chantier ! Quelle aventure ! Elle va sans doute rester un moment gravée celle ci.

Encore bravo et je t'envoie mes ultimes encouragements pour en découdre aujourd'hui, asap.

🤞pour la cheville.

Courage à toi 💪💪

Allez allez mon Philou

03/09/2021 à 06:16 - Gilles :

Bien mon Philou, accroche toi 😌

03/09/2021 à 06:19 - Jean :

Bon courage Philou. Merci pour les news !

Accroche toi. J'espère que tu as pu dormir un peu.

03/09/2021 à 06:31 - Philippe:
03/09/2021 à 06:35 - Yannick :

🤩

03/09/2021 à 06:36 - Yannick :

Il semblerait que le suivi fasse une énième fois des siennes la dernière mise à jour de ta balise gps est à 23h41 à la base de vie ...

03/09/2021 à 07:05 - Jean :

Dernier lever de soleil pour notre très grand champion !!!

Tire un maximum d'énergie de ces instants !!!

Courage !

03/09/2021 à 07:12 - Philippe:

Je viens de passer Conches

Je lzuoai signaler

Ma bat est morte

03/09/2021 à 07:14 - Olive :

Pas grave. On arrivera à te suivre même sans tes nouvelles. Courage pour la fin !

03/09/2021 à 07:30 - Yannick Fabre-Garcia:

Conches ??? Déjà ? 😱

Tu as gagné 3h sur ton planning depuis la base de vie! 💪💪

03/09/2021 à 07:46 - Céline :

Je confirme pour Conches 😵💫

03/09/2021 à 07:49 - Gilles :

Pressé de rentrer 🤔

03/09/2021 à 07:49 - Céline :

Ça ressemble à ça 😁

03/09/2021 à 07:52 - Julien F:

Tu es Magique @philippe  accroches toi 👏

03/09/2021 à 08:02 - Philippe: :
03/09/2021 à 08:03 - Chris :

Le chalet Chapuis et le lac d'Annecy ? 🤣🤣 T'es arrivé

03/09/2021 à 08:03 - Jean :

Vas-y mon Philou. Ça, ça fait du bien au mental.

Reste concentré... Et ça va le faire.

Tu es un champion !

03/09/2021 à 08:13 - Yvette :

Oui magique effectivement

J'ai pas assez de doigts pour les croiser la journée va sembler longue pour toi mais tu vas voir le bout ....pour nous aussi si on ne peut plus savoir où tu te trouves...enfin ça c'est pas grave le principal tu avances tu avances.

Tu as toutes les pensées qui t'accompagne.

Nous t'aimons si fort 🥰

03/09/2021 à 08:17 - Julien B:

Accroche toi Frodon, ta quête arrive à son terme… j’espère que ton pied ou ta cheville tien le coup et ne commence pas à ressembler à ce des hobbits.

Ne lache rien et profite de cet accomplissement…. 👍

03/09/2021 à 08:23 - Romain:

La ligne est en vue! 🥳😎👏🏻

03/09/2021 à 08:28 - Laurence :

3 heures de gagné avec une cheville en vrac

Tu es trop fort

Toujours la même envie d en découdre 💪👍😍

On ne te lâche pas 🙏

🥰

03/09/2021 à 09:00 - Daniel :

Allez Philou, tu es notre champion. Court,  marche mais économise tes muscles pour bien arrivé et finir ta performance en beauté.

C'est à toi de nous dire ton avancement, la Suisse n'est pas au top pour le matériel mais, t'es suiveurs et famille sont toujours près de toi à guetter la moindre info.

Super Philou à bientôt.

03/09/2021 à 09:04 - Julien G:

Yep Philou! Bientôt l'atterrissage 🛸

J'avais peur que ça soit une course sans fin cette histoire 😅 Comme l'impression que t'ai parti il y a super longtemps !

On est en 2021, ne soit pas surpris si tout le monde porte un masque 😷 (c'est pas à cause de la raclette ️).

Tu dois également savoir que les JO de Tokyo 2020 se sont déroulés en 2021 🙃

On ne pourra pas fêter ton titre de Finisher en discothèque car elles sont toutes fermées !

