2020 09 01 Swiss Peak 360

Publié le 17 Septembre 2020

Le lien vers le récit sur Kikourou

Swiss Peak 360


Voilà la Swiss Peak est terminée… Elle n’est pas allée au bout pour moi…

Une belle déception.

Un abandon à gérer…

2020 09 01 Swiss Peak 360

Mon désir de m’inscrire sur un tel type de course est arrivé cette année pour moi dans une certaine continuité de ma vie de sportif.

Après une première période d’Ultra de 2003 à 2012, j’avais saturé de ces distances.

Puis en 2018, j’y replonge avec une approche à mon sens plus apaisé et plus consciente.

L’inscription cette année sur la SP arrive donc à un moment opportun, à une certaine maturité de ma pratique et de ma vie de coureur.
J’ai l’impression de l’ouverture d’une fenêtre de tir. Elle correspond à une pratique plus apaisée et plus sereine, à un volume accumulé ces dernières années.

Cette fenêtre ne devrait pas durer des années, ni mon désir d’une telle course d’ailleurs.
Je n’envisage d’ailleurs ma participation que comme un one shoot.
Je pressens l’investissement pour ce type de course bien trop conséquent.

 

Ce récit ne peut débuter que le 26 juillet en fin de journée.
Par la fin de notre Haute Route de Belledonne en 3j avec Jean et Julien.
Je souris à Jean, je suis serein, je me sens prêt.
Le mois d’Août va être consacré à me maintenir.
Mais le taf a été fait et j’envisage les choses de belles manières.

Dimanche 2 août, une forte gêne apparait à mon talon gauche. Le lundi, j’ai du mal à poser le pied à terre…

Je passe les détails, mais le mois d’Août sera quelque part une lente déconstruction physique et mentale.
Je ne chausserais pas une seule fois mes baskets de tout le mois d’Août…
3 sorties en vélo tout de même à J-15, sous forme de test… rien d’absolument concluant.
Une douleur, une tension qui diminue au fil du temps, mais qui reste beaucoup trop présente. Et ce jusqu’au départ …

Cette incertitude va me tarauder l’esprit pendant un mois : départ ou pas départ ?

Je pense avoir essayer de compenser tout cela en consacrant beaucoup de temps à la préparation matérielle de la course.
Mais ce temps passé va augmenter en même temps et au fer et à mesure mon « mal-être » vis-à-vis de la course…
Un spirale un peu négative s’est mise en place et s’est autoalimenté …

La décision d’y aller coûte que coûte sera prise à J-10, J-7 je pense… Tout est tellement prêt, je n’arrive pas à lâcher, j’espère toujours… Et de toute façon tout est en place.

Lundi 31 août

Après une première partie de trajet avec Lola jusqu’à chez mes beaux-parents, puis une deuxième avec mon beau-frère jusqu’au Bouveret, je me retrouve dans le train direction Bettermalp.

Voyage sans encombre. Les sommets sont enneigés. A Brig, changement de train, je me retrouve avec 3 gars: du Tor, de la SP à la pelle… J’ai l’impression que peu de touristes seront au départ… et que je suis le touriste en fait !

Montée en téléphérique à Bettermalp, magnifique.

Entrée dans le gymnase, récupération du sac suiveur, fixation du GPS sur le sac.

Je m’installe pour préparer mon sac. Fin d’après-midi, début de soirée à osciller entre préparatifs, tentatives de siestes, prise de repas.

2020 09 01 Swiss Peak 3602020 09 01 Swiss Peak 3602020 09 01 Swiss Peak 360
2020 09 01 Swiss Peak 360

A 23H00, je me prépare, on est appelé rapidement pour le briefing. Je finis fissa et file dehors. Dernier pipi. Et je me range dans le sas de départ.

Je ne ressens pas grand-chose. Je reste un peu en dehors.

Impatient de savoir ce que je vais ressentir physiquement. Si je vais devoir m’arrêter au bout de 3, 4 km…

Musique officiel, un clip sur la chanson officielle, recomposé par un coureur-joueur de ukulélé.

 

Un léger crachin s’est levé. Mais les prévisions météo sont bonnes. Il devrait faire froid les premiers jours, mais avec du beau temps, puis chaud pour la fin.

Le départ est donné. Je suis immédiatement focalisé sur mes sensations.

Je me retourne un peu pour voir le cordon de frontales.

Ne pas donner grands choses.

Une première partie montante, sensations mitigées… pour l’instant plus liées à mon manque de cap du dernier mois.

Puis on bascule dans cette première descente, 1600 m pour se chauffer…

… Je ne vais pas détailler la course dans ces moindres détails. Mais là juste dire que cette première nuit va être horrible dans ma vie de coureur…

Tout est déréglé, la douleur aux talons apparait rapidement, je compense avec la jambe droite, et musculairement je ne suis pas assez prêt, la descente me détruit les cuisses…
Et donc mentalement c’est affreux, je ne sais plus ce que je fais là, je subis totalement, je me désagrège…

On tape le fond de la descente… je suis défoncé, les jambes déjà totalement cuites, à la limite des courbatures…

Pour couronner tout ça, le moral étant complétement largué, je ne fais attention à rien : alimentation, hydratation… je n’ai envie de rien, aucune envie de me pousser, de m’obliger… Bref c’est n’importe quoi.

Remonté pour arriver au premier ravito (Ried Brig), je bois, grignote mais surtout erre un peu sans but…

Je me sens mal intérieurement, j’sais pas quoi faire de ma carcasse, je repars…

Ça monte, je me renferme, reforme ma bulle…. Mais je me sens mal…
Et pour couronner le tout, je me sens complètement crevé, je tombe de sommeil…

Petite discussion avec Théodore (toto38 sur Kikourou) (que je reconnais grâce à ma mémoire photographique des visages – j’ai toujours peur que ça fasse flipper les gens ça !), et pote d’Arnaud et de mon Julien.

On s’échange nos impressions, il m’encourage à ne pas lâcher et à filer au moins jusqu’à la première BV.
J’suis en route, mais je me sens tellement à la dérive !

On repasse en montée. Je suis dans mon brouillard. J’erre. Je me sens à côté de la course, de l‘évènement. C’est horrible de ne pas vivre le moment, l’évènement attendu/préparé toute l’année
Je ressasse, je dérive…
Et je subis totalement…

Deuxième ravito, Lengritz. Ça pèle, pas grand, en extérieur et on est encore nombreux. Je profite de bouillons, et repars en buvant un thé je crois.

