2021 06 26 24H de la Tournette

Publié le 6 Juillet 2021

Tout commence en s’asseyant autour d’une table au chalet de l’Aup après 15H00 passé sur la Tournette l’an dernier.

Romain : « Si on faisait les 24H00 de la Tournette l’année prochaine ? »

Ça rigole, ça chambre… N’empêche que chacun a pris note dans sa tête.

Le projet est lancé, il infuse et diffuse pendant toute cette année…

Après un bel essai réussi sur la MaxiOff, Julien nous rejoint sur le projet.

24H00…

Cette année, la neige nous interroge quasiment jusqu’au dernier moment. Ça va passer mais il faudra s’adapter, ainsi que le parcours.

La météo : une cata tout ce printemps, des orages incessants…

Mais miracle des 24H00, on aura pile-poil la fenêtre météo parfaite.

Le timing, un top départ à 11H00 du matin le samedi… pour finir le dimanche en mangeant tous ensemble et en famille et entre amis au Chalet de l’Aup !!!

Je passe sur les préparatifs entre nous, chacun y va de sa spécialité. On charge 2 voitures pour monter là-haut. Les armoires ont été vidés et le tout mis dans les sacs de sport.

Romain s’est donné à fond, il est hyper motivé, il porte ce projet.

Il créé même un site internet, nous offre une casquette à chaque participant et à nos proches… et le Sweat des 24h que le monde va nous envier jusqu'à la fin des Temps !!!

 

Nous y voilà, les deux voitures (avec toutes nos affaires qui nous serviront de camp de base) sont garées sur le parking du chalet de l’Aup.

Un petit café en terrasse, les vannes s’enchainent, la bonne humeur est déjà omniprésente.

2021 06 26 24H de la Tournette

On s’équipe. On décide une première Tournette directe en A/R.

Quel plaisir de prendre le départ avec ses quatre mecs !

C’est partiiiiii !!!!!

2021 06 26 24H de la Tournette

Romain et Julien sont pleins de vie, et on sent l’envie d’en découdre sur cette première. Jean est sûr de lui, déjà dans son pas, Yannick en déjà vieux loup de mer, prend son rythme. Je me colle à Jean. Pas mal de fatigue, un sommeil moyen ces derniers temps, un réveil de Lola à 2H30, puis à 6H00 m’ont bien hypothéqué ma dernière nuit.

Mais on est là pour vivre cette aventure ensemble, alors les conneries vont bon train, les regroupements fréquents, le plaisir évident.

La première ascension est facile et se fait dans le pep's du départ. Quel plaisir là-haut.

On est tous les 5 sacrément euphoriques.

Premier cookies de Julien au sommet !!!

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Avant d'attaquer la descente, on va jeter un oeil sur le passage sous le fauteuil vers Bajulaz, voir si pas de souci avec la neige. Faudra être vigilant, mais du monde passe.

Dans la descente par contre, je sens Romain dès le début un peu sur la défensive.

Effectivement un bête petit choc au genou, en montant, le titille un peu maintenant en passant en mode descente. Mais c’est un guerrier et, pour lui, pas de souci tout va se remettre dans l’ordre.

La descente se fait chacun à son rythme en se regroupant régulièrement.

La remontée au niveau du refuge de la Tournette ne se fait pas ce coup-là en courant. Rendez-vous est pris lors de la 23eme heures si les cannes le permettent encore…

Premier ravito à la voiture. Maintenant on part pour le grand tour : Descente à Montmin, montée, puis redescente côté Thônes (Belchamp) et remontée. (Ça c’est le programme).

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

On repart donc en descente, et les températures commencent à bien grimper.

On attaque enfin la montée côté Montmin. Dans les bois, on se prend un bon coup de chaud. On est au plus chaud de l’aprèm, et à l'endroit le plus chaude du parcours peut-être. Heureusement en sortant de la forêt, on reprend un peu d’air mais ça cogne toujours.

Cette grimpette se mérite, elle tape déjà pas mal. On se regroupe sur l’arrête au-dessus de Praz Dzeures, à la Pointe des Frêtes.

Yannick subit un premier assaut ! Mais rien ne se fissure.

Col sous Bajulaz. Regroupement.

 Puis passage des névés sous le fauteuil. Chacun vigilant à l’autre.

Deuxième grimpée au fauteuil. Chacun se pose. Malgré tout, celle-là à entamer un peu chacun de nous. Et nos réserves de flottes. Clairement on n’en a pas assez pour descendre au parking côté Thônes et remonter, puis descendre au « camp de base ».