Bonne fin de parcours 🏃😉

03/09/2021 à 09:12 - Daniel :

Super le message de l'atterrissage, non sans ennui électronique, les techniques ne sont pas toujours au point. Mais, sa mécanique corporelle va  l'emmener jusqu'à l'arrivee en espérant qu'il s'arrêtera et qu'il ne veuille pas rentrer à pied à Meythet.

03/09/2021 à 09:13 - Jean :

A la nage par le lac de Genève... Puis en vélo pour finir. Un triathlon... 🤭

03/09/2021 à 09:38 - Olive :

Pour avoir une idée où se trouve Philou, je regarde les dossards 17, 67 ou 287. Ils sont repartis ensemble des Crosets et ça fait plusieurs jours qu'ils se suivent... 😁

03/09/2021 à 09:42 - Yannick :

Même stratégie 😅

03/09/2021 à 09:42 - Yannick :

Pour le suivre je veux dire 😉

03/09/2021 à 09:43 - Philippe:

Blansex out

03/09/2021 à 09:44 - Yannick :

Mais t'as des jambes de folie???? 😱😱😱

03/09/2021 à 09:45 - Yannick :

Allez encore un peu plus de 1000m de dénivelé !!! 💪💪💪

03/09/2021 à 09:48 - Philippe:

Nouvellebalise dans 5 min

03/09/2021 à 09:48 - Yannick :

🤗

03/09/2021 à 09:57 - Jean :

Philou a le feu !!! Km 332

03/09/2021 à 09:57 - Jean :

T'es tout bon mon vieux !!!

03/09/2021 à 09:58 - Jean :

Il est au col du blancsex !

03/09/2021 à 09:58 - Romain:

 👏🏻👏🏻👏🏻

03/09/2021 à 09:59 - Romain:

Bordel plus qu’un petit semi et c’est l’apéro!

03/09/2021 à 10:00 - Chris :

Blanc sex out 🤔Faut pas croiser un gros black 🤣

03/09/2021 à 10:00 - Yannick :

Si il boit une bière après ça il se réveille en 2022! 🤣

03/09/2021 à 10:07 - Olive :

 😂

03/09/2021 à 10:12 - Olive :

Ça y est, Philou est réapparu. Plan de l'Ortie

03/09/2021 à 10:13 - Yannick :

Une fin de course monstrueuse !!! Respect

03/09/2021 à 10:13 - Yvette :

Purée Philippe tu fais peur, ménage toi...surtout apres un blanc sec sex je sais plus ce qui est le mieux . Fais attention à l'overdose  pense à ton corps

03/09/2021 à 10:15 - Olive u:

120 ème à Grimentz

77 à Grande Dixence

64 à Finhaut

60 à Crosets

... à Bouveret 😱

03/09/2021 à 10:18 - Chris :

t'as vu aussi comme ça a écrémé depuis Grimentz ? 😱 Le taux d'abandon est assez élevé. Tu parles une semaine dehors dans dormir , y de quoi devenir dingue ou ours 🤣

03/09/2021 à 10:18 - Laurence :

Whaou 🤩

Super champion

03/09/2021 à 10:19 - Yannick :

48eme actuellement

03/09/2021 à 10:24 - Daniel :

Sacré Philou tu nous en fais des  joies, Incroyable mais vrai.

A+ je vais au hine.

03/09/2021 à 10:26 - Jean :

Il est trop fort et nous bluffe à chaque fois... Il aura mérité son burger and Co!!!

03/09/2021 à 10:31 - Chris Guilland:

https://www.facebook.com/swisspeakstrail/videos/434252317964742/

03/09/2021 à 10:47 - Philippe:
03/09/2021 à 10:49 - Olive :

Avec 7h d'avance !

03/09/2021 à 10:51 - Yannick :

Et en plus la météo est meilleure qu'ici ! 😎

03/09/2021 à 10:53 - Olive :

Philou veut finir avant la pluie ! 😄

Et j'ai l'impression qu'il laisse du monde sur place.

Comme sur la diagonale, il crame tout le monde sur le finish !

😁

03/09/2021 à 11:33 - Philippe:
03/09/2021 à 11:36 - Julien G:

A ce rythme avec 200km de plus il aurait fini 1er 😄

03/09/2021 à 11:40 - Olive :

@Philippe t'es proche de la dernière (petite) montée ! 😉

03/09/2021 à 11:46 - Jean :

Vas-y Philou. Bientôt plus que de la descente (roulante) 😬😁

03/09/2021 à 11:52 - Gérard :

J espère que ces très  beaux paysages t aident dans ton Aventure extraordinaire 👏👏

03/09/2021 à 12:21 - Philippe:
03/09/2021 à 12:22 - Yannick :

Yess!!!! Ça sent bon la ligne d'arrivée !