Un couple était là, au même moment au ravito… Pourquoi certains sont toujours obligé de la ramener, parler fort, brasser…

La suite est le premier col, Nanzlicke. Le jour se lève, le paysage est parsemé de neige, c’est alpin, magnifique, d’ampleur !
Mais je ne suis pas totalement conscient, je reste dans une enveloppe, noyé dans un brouillard personnel.

La descente qui suit me permet de retrouver mes jambes totalement déjà saturées… Tout me semble totalement en vrac, déréglé…
Heureusement le jour qui s’est levé me permet de reprendre un peu un fil de conscience !
Je sens la faim, je reprends à m’alimenter normalement.
Je laisse mon corps cheminer.

2020 09 01 Swiss Peak 3602020 09 01 Swiss Peak 360

Troisième ravito : Giw, dans un resto d’altitude, très sympa. Mon couple arrivant, je me dépêche de me barrer.

La descente qui suit pour arriver à la première base de vie m’use de nouveau fortement. Je n’y suis pas, je force, je ne suis pas fluide… et surtout je m’use, je me fatigue, je ne suis pas relâché, je prends tout dans les cuissots… Et j’ai déjà des courbatures…

2020 09 01 Swiss Peak 360

J’arrive en bas, juste avant un raidard pour arriver à la base vie, j’appelle Céline. Mon tel s’amuse à me jouer un tour à ce moment-là car j’entends Céline très loin.

J’entends quand même : «  pose –toi, prend le temps, repose-toi, réfléchi, dors si il faut… »

Je me rends compte en raccrochant qu’en fait je suis en colère, absolument furieux intérieurement, je boue !
Furieux contre moi-même, contre ce que je suis en train de faire, de vivre, furieux d’imposer ça à ma femme, ma fille, et réfléchir à abandonner déjà, furieux de l’investissement personnel pour en arriver là, furieux de tout et de rien, furieux de me sentir comme ça, furieux de ressasser les sensation de Belledonne, furieux, furieux furieux…

Eisten. Je récupère mon sac, ne réfléchit absolument pas, et fait comme si j’étais en course et que je continuais… Machinalement, automatiquement, sans me poser la moindre question…
Impossible de dormir comme me l’a suggéré Céline, trop jour, trop énervé, trop de trop…
Le couple se pointe et se cale à côté de moi… Encore une raison de plus de me barrer au plus vite, insupportable de les entendre chouiner.

Voilà je ne me suis même pas changer (hormis chaussettes et chaussure) pour respecter mon plan de course comme si tout allait bien.

Allez je rends mon sac d’allègement et file.

Il fait chaud, beau, on grimpe.

Je prends mon pas, je crois que je mets la musique et pose un message vocal sur mon WhatsApp pour expliquer mon début de course et mon état mental à tout le monde.

WhatsApp me fait du bien, tous ces encouragements, ces conneries…

Je pose un peu le cerveau, me laisse aller, porter par les chemins sans trop plus réfléchir…

Ravito de Grächen dans un hôtel au bord d’un lac, excellent comme la part de gâteau que j’engloutis en plus de mon traditionnel potage/pain.

Traversée d’un village en bas puis on réattaque une montée en direction de Augstbordpass.

Un ravito dans la montée : Jungu.

2020 09 01 Swiss Peak 360

Un traileur arrive en même temps que moi, il ne fait pas parti de la course, mais il se met à mon service. Il va me chercher de quoi manger, rempli mes flasks, m’apporte à boire... J’en suis presque gêné, surtout que la barrière de la langue nous empêche un peu de communiquer, et aussi surtout mon esprit qui dérive un peu…

Je repars. Je renfile mon T-shirt à manche longue immédiatement après. Le soir commence à tomber, il commence à faire frais.

Je me rends compte que depuis Eisten, ça va mieux quand même. J’ai les jambes courbaturées, la cuisse droite contractée à force d’avoir couru que sur elle… mais le talon me laisse assez tranquille finalement. C’est étrange comme sensation état d’esprit. Je subis, mais ça glisse sur moi.

Dans la montée, sur un dernier rayon de soleil, je me fais un micro-sieste au top de 15 min un peu à l’écart et sur un terrain plat. Je crois avoir le souvenir d’avoir tenté un micro sieste auparavant, mais qui n’avait pas pris. Là avant d’essayer de fermer les yeux, j’ai pris le temps de bien m’habiller. Et je sombre et me réveille instantanément à la sonnerie du réveil.

2020 09 01 Swiss Peak 360

Pourtant derrière je ne me souviens absolument pas de ce col, Augstbordpass.

Ni de la descente. Je me souviens par contre du ravito de Blüomatt. C’est raclette party.

 

Je prends mon temps mais le froid commence à me chatouiller dans cette grange. Je préfère repartir, le prochain ravito est annoncé à 7,8 km, mais entre les 2, le col de Forclettaz avec 1000 m à monter.

La première partie se passe bien.

Puis on attaque un cheminement qui me semble ne plus en finir, et le col n’arrive jamais. Le froid est bien présent, la neige est éclairée par la pleine lune, je suis en train d’exploser, je suis défoncé, je n’avance plus, obligé de m’arrêter au moins deux fois, le souffle est court (altitude + fatigue, je paye tout de suite cash). C’est horrible, sans fin. J’abandonne dans ma tête. Zéro plaisir. J’ai limite peur. Je me sens seul et limite dans ce col. Faut arrêter les conneries là. Et pourtant il me faut continuer à avancer, ne pas lâcher, il fait beaucoup trop froid. Petit pas par petit pas, le col finit enfin par se profiler, puis s’approcher, puis être là…

J’ai payé, cher.

Puis c’est le ravito de Tsahélet, « juste » derrière le col. Il fait du bien celui-là. Sous barnum, 4 bénévoles au cœur de la nuit. Assis sur un banc !

Un avertissement de la part d’un des bénévoles : une longue descente, puis du plat vallonné sur 3km avant la base de vie.

Au fer et à mesure de la descente, sans forcer, je récupère un peu.

On arrive en bas, reste le vallonné…

En fait ça va s’avérer sans fin, c’est long, les lumières du village apparaissent, mais elles sont loin, on chemine et ça ne s’approche jamais…

Sans fin… Puis on arrive enfin sur la route… Mais non ça repart encore sur un chemin, ça monte… Ça ne va jamais arriver…

Enfin la base vie de Grimentz, 3H56 du matin !