On décide de descendre jusqu’au refuge du Rosairy, côté Thônes, voir si par miracle y a un point d’eau extérieur. Et si oui, on ira jusqu’au parking, au-dessus de Belchamp, sinon tant pis on remontera direct depuis le refuge.

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

On bascule côté Montmin. Wahouuuu c’est sacrément enneigé, le premier pas est fait par Jean qui nous guide dans son élément. Il en reste quand même un paquet !!!

Chacun sa technique : Jean en glisse tranquille comme si il avait des planches aux pieds. Julien et moi, en essayant d’imiter le boss des neiges. Yannick et Romain avec quelques glissades sur les fesses.

Puis on récupère le chemin. Ça descend. Romain paye. Le genou lui fait vraiment mal en descente. Pour l’instant aucune remise en jeu mais son moral doit recevoir quand même. Bien triste pour lui.

Arrivée au refuge, bien sûr pas de point d’eau. Bon il faut remonter, il reste plus beaucoup d’eau à chacun, et on doit plutôt tous être déjà en déficit.

Allez on réattaque à monter. Sur le chemin. Puis sur la neige. Jean devant, nous trace la route. Au top.

Repassage au sommet. On se pose. On profite.

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Allez faut redescendre. Romain a rechargé un peu, et surtout Julie doit l’attendre en bas pour venir en faire une avec nous. Le moral du garçon est reparti en flèche.

Ravito au camp de base.

Julie arrive et s’équipe pour en faire une avec nous. C’est la fin du jour, on décide de remonter en faire une directe histoire de profiter du coucher de soleil dans la montée (plutôt que basculer côte Montremont tout de suite et ne rien voir).

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Ça part fort avec Julie en tête, suivi de Romain. On choisit la voie directe.

Je m’arrête un instant hors du groupe.

L’ascension se poursuit ensuite tous ensemble. La nuit s’amène petit à petit, les sensations sont dingues.

Sommet tous les 6 !

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

On se n’attarde pas de trop, la nuit s‘annonce fraiche. Chacun s’habille au max de ce qui a été emporté. Faudra se méfier pour le reste de la nuit.

Descente. Romain paie grave. C’est la fin. Le genou ne veut pas. Se faire vraiment mal ne sert à rien. C’est dur pour Romain. C’est dur de voir ça pour notre Romain. C’était un peu l’âme de ces 24 H. Son bébé. C’est dur car les cannes sont là, mais le bobo prend le pas sur le reste.

A nous de continuer.

Camp de base.  On s’équipe pour la nuit. Je préfère rester en short la température à bien remonter en descendant, et on part pour descendre encore 1000 m côté Montremont. Je prends ce qu’il faut pour m’habiller par contre (même si au final la nuit se passera entièrement en short, à l’abri côté Montremont).

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Voilà on repart à 4, le cœur est gros. Et les premiers pas bizarres. Il manque quelque chose, un élément.

Passage au col des Nantets.

Allez descente, on laisse aller avec Jean. On se regroupe de nouveau en bas.

Allez maintenant nous attend la longue ascension jusqu’au Col des Frêtes de Rosairy.

On traverse la rivière des galets 😁.

On attaque le chemin. Je me colle rapidement derrière Jean. Me mettre dans son pas, ne pas lâcher, plus réfléchir. La fatigue commence à s’abattre sur moi. Une crainte que Jean ne monte trop fort pour moi à ce moment-là. Mais non ça va le pas est régulier comme toujours avec Jean. Je tiens!

Passage un peu scabreux dans un ravin. On attend nos deux compères qui font aussi cause commune et avance groupé dans la nuit noire.

On sent la fatigue. Allez, le chalet de l’abri des Varos ne doit pas être loin. On fera une pause là-haut comme l’an dernier lors des 4 faces. Cet arrêt est lié à Romain. Au délire qu’on s’était tapé là-haut l’an dernier ensemble. Ce moment hors du temps, d’amitié et de fraternité.

On arrive rapidement à la cabane. Je suis explosé. On s’assoit. Une photo. Et je sombre immédiatement dans le sommeil.

Je ronfle même. C’est ce qui me réveille même une fois. Chacun a plus ou moins sombré... Chacun de nous se réveille plus ou moins ensemble. Et on repart aussi sec j’ai l’impression. Ça m’a fait du bien. Mais mes compteurs ne sont pas à zéro loin de là.