03/09/2021 à 12:22 - Céline :

Le Bouveret 🤩

03/09/2021 à 12:22 - Jean :

13 bornes mon philou !!!

03/09/2021 à 12:23 - Laurence :

🤣🤣 super

03/09/2021 à 12:24 - Olive :

@Philippe il y a polack juste devant toi, tu vas le fumer ! 😁

03/09/2021 à 12:25 - Olive :

Et un chilien qu'à l'air de traîner la patte...

03/09/2021 à 12:26 - Chris :

Tu arrives juste pour midi pour la raclette 😃

03/09/2021 à 12:26 - Chris :

Allez allez les derniers mètres...... 💪💪💪

03/09/2021 à 12:26 - Daniel i:

Encore une montée, véritable dent de scie ce parcours.

Allez tu sens peut-être l'odeur du Léman, mais, attention en arrivant ne plonge pas, l'eau doit-être  bien fraîche.

03/09/2021 à 12:28 - Chris :

@Céline Tu nous fais un live ?

03/09/2021 à 12:28 - Laurence :

Incroyable

Go go go mon Philou

03/09/2021 à 12:31 - Yannick :

Dernier ravito, une dernière bosse de 200m d+ comme cerise sur le gâteau !!! Et la descente vers le lac!!! 💪💪💪

Savoure!

03/09/2021 à 12:48 - Yannick :

Et hop un ravito express !

03/09/2021 à 12:48 - Yvette :

Mais tu y est deja ?

03/09/2021 à 12:53 - Chris Guilland:

Bon il se dépêche qu'on aille manger 🤣🤣

03/09/2021 à 13:05 - Yannick :

Et il le rattrape! 💪

03/09/2021 à 13:29 - Yannick :

5 kms de la ligne!

03/09/2021 à 13:30 - Laurence :

Merci pour les informations de suivie

03/09/2021 à 13:31 - Jean :

Il se rapproche...

03/09/2021 à 13:36 - Daniel 

Et Céline elle est bien arrivée à Bouveret car la vice-championne à sa place sur le podium et les ovations, dommage manque Lola.

03/09/2021 à 13:37 - Yvette :

Mais non... voir plage et flocons

03/09/2021 à 13:38 - Céline :

On est là toutes les deux 🥰

03/09/2021 à 13:38 - Jean :

Il va être ravi !!! L'émotion va le gagner !!!

03/09/2021 à 13:39 - Caro :

😍

03/09/2021 à 13:39 - Chris :

L'attente doit être interminable.... On vous fait confiance pour lui faire plein de bises. 😘

03/09/2021 à 13:40 - Julien B:

Popopopop c’est la fin!!!!!!!

On donne tout !!!! 👏👏👏👏💪💪💪👍

03/09/2021 à 13:40 - Julien F:

Génial 👍

03/09/2021 à 13:41 - Olive :

Ça vaut toutes les médailles !

03/09/2021 à 13:41 - Romain:

🥳🥳🥳

03/09/2021 à 13:42 - Daniel :

Plus que 4 km et c'est la fête dans la ville de la rivièra du Léman.

Bonne nouvelle de voir Lola qui pratique l'école buissonnière, très heureux pour vous 3.

03/09/2021 à 13:45 - Jean :

Le 256 vient de laisser sur place le 82, le 225, le 107...

03/09/2021 à 13:46 - Olive :

Le 107 est déjà arrivé. Problème de batterie... 😄

03/09/2021 à 13:46 - Julien B:

Dingue!!!! Allez Allez, mieux qu’une descente du Veyrier!!! Gogogogogo!

03/09/2021 à 13:46 - Yannick :

Pas vraiment si tu regarde l'heure de la position de chaque concurrent 🤣

03/09/2021 à 13:46 - Jean :

2 kms de goudron pour finir. Une formalité. Ça va lui rappeler le tour du lac 🤣

03/09/2021 à 13:47 - Yannick :

A ce moment là il va l'aimer

03/09/2021 à 13:47 - Julien B:

Avt le pique-nique ??? 😂😂😂

03/09/2021 à 13:47 - Blandine:

Super ! 👍

03/09/2021 à 13:50 - Caro :

Allez Philippe !!! T'es trop fort!!!!