Cette descente m’a permis quand même de refaire surface, de reprendre pied… et j’arrive à la base vie regonflé, sans pensée négative. Objectif : du repos, et repartir, et voir Céline me rejoindre sur le parcours ! Direction Grande Dixence.

Accueil tranquille, récupération du sac, d’un lit dans une chambre sans limitation de temps de repos.
Première chose prendre une douche : chaude, bienfait, réconfort immense. Me masser à l’arnica. Puis je décide de dormir direct. Je mangerais en me réveillant. Ça va permettre à mon bide de se reposer et « s’assainir » un peu. On est 4 dans le dortoir. Ça se lèverait plutôt vers 7H00 pour un départ vers 8H00, je préfère prévoir un levé à 6H00 pour partir à 7H00.

Je me couche. La fatigue est immense, buff sur les yeux et boule quiess… Mais le sommeil ne vient pas immédiatement, j’ai des hallucinations qui me viennent. J’ai l’impression d’être devant un écran, et de voir des fenêtres publicitaires s’ouvrir en cascade sans interruption. Déstabilisant.

Heureusement je finis par sombrer… mais me réveille vers 5H00. J’essaie de dormir un peu… mais ça ne fonctionne pas, donc plutôt que trainer, je préfère y aller. Je sors le plus discrètement possible mes affaires dans le couloir pour refaire mon sac. Puis descend au réfectoire. Mange une assiette de pâtes avec un peu de viande. Rends mon sac. Et c’est reparti.

Traversée de la station. Je marche. Les jambes sont complétement courbaturées.
Mais tout va bien. Je suis encore dans le jeu, c’est tellement inespéré. Le jour se lève. La météo est belle. On attaque la montée. Je discute avec un gars qui était dans ma piaule et qui s’est levé en même temps que moi. Echange très sympa. Encore un qui a fait le Tor si je me souviens bien. Je lui raconte un peu mon état d’esprit et le plaisir de me sentir encore là ce matin.

La montée se continue. Cela va être mon meilleur moment de la course. Mon acmé, même si je ne le sais pas.
Et je crois être remis totalement dans le jeu.
Je pense qu’il ne me faut que durer, rien chercher d’autres.

2020 09 01 Swiss Peak 360

Cette montée aux Becs de Bosson ce matin-là est magnifique une fois dépassé les pistes de skis. Le col est superbe. Le cheminement jusqu’au refuge superbe. Pour la seule fois de la course je crois, je me sens bien. Ça se voit dans les échanges que j’ai avec mon WhatsApp, je reprends même à faire quelques photos.

2020 09 01 Swiss Peak 360

L’accueil à la cabane est tiptop, en terrasse au soleil. Thé, grignotage. Je file peu après l’arrivée de mon compère du départ de Grimentz.

De nouveau le cheminement au départ de la cabane est majeur, magnifique. J’en prend plein les mirettes.

2020 09 01 Swiss Peak 3602020 09 01 Swiss Peak 360

Mais c’est aussi une descente de 1600 m qui s’offre à nous. Le temps de s’émerveiller, puis subir, puis revenir, puis subir de nouveau…

Je tente une sieste. Mais le terrain est claffi de pet de mouton, du coup je m’allonge sur un rocher, qui me communique sa fraicheur. Je n’arrive pas à sombrer.

 

La fin est animée par la jonction avec un concurrent ce qui nous permet de nous motiver un peu. Même si je relâche un peu sur la fin.

2020 09 01 Swiss Peak 360

Evolene. Ça fait du bien de s’assoir dans l’herbe. Potage, pain, j’ai un peu arrêté le coca… déjà 2 jours à chaque ravito, ça fait un peu trop, il vaut mieux varier un peu.

Je redémarre après l’arrivée de mon compère de Grimentz. Dernière fois où l’on se verra. J’espère que tu as réussi.

La montée jusqu’au ravito suivant (Chemeuille) se passe bien, même si je baisse un peu d’intensité sur la fin, et que j’y arrive bien entamer. J’essaie de prendre ce qui me convient. La fraicheur est vraiment en train de tomber.

2020 09 01 Swiss Peak 3602020 09 01 Swiss Peak 360

Je repars, fait un arrêt technique très rapidement.
Pas trop de souvenir de nouveau de cette montée. Ma mémoire est un film rempli de trou. C’est encore aujourd’hui assez déstabilisant.

Final du Col de la Meina. Il paye bien celui-là de nouveau.

2020 09 01 Swiss Peak 360

Au sommet on voit apparaitre le barrage de Grande Dixence. J’apprends que Céline m’y attend.

2020 09 01 Swiss Peak 360

Je m’assois et mange un bout en dessous du col.

La descente va se mériter aussi. Le final est d’ailleurs horrible pour le moral, car on s’enfonce dans la vallée en tournant le dos au barrage. C’est long. J’ai l’impression de revivre l’arrivée à Grimentz.

Puis Céline m’attend au détour d’une route. C’est à la fois un immense plaisir, un véritable soulagement de la voir me rejoindre alors que je suis encore en course, et à la fois je veux tellement en finir de cette étape !

2020 09 01 Swiss Peak 360

Dans ma tête, plus aucun doute, direction la base vie n°4, à Champex. Et j’envisage aussi la suite. Je me sens enfin dans la course. Même si physiquement je suis loin d’être bien.

D’ailleurs je compte me retaper au max à Gde Dixence. Me faire masser, bien manger, une grosse nuit de récupération. Essayer de repartir au petit matin avec le max de balles neuves dans mon sac !

D’abord finir cette étape. Il nous reste une grimpette, pas mal de bitume, de bord de route (une voiture me dépasse à grands coups de klaxon d’encouragement !!)

Puis du sentier qui ne passe pas si mal. C’est assez court en fait. Et Céline m’attend.

On se rejoint au pied de l’hôtel.

Je pointe dans le ravito à 19H16. Génial ! A moi du temps de récupération…

Douche froide instantanée… Uniquement 2heures de sommeil sont autorisées en chambre.

Je me prends un uppercut dans la tronche. Je suis déstabilisé. Tout mon château de carte s’effondre !