2021 06 26 24H de la Tournette

On repart. On reste plus groupé le temps des passages un peu délicat. Puis Jean reprend son pas.  Je m’accroche. Julien aussi. Yannick avance à son rythme mais ne lâche rien.

On arrive (finalement rapidement à mon ressenti) sur les crêtes. On ne s’arrête pas, Jean ? Si, si un peu plus haut pour se mettre un peu à l’abri.

Je suis encore défoncé, sommeil. On s’arrête et je sombre de nouveau. Allez on repart !

Jean mène la troupe.

On chemine. Petit à petit la fatigue retombe de nouveau sur moi. Limite pas bien. Equilibre vacillant par moment, vision moins stable

Heureusement une pause pour se regrouper. Je m’assois et sombre de nouveau instantanément.

Réveil allez on repart. Ça va mieux. Il me fallait au moins ça. Je ne sais pas ce que ça a représenté en temps de sommeil, mais il me le fallait. Je me sens nettement mieux.

Et puis le jour se lève. Voilà le moment si magique d’un ultra, d’une nuit en montagne. Le corps se réveille, oublie tout et repart !!!

Moment magique.

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

On finit l’ascension avec les lagopèdes sous la clarté du petit matin, avec la lumière incroyable du soleil levant.

Une de plus.

La 5.

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Allez on redescend sur notre camp de base. Ça devient vraiment dur pour Yannick maintenant. Il est à son bout à son tour. Il ne remontera pas en selle une fois arrivé en bas.

Arrivé en bas, on est accueilli par notre Romain. Que son sourire fait chaud au cœur. La classe le mec !

On prend le temps d’un bon petit dej !

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Romain va tenter le coup après une bonne nuit de repos. Julie est partante … après l’avoir un peu encouragé à tous les trois.

Joël le papa de Yannick se joint à nous. On repart donc à 6.

Romain et Julie nous amènent un vent de fraicheur, quel plaisir !

Malheureusement pour Romain, ça ne le fera pas, et arrivée sur le plateau du refuge, il nous dit d’y aller sans lui. Julie enchaine avec nous.

Voie directe une 3eme et dernière fois, on ne monte pas si mal je pense !

Et nous voilà une 6eme fois au sommet. Avec le sourire de Julie en prime !

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Allez on ne traine pas l’heure tourne, et la fin de nos 24H approche… et surtout on ne voudrait pas rater l’heure du repas !

On descend, on croise Joël qui finit sa montée.

Arrivée sur le plateau, je serais bien tenté par un mamelon vert quand même !

Allez zou, on se rajoute ça. Julie préfère filer nous attendre en bas.

Denier raidard tous les 3, dernier petit sommet tous les 3 ensembles.

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Puis allez quasi 24h plus tard, dernière remontée, elle passe ou pas en courant ? Ça se tente en tout cas !

Puis descente finale tous les 3 ensemble.

Deniers lacets, une cloche sonne, 3 gamins courent vers nous Valentin, Ginna (les enfants de Julien) et Lola.

On franchit la « ligne » !

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Céline est là avec Lola, Marine la femme de Julien et ses enfants, les parents, les sœurs de Romain, Yannick, Romain, Julie et Chris et Lisa !… Quel bonheur.

Ca nous aura fait: 24H10, 62,49 km et 6761 m de D+/D-

Merci les gars!
Merci Romain!

Yannick qui ne lâche pas grand-chose,
Julien un apprentissage express pour un mec souriant de A jusqu'à Z,
Jean tellement sûr et fort,
Romain même les dents bien serrés ça l'aura pas fait cette année, mais on sera là l'année prochaine pour t'accompagner...

Encore une nouvelle épopée ensemble, encore une nouvelle aventure à raconter, à apprécier ces moments partagés.

Je goûte l’immense chance d’avoir le bonheur de partager ces parcelles de vie avec des mecs comme vous !

Elles me sont si précieuses, si nécessaires, si incandescentes.

C'est quand vous voulez avec vous, les mecs!

 

L’après est juste essayer de profiter de ce que l’on a vécu, de profiter de la présence de chacun, d’apprécier ce moment où l’on se sent si bien, heureux, si bien entouré…

Essayer de graver déjà ces images dans ma tête et mon cœur.

Le plaisir de la présence de Gillou et Virginie…

Lire quelques étoiles dans le regard de ma femme et ma fille !

2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette
2021 06 26 24H de la Tournette

Rédigé par Philippe PL

Publié dans #LES COMPETS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article