03/09/2021 à 13:59 - Jean :

Son GPS n'arrive pas à le suivre. Il va trop vite 🤣

03/09/2021 à 13:59 - Olive :

C'est un peu tout figé, là !

Le polonais est arrivé, Philou doit être pas loin...

03/09/2021 à 14:00 - Jean :

Exactement.... Allez Philouuuuuu, t'es le meilleur !

03/09/2021 à 14:01 - Céline :

Vidéo Lola vers moi

03/09/2021 à 14:01 - Julien B:

Le dénouement…..

03/09/2021 à 14:03 - Romain:

 😍

03/09/2021 à 14:04 - Romain:

122:04:19 !!! 39eme!!! 🙈

03/09/2021 à 14:04 - Olive :

 Et voilà, 122h, 3ème

03/09/2021 à 14:05 - Olive :

 👍😁

03/09/2021 à 14:05 - Chris :

👏👏👏👏👏👏

03/09/2021 à 14:05 - Olive :

Heu 39, saloperie de clavier

03/09/2021 à 14:05 - Olive :

Une photo !

03/09/2021 à 14:06 - Julien F:

122 heures 🤯

03/09/2021 à 14:06 - Julien B:

👏👏👏👏👏👏💪👍 Bravo Phil!!!!!

03/09/2021 à 14:06 - Chris :

Parfois le pb se trouve entre la chaise et l'écran 🤣🤣

03/09/2021 à 14:06 - Julien G:

Bravo Philippe, c'est énorme 😎👍👏💪🦵🏆🎉🎈

03/09/2021 à 14:06 - Jean :

💪💪💪👏👏👏👏👏

Bravo Philou. Tu peux être fier !!!

03/09/2021 à 14:06 - Laurence :

👏👏👏👏👏trop trop fort🏆🥰

03/09/2021 à 14:07 - Chris :

Reste plus qu'à lui offrir un semaine de massage, kiné pour drainer tout ça

03/09/2021 à 14:07 - Romain:

C’est bon ça il a grillé un suisse sur la fin! Champion!

03/09/2021 à 14:07 - Yannick :

Félicitations Ultra man!

03/09/2021 à 14:08 - Chris :

Là c'est du méga giga ultra

03/09/2021 à 14:09 - Céline :

Vidéos arrivées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03/09/2021 à 14:11 - Daniel Locci:

Bravo fils, tu es le meilleur, et quel plaisir de voir Lola courir vers toi. Apothéose comme ton classement. Allez quelques effortsencore, àvec priori car tu es bloque sur mon ordi à 356, 5 km. Nous t'embrassons avec C hridstine fier de Philou.

03/09/2021 à 14:11 - Julien B:

😭😭😭 trop beau! 🥰

03/09/2021 à 14:12 - Laurence :

😭😭😭tellement contente de vous voir 🤣🥰

03/09/2021 à 14:13 - Céline :
03/09/2021 à 14:13 - Julien F:

Elle vaut de l'or celle là 😍

03/09/2021 à 14:14 - Chris :

Elle va faire mal celle ci . Tu l'as amplement méritée

03/09/2021 à 14:14 - Daniel :

C'est bien ça tu es bloqué à Avignon. Mais tu es bien arrivé,  triple bravo pour le champion de la famille.

03/09/2021 à 14:18 - Julien B:

🍻🍻🍻 Savoure

Et encore Bravoooo!

03/09/2021 à 14:24 - Yvette :

 👏👏👏

J'etais tjrs à 4 km .

Et puis toi tu arrivais..

Quelle émotion  ..tu as réalisé ce que tu voulais

Peux pas decrire ce que je ressens bravo à  toi.