D’abord la douche. Sans récupérer ma chambre pour ne pas soustraire aux deux heures de sommeil, mon temps de douche, massage, repas…

Puis massage. Une seule personne pour les massages. Pas d’autres bénévoles se sont présenté, ont été trouvé. Elle est toutes seule et va masser jusqu’à 23H00.

Moment vraiment bienfaisant et sympathique.

Petit délire commun lorsqu’un concurrent entre (alors que je suis en train de me faire masser) pour demander s’il peut utiliser une table de massage pour se faire masser pas sa mère, il n’y a qu’une table de massage mais OK sur les tables de bureau sur des serviettes. Avec masques s’il vous plaît. Et la maman qui met la musique pour détendre son coureur, sans demander si ça dérange, échanges de regard avec la kiné, on est scotché, elle réagit et leur demande d’éteindre la musique…

Je suis gelé en sortant, pas assez couvert et effet du massage. Je file manger avec Céline.

2020 09 01 Swiss Peak 360

Je ne sais pas quoi faire avec ces 2 pauvres heures de sommeil, j’aurais tellement besoin de plus… J’envisage sérieusement d’aller dormir dans le van. Un message de Yannick, ouis celui de mon papa me remettent dans le droit chemin.

Adapter, s’adapter.

Ce sera donc deux heures. Je quitte Céline qui va dormir dans le van et monte récupérer une chambre. Elle est occupée par une personne. Mais je suis toujours mal par rapport à ces deux heures qui me perturbent. Et j’ai mal anticipé ça. Je n’ai pas d’eau alors que je meurs de soif. En plus il fait chaud. J’ai de nouveau du mal à m’endormir, Hallucination. Je dérive un peu entre conscience et sommeil.

L’occupant de la chambre est réveillé une heure avant mon réveil. Je bois dans mes flasks mais rempli avec de la boisson iso. Ça ne me désaltère pas comme il faut et me laisse un gout sucré pâteux dans la bouche à ce moment-là.

Puis c’est à mon tour d’être réveillé… Tentation d’en avoir rien à faire… Mais je n’arriverais pas à dormir en ayant pas la conscience tranquille. J’aurais peut-être dû car j’ai quand même trainé une demi-heure sans voir de nouveaux occupants arriver…

Je descends au réfectoire. Mange de nouveau. Puis c’est le départ.

Nuit noire, 1H00 du mat environ je crois.

Montée au barrage, tout va bien. Le corps se remet doucement en route.

Le lac et les montagnes alentours sont magnifiques éclairés par la lune !

Je poste un message vocal sur mon WhatsApp plein de d’entrain et de vigueur, je pense. Je suis en course, je repars, direction la base vie n°4 !

Ça continue de montée, on passe une épaule, puis de la descente.

Là je paye. Le genou gauche. J’ai mal, je commence à douiller pour de bon… Et j’ai l’impression qu’on est plus sur du musculaire, du tendiniteux là. J’ai l’impression d’un mal profond, au cœur du genou… J’ai mal, et j’ai peur.

J’arrive en bas de cette descente. J’abandonne. J’ai trop mal… C’est fini.

Je vois Lola. Je l’entends me dire qu’elle aimerait bien que je finisse cette course, je l’entends me dire être déçu de ne pas avoir penser à faire ce vœu quand on regardait les étoiles filantes cette été en Ardèche avec mes parents…

J’ai abandonné mais je continue à avancer sur le chemin. Ça repart en montée. Ça va mieux. Je n’avance pas mais le genou me laisse un peu plus tranquille. Ne se rappelle à moi que sur certains appuis.

Le cheminement vers le col de Prafleuri est sans aucun doute majeur. Dans la nuit, en solitaire, il est incroyable, prenant, inquiétant en ne se sentant pas au mieux.

Un, deux, ou trois concurrents me passent dans cette montée, mais j’ai un rythme tellement lent qu’ils disparaissent rapidement à chaque fois.

De nouveau, l’altitude liée à la fatigue me lamine doucement.

Le col finit par arriver. Pas de répit il fait vraiment froid. J’hésite à enfiler ma doudoune en plus de mon TS MC, mes 2 ML, mon coupe-vent et ma gore tex. Je bénis d’avoir emporté mes gants de skating depuis le départ !

J’embraye donc sur la descente.

De la bonne pierre, de la neige… Rien de trop stable. Le genou crie. Fort.

Je suis mal. Vraiment mal. Seul. Je subis. Ça ne va pas. Ça ne va vraiment pas.

J’ai peur des 1800 de descente après le prochain ravito. J’ai peur de m’enferrer dans une voie sans issue.

Je craque. Retenir l’état dans lequel je suis. Pour comprendre demain ce que je suis en train de faire.

Je fais demi-tour.

J’ai trop peur de sauter dans le vide de cette descente.

Trop peur d’être coincé à devoir continuer avec cette douleur.

Je suis rassuré par le fait de savoir encore Céline à Grande Dixence.

 

Je remonte au col, bascule côté Grande Dixence et attaque la descente.

 

Je croise ceux qui montent.
Ceux qui compatissent, parlent, ceux qui disent un simple bonjour et ceux qui ne disent pas un mot…

Dans quelle catégorie je me range quand je suis de l’autre côté de la barrière ?

La descente est laborieuse sur le premier tiers, le genou couine.

Puis je suis enfermé dans ma bulle, ressassant sans cesse.

Le dernier tiers avec le petit bout de remontée ne passe pas trop mal. C’est horrible je ne me sens pas saccagé comme je l’ai été là-haut.

Un concurrent me dit avoir vécu la même chose l’an dernier au même endroit, m’encourage à aller à la base vie, bien boire, bien manger et... repartir.

Cette idée fait naitre un clapotis de révolte en moi. Une mini étincelle s’est réveillée.

Je cogite, j’arrive à Grande Dixence, et ne rentre pas direct dans le ravito. D’abord voir Céline.
Je la réveille dans le van. Un peu sidéré de me voir là, alors qu’elle me pensait parti, loin…
Que dire. Céline est là pour m’accompagner. Dans les bons moments, mais dans les durs elle est là aussi. Elle me tient, me soutient.

Je remonte au ravito. Je ne rends pas mon dossard tout de suite. Réfléchi. A quoi ? Je ne sais pas. Je ne rends pas mon dossard. Mais je ne me sens pas la force de refaire ce que je viens de faire et de défaire.

J’attends que le temps passe et que le moment soit inéluctable.

Céline m’a rejoint. Je regarde les derniers concurrents partir. On traine au ravito.

Allez autant abandonner. Je file me doucher. Plier mon sac. Manger un dernier bout. Repartir au van.

Voilà c’est fini.

 

Maintenant va falloir gérer cet abandon.

 

Félicitation pour son record du monde de D+ et discussion sympa avec Patrick Bohard, garé juste à côté de notre van sur le parking. Sa fille prend le départ du 170. Sa femme me demande si je n’ai pas été encouragé hier en montant au barrage par une voiture. Oui c’était bien eux !

 

Puis on enchaine 2 jours en van avec Céline sur Champex (ou je dois aller récupérer mon sac qui était déjà parti là-bas)

Ces 2 jours vont me faire du bien pour analyser cet abandon. Céline va me prêter une oreille attentive alors que je ressasse tout cela sans cesse.

 

 

2020 09 01 Swiss Peak 3602020 09 01 Swiss Peak 3602020 09 01 Swiss Peak 360
2020 09 01 Swiss Peak 360

Que dire ?

Je suis content malgré tout d’être allé jusque-là « sur une patte ». Ça fera 160 km, 12000 m de D+ au final.
Bien insuffisant au regard du programme du chantier. Mais je prends la petite satisfaction d’avoir quand même réussi à être dans la course. Et avoir tenu un minimum.

 

Je sors immensément frustré. C’est le sentiment dominant je pense.
Frustré car je n’ai pas eu l’impression de pouvoir réellement défendre mes chances, jouer mes cartes.
Terriblement frustrant par rapport à la préparation (même si chaotique avec, la blessure aux côtes au mois de janvier , le confinement …).
Frustré par rapport à la préparation et le temps perso et familial investi.
Frustré car dès le départ j’ai énormément puisé mentalement pour me maintenir en course… et quand il a fallu chercher encore plus loin, quand ça a été le moment, la bascule, je n’avais plus rien, plus aucune fraicheur mentale…
Frustré car une fois reposé, après ma première sieste, les jambes se sont déliées, musculairement ma carcasse s’est assouplie, et les courbatures avaient quasiment disparu 12h00 après mon abandon.
Frustré enfin de ne pas avoir pu/su profiter plus de ce que m’offrait la course.

 

J’ai aussi subi une énorme déception, quand après mon abandon, j’ai regardé le profil… J’étais à moins de deux kil du ravito de Grand Désert lorsque j’ai fait demi-tour !! Et surtout ma peur des 1800 m à descendre ensuite résidait dans le fait de ne pas savoir si il y avait un échappatoire arrivé en bas, à Plampro.
Et oui il y en avait un. La route montait au ravito. Céline aurait pu venir me chercher. Je ne serais pas resté coincé.
Ce sera une grosse leçon. Sur ma prochaine feuille de route, sera indiqué les accès possibles en voiture. Ne plus être dans l’inconnu comme là-haut.

 

Et aussi j'ai craqué là-haut! Tout simplement!

 

Ce one-shot n’en sera pas vraiment un. Car évidemment devant notre fondue (bourguignonne !!!) à Champex au soir de mon abandon j’évoquais à Céline mon inscription pour l’année prochaine.
Je ne pense pas que ce soit de totale gaité de cœur pour elle, mais elle me connait par cœur (même si ce n’est pas elle qui a eu le meilleur score au sondage de François). Elle le savait avant même que je lui dise de toute façon. Elle m’encourage même à me déclarer tout de suite, pas tourner autour du pot, me projeter. Elle sait que je vais en avoir besoin.

 

Un tel parcours, une telle  distance demande, surtout pour un novice comme moi, de l’attaquer en pleine possession de ses moyens, d’être à 100%.
J’ai vraiment l’impression que mon mois d’août m’a déconstruit aussi bien physiquement que mentalement.
Les deux dernières semaines passées à préparer les sacs, en ayant le sentiment de ne plus y être, ont été peu propices mentalement.

Peut-être ne suis-je pas fait pour une telle distance ? Peut-être. Mais je n’ai pas l’impression de me l’être prouvé cette année.
Je dois aller voir l’année prochaine !


Et bien sûr ce récit ne serait pas complet sans le live Whast app...

Tellement de bienfait mental dans ces échanges, dans cette lecture au fil du parcours...

 

31/08/2020 à 10:49 – Philippe:

Bonjour à tous,

Je réactive ce petit lien car je risque peut-être d’en avoir bien besoin.

La Swiss Peak fait donc partie des rares courses maintenus. Elle a été un peu adaptée, COVID oblige (315 km au lieu de 360 km et quasi 2 jours de moins).

Bon ça devait être la fête de la basket, des paysages de fous et de la transpiration (et peut-être aussi des hallucinations !)

Fin juillet j’étais fin prêt, affuté comme un coucou…

Mais le mois d’Août a été très compliqué avec une blessure au talon. Du coup plus couru depuis plus d’un mois !

Et je ressens encore beaucoup trop mon talon pour un départ sur une telle distance…

Mais bon au final on y va quand même !

Parce que de toute façon tout est prêt (et payé J), les congés sont posés et que mentalement j’arrive pas à lâcher …

Bref on verra bien ce qui se passe… J’y vais mais j’ai peur (comme d’hab… et encore plus)

Donc quelques infos :

Mon dossard : 86

Départ le mardi 1/09 à 0H00

Le site de la course :  https://swisspeakstrail.com/

La carte du parcours :

https://map.geo.admin.ch/mobile.html?lang=fr&topic=ech&bgLayer=ch.swisstopo.pixelkarte-farbe&layers=ch.swisstopo.zeitreihen,ch.bfs.gebaeude_wohnungs_register,ch.bav.haltestellen-oev,ch.swisstopo.swisstlm3d-wanderwege,KML%7C%7Chttps:%2F%2Fwww.swisspeaks.ch%2Fkml%2F360.kml&layers_opacity=1,1,1,0.8,1&layers_visibility=false,false,false,false,true&layers_timestamp=18641231,,,,&E=2599524.43&N=1116993.26&zoom=3

Le suivi par GPS : http://360swisspeaks.legendstracking.com/

4 heures de Live /jour sur la 8Mont Blanc

SwissPeak TV* :

https://vod.infomaniak.com/iframe.php?player=7490&vod=4346&playlist=4294

 

Normalement je viendrais ici à la pèche aux encouragements dès que les montagnes laisseront passer le réseau !