Merci Céline et Lola 🥰

03/09/2021 à 14:34 - Blandine:

Après James Franco dans le film 127 heures, voici Philippe Locci dans 122 Heures !!! Et on a la chance de connaître la star de l histoire 😜

03/09/2021 à 14:35 - Chris :

J'espère qu'il ne va pas finir avec un membre arraché par contre

03/09/2021 à 14:35 - François :

Youhou 👏👏👏 trop fort

03/09/2021 à 14:37 - Julien G:

5h de moins et surtout pas de bras en moins 🙄☺

03/09/2021 à 14:37 - François :

Il a pas perdu les bons réflexes 👍

03/09/2021 à 14:46 - Garou :

Bravo mon Philou, c’est qui le patron ?! 💪

03/09/2021 à 14:47 - Olive :

Ça y est, la puce GPS de Philou est débloquée. Il a fini dans le lac !

Il allait trop vite, pas pu freiner... 😂

03/09/2021 à 14:47 - Chris :

Vivement le pot + bouffe pour fêter ça 😃

03/09/2021 à 15:07 - Gilles :

<Médias omis>

 
03/09/2021 à 16:06 - Julien G:

Encore BRAVO, une sacrée grosse ligne à rajouter sur ton CV de traileur 😮👍

J'ai l'impression d'avoir passé la semaine (jour et nuit ️) avec toi 😄

Par contre j'ai pas mal aux jambes moi 😂

03/09/2021 à 16:26 - Yvette :

La pression doit être un peu retombée maintenant douche et peut-être dodo. Quoi qu'il en soit un soulagement profond à avoir fini , y être arrivé, un accomplissement.

Dans les profondeur de ton blog, déjà quelques années je pense, il me semble avoir lu que tu t'interrogais sur l'envie de continuer sur les ultras mais peut-être pour tes 50 ans revenir  pour trouver quelque chose.  Et bien là tu as fait fort...tu viens de  t'offrir le plus somptueux des cadeaux d'anniversaire.

C'est plus de l'ultra c'est je ne sais pas.....avec en plus une belle performance.

Bonne remise en forme, l'esprit libéré, vous allez profiter tous  les  3 de retrouvailles apaisées.

Merci pour votre communion.

Nous vous embrassons tendrement. 😘

03/09/2021 à 16:32 - Daniel :

Nous, ce soir noufs prendrons un ptit coup de rhum comme disent les Reunionnais, un ptit coup ça ne fait pas de mal et nous trinquerons à la santé de Philou et sa famille et belle-famille qui l'entoure.

Encore et encore Philou toutes nos félicitations pour ce SwissPeak 360 ainsi qu'à Céline qui supporte tous les entraînements et très présente pour ton orginasition et, à la puce qui est fière d'accompagner son papa et ne raterait pas une occasion de venir t'encourager.

Magnifique malgré la grande dureté du trail  aux caractéristiques techniques énormes.

C'est sublime et,  vos amis l'ont bien illustrés sur la durée de la course et aussi après...

Un grand merci pour leur soutien continuel au plus près du déroulé informatique quand le GPS voulait bien donner le résultat sinon il n'arrivait plus à suivre les performances de Philippe. Leçon à tirer pour celles ou ceux qui vont s'inscrire en 2022 pour faire mieux bien entendu.

Avec toute ma Àvec sympathie et  celui du Christine à l'équipe de suiveurs avec mention spéciale à Céline et Lola.

Je prendrai un ptit coup supplémentaire ce soir.

03/09/2021 à 17:58 - Caro :

Bravo Philippe !!! C'est impressionnant ce que tu viens d'accomplir !!!!💪🏻

03/09/2021 à 18:08 - Philippe:

Merci a tous...

Je reviendrai plus longuement (ou pas) sur les détails...

Mais juste un chantier de fou... Une semaine de fou

Et à la fin de tout ça, cette journée de fou

Rien de tout cela sans Céline et Lola

...et ma fenêtre de bonne humeur avec vous! Merci de tout vos messages 😁

03/09/2021 à 18:11 - Daniel :

Voilà la photo qu'il faut montrer au maître pour finir la course.

03/09/2021 à 18:46 - Jean :

Un grand bravo. Tu as réussi à nous émouvoir avec ta course et nous faire vibrer toute cette semaine. Comme dit @Julien G, on avait l'impression d'être en montagne sans avoir mal aux jambes

03/09/2021 à 18:54 - Chris :

Les émotions , la montagne, la fatigue , tout ça par procuration...ça nous va bien 😉

Merci pour ce partage et encore un immense bravo à toi et à ton équipe de choc.