Céline va me rejoindre sur le parcours en van à partir de mercredi 2/08 pour me soutenir (si je tiens jusque-là) et vous donner des infos !

Je vous joins également ma feuille de route pour ceux que ça intéresse… à prendre avec d’immenses pincettes bien sûr au vue de l’incertitude absolu d’un tel chantier !

La biz à tous

 

31/08/2020 à 13:24 - Aurélien:

 On a confiance, tu gère et assure toujours😉. Courage, on est tous derrière toi

 

31/08/2020 à 13:28 - Daniel:

A bientôt pour les nouvelles, nous sommes de tout coeur avec toi

Prends ton rythme regulier et tu finiras sans problèmes,  surtout qu'à priori vous devriez avoir beau temps pour consolider le moral.

31/08/2020 à 14:04 - Céline:

https://www.facebook.com/113487335349615/posts/3483507598347555/?sfnsn=scwspmo&extid=oUGcT7EZRK2o95SI&d=n&vh=e

 

31/08/2020 à 14:05 - Céline :

Pour ceux qui veulent des images en avant première 😉

 

31/08/2020 à 15:18 - Yannick:

 🤩 tu vas te régaler Philippe ! Et l'information la plus importante de la vidéo c'est qu'il y de la raclette au ravitaillement ! 🤤😁

 

31/08/2020 à 15:19 - François:

 Oui tranquille, a ton rythme, tu passes en mode machine et après t'es inarrêtable.

 

31/08/2020 à 15:20 - François:

Oui tombe pas dans le piège la raclette c'est pas pour les coureurs 😛

 

31/08/2020 à 15:27 - Céline:

 La raclette, c est pour moi !!!! 🤪

 

31/08/2020 à 15:28 - Caro:

 Courage Philippe !!! Go go  go!!!!

 

31/08/2020 à 15:28 - Armony:

Allé philouuuuuu 💪🏼

 

31/08/2020 à 15:32 - Romain:

Ça va aller Philou, c’est juste de la marche nordique, tranquille! 😜

 

31/08/2020 à 15:35 - Yannick:

Oui mais sans bâtons pour lui! 🤪

 

31/08/2020 à 15:37 – Julien G:

Les + : t'as fait du jus et l'envie sera là, la météo ne peut pas être pire que ce WE, obligé d'attendre Cécile donc autant être en montagne que sur un banc, le parcours va te paraître roulant comparé à notre HRB, avec le Covid t'aurais pas pu aller te la couler douce aux Bahamas, tu vas pouvoir rentabiliser les frais d'inscription (c'est cher la Suisse) en te goinfrant à tous les ravitos jusqu'à l'arrivée, notre semaine de boulot sera moins monotone, ... 😉

On est tous avec toi mon poulot 👍

 

31/08/2020 à 15:42 - Jérôme:

 Bien résumé

Avec un peu de chance il y aura du Toblerone au ravito et connaissant Philou, il serait capable de réclamer les 45km supplémentaire pour en manger un peu plus

 

31/08/2020 à 15:43 - Yannick:

 Normal pour un mec qui tourne aux haribos à tous ses ultras ! 🤣

 

31/08/2020 à 16:00 - François:

Et des barres d'ovomaltine bien sûr !

 

31/08/2020 à 18:46 - Chris:

Dernière ligne droite. Forza 💪 fait au mieux comme tu sais le faire 👌

 

31/08/2020 à 19:01 - Philippe:

 

😬

 

31/08/2020 à 19:01 - Philippe:

Merci à tous

 

31/08/2020 à 19:02 - Philippe:

Miam miam

 

31/08/2020 à 19:05 - Aurélien:

Go go go 👏🏻

 

31/08/2020 à 19:10 - Jérôme:

Le cadeau est plutôt bien choisi 😉

 

31/08/2020 à 19:15 - Yannick:

Je pense que c'est le fameux sac d'assistance de 50l fourni pour bases de vie... Effectivement faut t'asseoir dessus @33662351026 pour pouvoir fermer ! 😅

 

31/08/2020 à 19:15 - Philippe:

 Exact

 

31/08/2020 à 19:23 - Philippe:

Gri gri

 

31/08/2020 à 19:41 - Yvette:

Il va bien avec "les fêlés....."🤣

 

31/08/2020 à 19:45 - Garou:

 Garde un peu de forces pour mon déménagement Philou. 😄

 

31/08/2020 à 19:55 - Olive:

Il y en a pas assez là...

Allez, double dose pour le Philou !

Go go go ! 🥳👏💪

 

31/08/2020 à 20:13 - Philippe:

 

31/08/2020 à 20:18 - Yvette:

 Semble pas terrible 😏

 

31/08/2020 à 20:18 - Christine:

Les paysages sont grandioses ! De beaux moments en perspective ! La vie a l'état brut ! Forca !

 

31/08/2020 à 20:20 - Laurence:

Ha oui !!! splendide !! Prends des forces et on est derrière toi 💪😍

 

31/08/2020 à 21:04 - Philippe:

🤣

 

31/08/2020 à 23:08 - Julien G:

Bonne nuit 😴 enfin bonne course 👍

 

31/08/2020 à 23:15 - Jean:

Allez mon philou. Bientôt le départ d'une super belle course !!! Les esprits de la montagne vont t'accompagner tout le long. Bon courage. Noémie te fait de gros bisous !!!

 

31/08/2020 à 23:21 - Yvette:

L'heure approche...

Sûrement en attente sur la ligne de départ. Tous mes encouragements t accompagnent pour cette nuit et plus.