Bonne récup et surtout bonne nuit

03/09/2021 à 18:55 - Céline :

Récompense 😎🤪

03/09/2021 à 18:56 - Chris :

🍻 santé

03/09/2021 à 18:58 - Marinette :

🥂🥂 santé 😘😘😘

03/09/2021 à 19:11 - Daniel :

Il fait chaud en 74, après les inquiétudes et les attentes du trailleur  de l'itinéraire en solitaire

que voilà un bon remontant.

Bonne soirée bien amorce et surtout bonne nuit.

Demain j'espère que Philippe  ne se lèvera pas à 4h du matin pour aller s'entraîner.  Céline cache lui ses chaussures de ville de montagne et les clés de la voiture sauf, si tu as pris le virus.

03/09/2021 à 19:25 - Jean :

Non, il a un déménagement de prévu... 🤣

03/09/2021 à 20:05 - Daniel :

Oublié

03/09/2021 à 20:57 - Blandine:

Repose toi bien et Bonne nuit !

03/09/2021 à 21:30 - Garou :

Je ne sais toujours pas qui déménage. 🤔😄

03/09/2021 à 21:34 - Yannick :

C'est moi 😉

03/09/2021 à 21:36 - Yannick Fabre-Garcia:

Ça se voit ou pas? 😅

03/09/2021 à 21:43 - Céline :

Finalement Philippe est dispo demain 🤪

03/09/2021 à 21:44 - Garou :

C’est un déménagement 4 étoiles. D’habitude quand tu arrives chez un copain qui déménage il est encore en train de faire les cartons le jour même. 😄

03/09/2021 à 22:17 - Yannick :

Dans l'appartement c'est emballé un peu dans des sacs de courses aussi 🤣

04/09/2021 à 14:54 - Christine, Copine Laurence:

Hello Je n ai pas lu ts les messages pour avoir le détail de la course mais franchement bravo !!! Quel exploit ! Un vrai champion !! Félicitation à Philippe et aussi à la team qui l a bien soutenu !! 👏👏👏🏃🏻♂️

Et vive le sport nature !!

05/09/2021 à 10:54 - Blandine:

Prêts pour la cérémonie des finisher ?

05/09/2021 à 11:17 - Céline :

Prêt 🤪

05/09/2021 à 11:19 - Marinette :

Lola a déjà la médaille 🏅!!!

05/09/2021 à 11:45 - François :

Y a combien de finisher ?

05/09/2021 à 12:09 - Daniel :

Tu as les félicitations de Bernard pour ton exploit.

05/09/2021 à 12:49 - Philippe:
05/09/2021 à 12:51 - Gérard :

Bravo à nos deux champions 👏👏

05/09/2021 à 12:51 - Céline :

Vidéo appel

05/09/2021 à 12:51 - Céline :
05/09/2021 à 12:56 - Marinette :

Encore bravo 👏👏👏👏👏👏👏

05/09/2021 à 13:07 - Philippe:

@team Annecy 😁

05/09/2021 à 13:08 - Olive :

360 bornes pour gagner une bouteille de pinard...

Il a intérêt à être très bon ! 😂

05/09/2021 à 13:09 - Céline :

Vidéo chanson SP

05/09/2021 à 13:18 - Gilles :

STK-20210905-WA0005.webp (fichier joint)

05/09/2021 à 13:21 - Céline :

Une bouteille, une médaille (même pas en chocolat suisse....) et un tee shirt 🤪

05/09/2021 à 13:23 - Gilles :

😎

05/09/2021 à 13:30 - Julien F:

A l'eau 👏

05/09/2021 à 14:25 - Julien B:

👏👏👏👏

05/09/2021 à 14:34 - François :

Bravo champion au top 👏👏👏

05/09/2021 à 15:01 - Julien B:

Bonne recup Phil & courage pr la reprise.

05/09/2021 à 15:12 - Blandine:

 😍👏

05/09/2021 à 15:17 - Gérard :

Ils se sont pas foulés les suisses pour les cadeaux 😝

05/09/2021 à 15:26 - Philippe:

 😅

05/09/2021 à 15:34 - Philippe:

Bon il est temps après ces dernières photos de la cérémonie de clôture de la SP, de conclure ce fil

Merci encore tellement de supporter que votre WhatsApp vous bippe sans arrêt pour ma p'tite gueu