Mais même si vous avez tout bien d'organiser  pas de zèle car tu sais que si tu veux continuer à courir encore longtemps dans tes montagnes chéries, ménage ta monture 😂

Pleins de bisous et je pense fort à toi 🥰🥰

 

31/08/2020 à 23:22 - Laurence:

Prêt pour le départ !!! Pour un beau levé du jour sur les sommet....vas y mon Philou

 

31/08/2020 à 23:24 - Armony:

Profite un Max et déjà un grand bravo Philou Ouaw Ouaw Ouaw

 

31/08/2020 à 23:43 - Yannick:

Bonne course Philippe ! Sois fort (comme d'habitude ! 😉)

 

31/08/2020 à 23:51 - Philippe:

J'ai peur 😬😬😬😬😬

Mais je vais y aller 😎

 

31/08/2020 à 23:55 - Yvette:

Oui go la libération est pratiquement la

Courage courage

01/09/2020 à 00:11 - Blandine:

Vas y philou !!! Enjoy 😊

 

01/09/2020 à 00:35 - Daniel:

Ça y'est c'est bien parti, vive la nuit pour courir c'est tellement plus impressionnant de passer dans ces sentiers tordus, embourbé,  caillouteux en creux, en crêtes, en pleine forêt au milieu des géants sombres étalant leurs bras pour dissumuler le ciel,  en évitant tout obstacle pour assurer l'objectif de la nuit et le plaisir des aurores bien réconfortants. Voilà touts ces sensations que tu vas revivre avec parfois quelques souffrances qu'il faut surmonter pour aboutir.

Allez nous sommes tous fiers de toi, de cet énergie  pour tenir coûte que coûte.

Allez rendez-vous demain matin pour en savoir plus.

Bon moral pour cette première journée de course en continue.

Bises au Philou.

 

01/09/2020 à 00:44 - Marinette:

 Bonne course a demain pour les nouvelles bises 🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️

 

01/09/2020 à 02:59 - Julien G:

Go mon Philippe 🏃‍♂️🙂

 

01/09/2020 à 04:39 - Jérôme:

 Amuse toi bien 💪

 

01/09/2020 à 06:45 - Caro:

Go Philippe !!! 💪🏻💪🏻✊🏻

 

01/09/2020 à 07:00 - Laurence:

Go go go mon Philou première nuit 👏👏💪👍

 

01/09/2020 à 07:00 - Daniel:

Bonne journée

bises  Christine

 

01/09/2020 à 07:48 - Yvette:

Coucou

Bonne continuation 😘😘😘

 

01/09/2020 à 08:24 - Julien G:

Tu fais un peak nique ce midi 🥪😁

 

01/09/2020 à 08:33 - Marinette:

Allez Philippe le soleil arrive ... bonne course 😎

 

01/09/2020 à 09:59 - Yannick:

J'ai enfin trouvé notre numéro 86 sur le suivi live GPS (pas hyper pratique...). Il est aux alentours du kilomètre 46 d'après ce suivi

 

01/09/2020 à 10:01 - Chris:

Savez vous si son talon ne le fait pas trop souffrir ?

 

01/09/2020 à 10:02 - Yannick:

Il était au ravitaillement de Giw à 8h22 pour un passage prévu à 10h45 d'après son tableau de marche!

 

01/09/2020 à 10:03 - Yannick:

Oui bonne question ...

Céline des infos?

 

01/09/2020 à 10:03 - Armony:

A oui il est très bien 💪🏼

 

01/09/2020 à 10:57 - Jérôme:

C'est effectivement pas super pratique.

Il semblerait qu'il soit vers le km 49 la

 

01/09/2020 à 11:02 - Aurélien:

Courage 😘

 

01/09/2020 à 11:04 - Romain:

Bien joué Philou! Déjà 11h de course pour un éclopé c’est pas mal! T’es le plus fort comme d’hab!  🤩

 

01/09/2020 à 11:05 - Céline:

 Il est effectivement arrivé à 1ère base de vie ! Il se repose un peu 😉

 

01/09/2020 à 11:05 - Julien F:

👏👏 Courage Philippe 💪💪

 

01/09/2020 à 11:12 - Yannick:

Et les talons comment ils vont ?

 

01/09/2020 à 11:35 - Julien G:

Il prend même le temps de sortir de la trace pour cueillir des marguerites pour Céline 🙋🏻‍♀️🌼😄

 

01/09/2020 à 11:39 - Philippe:

😈😈😈

 

01/09/2020 à 11:40 - Philippe:

Message vocal :

Bisou à tous.
Alors je viens de partir de la première base de vie.
Alors par rapport à mes horaires, c’est pas mal… Sauf que je suis défoncé, j’ai le talon qui a complètement couiné dans la première descente. C’'est vraiment un petit peu dur, donc là je vais essayer d’aller à la deuxième base de vie. Mais y a un peu zéro plaisir…
Et voilà j’ai les jambes courbaturées, du coup je force plus avec la jambe droite, parce que la jambe gauche, le talon me fait hyper mal, donc après c’est le genou droit qui déconne… ‘fin tout j’suis tout dérèglé, de guingois, c’est pas la fête
Euuuh voilà un peu déçu, mais bon y aura pas eu de miracle !
Voila bon maintenant je vais au prochain et puis je pense que, si j’y arrive déjà, ça fera un beau taf pour ce coup-là !
C’est dommage, le Valais c’est pas mal et là il fait beau.
 Bisous à tous. Merci beaucoup pour tous vos messages. 

 

01/09/2020 à 11:43 - Julien G:

Il talonne ses concurrents 🦶💁🏻‍♂️

Essaie quand même de prendre ton pied 😉

 

01/09/2020 à 11:44 - Jérôme:

Accroche toi Philou, de toute manière la course à pied c'est bientôt terminé. Le ski arrive

 

01/09/2020 à 11:48 - Romain:

De toute façon t’as bien fait d’y aller, essaie encore un peu tu verras bien.

Je connais un Jérôme qui devais arrêter à l’OTB 😅 et puis il est allé au bout🤛🙏🏻

 

01/09/2020 à 12:06 - Aurélien:

Il faut savoir arrêter à temps des fois, courage! Cette année est batarde, tu reviendra plus fort.

Profite au Max du parcours que tu peux, on pense a toi

 

01/09/2020 à 12:09 - Garou:

Prends un rythme Suiiiiissssssseeeee et profites en pour leur piquer du génépi.

Courage mon Philou.

 

01/09/2020 à 12:26 - Yannick:

Tu devais y aller pour essayer, pour voir...

Le miracle n'a peut être pas encore eu lieu, sait-on jamais...

Après quoi qu'il en soit ta décision sera la bonne car tu te connais mieux que personne. Courage !

 

01/09/2020 à 12:30 - Marinette:

 Courge ! Pour le miracle pas la Suisse mais lourde 🤣

 

01/09/2020 à 13:00 - Philippe:

🤣

 

01/09/2020 à 12:53 - Armony:

Courage vas jusqu’où tu peux mais t’es un 💪🏼💪🏼💪🏼 bisous

 

01/09/2020 à 13:54 - Marinette:

Erreur   de frappe !! c'était courage !!!! mais pas courge 😉

 

01/09/2020 à 14:02 - Chris:

Courage grand. Fais ton bonhomme de chemin. Un pas est un pas....

 

01/09/2020 à 14:31 - Yvette:

Pas là de la matinée donc pas pu suivre le fil.....

mais d'accord pas top le suivi des coureurs et pour les miracles?????la Suisse ne semble pas prête à  en faire.

Tant pis s'il faut lacher. Il vaut mieux se garder en état pour toutes les autres CAP et ski qui attendent.

Bon courage en attendant tu réalises encore une performance 😘😘

 

01/09/2020 à 14:33 - Julien G:

Avance vieille courge 😂

You're the best my friend 😉

 

01/09/2020 à 14:36 - Olive:

Ben justement, je vois sur le suivi que tu es arrêté à côté d'une chapelle de Lourdes. Véridique ! 😅

Allez, tu appuies un peu sur ce talon, tu penses à autre chose et c'est reparti mon kiki !

Profite !

 

01/09/2020 à 14:38 - Yannick:

En attendant malgré les douleurs il est passé au ravitaillement de Grachen à 14h16 alors que sa feuille de route prévoyait 17h58! 💪🏻

 

01/09/2020 à 14:39 - Jérôme:

Ca doit être des ravitos sans chocolat du coup :D

 

01/09/2020 à 14:40 - Yannick:

Avec fondue et raclette sûrement alors ! 🤣

 

01/09/2020 à 14:42 - Laurence:

Trop fort le Philou 👏👏👏💪🏔☀️

 

01/09/2020 à 14:58 - Julien G:

Il n'a pas les jambes Lourdes visiblement 😄

 

01/09/2020 à 15:01 - Yannick:

C'est un festival ! 🤣

 

01/09/2020 à 15:06 - Daniel :

Effectivement, elles peuvent être baLourdes au cours  d'efforts intenses.

Il faut faire des compresses de mousse pour assouplir les muscles en attendant la bière bien méritée.

 

01/09/2020 à 15:33 - Philippe:

Dis papa, pourquoi quand on était petit, tu nous a pas amené faire du ping ping plutôt que la montagne?

J'en baverais moins aujourd'hui 🤣

 

01/09/2020 à 15:33 - Armony:

😂

01/09/2020 à 15:33 - Philippe:

0 toblerone à cette heure 👿👿👿

 

01/09/2020 à 15:39 - Julien G:

Comme ça ?! 😅

 

01/09/2020 à 15:40 - Philippe:

😝

 

01/09/2020 à 15:42 - Philippe:

Je tape dans le rouge

 

01/09/2020 à 15:42 - Laurence :

Parce que sinon Céline serait enfermé dans un gymnase

 

01/09/2020 à 15:44 - Daniel:

 Non, plus facile pour vous surveiller et vous apprendre le goût de l'effort et prendre le pied... (montagnard)

 

01/09/2020 à 15:44 - Philippe:

Faire le tour su gymnase en van c'est moins d'un 🤣

 

01/09/2020 à 15:44 - Philippe:

Fun

 

01/09/2020 à 16:13 - Julien G:

Il faut combien de kilomètres de course pour éliminer un paquet de fraises Tagada 🤔

 

01/09/2020 à 16:14 - Daniel :

ou une semaine d'effort comme pour le croissant.

 

01/09/2020 à 16:17 - Jérôme :

Tu parles d'un paquet entier rassure moi ? Pas du format de poche comme prend Philippe ?

 

01/09/2020 à 16:20 - Jérôme :

380 calories / 100g , un petit sachet c'est 30g donc 114 calories par petit paquet.

Sachant qu'il court depuis 16h avec une moyenne de 500 calories / heure ( je suis pessimiste ) ca lui fait 8000 calories de réserve

 

8000 / 114 = 70 petits paquets de tagada.

 

Bon ap Philou 😂

 

01/09/2020 à 16:22 - Yvette :

Je comprends pourquoi le sac de Philou ne fermait pas, il était bourré de tagada😛😂

 

01/09/2020 à 16:22 - Philippe:

🤣 même moi gourmand. 🤢🤮

 

01/09/2020 à 16:22 - Julien G:

Oui mais attention quand même à ce que tu manges 😄 Voici le tarif pour un Toblerone géant 😅

 

01/09/2020 à 16:23 - Philippe:

Grrrr

 

01/09/2020 à 16:28 - Jérôme:

😂 , si tu savais comme il m'a fait rêver celui la !

 

01/09/2020 à 16:57 - Jean:

Il n'y aurait pas les mêmes souvenirs !!! 😉

 

01/09/2020 à 21:38 - Philippe:

🤣

01/09/2020 à 20:37 - Yannick:

Kilomètre 77, cette fois il est resté sur la trace ! 😅

 

01/09/2020 à 20:49 - Laurence:

👏👏👏 toujours en course et dans les temps

Trop fort  youpi🤸‍♀️

 

01/09/2020 à 20:53 - Marinette :

Super 👏🏻👍 merci les compresses de mousse 🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️

 

01/09/2020 à 21:04 - Armony:

Bravo 💪🏼

 

01/09/2020 à 21:06 - Gilles :

Pleine lune cette nuit pour t'accompagner mon Philou 🌝

 

01/09/2020 à 21:53 - Julien G:

T'avances Philou ou tu manges du Toblerone ? 😄 ou les 2 ?! 👍

 

01/09/2020 à 21:54 - Yannick:

C'est possible qu'il mange du chocolat sa balise l'indique au ravito !

 

01/09/2020 à 21:54 - Olive:

Ah oui, un vrai spot pour toute la nuit, comme dans les by night... 😁

Sinon j'ai remarqué depuis ce matin que le traileur 68 (l'inverse de ton numéro 86) est toujours pas loin de toi, en avance ou juste derrière. Vous avez le même rythme. C'est bon signe ça, non ?

 

01/09/2020 à 21:59 - Julien G:

Comme le 118 et le 218 😄

 

01/09/2020 à 22:15 - Jean:

Et sinon, y a-t-il des myrtilles le long du parcours ? Et surtout, est-ce que les marmottes mettent le chocolat dans le papier d'aluminium ?

 

01/09/2020 à 22:29 - Daniel :

La nuit pas de marmottes les frontales effraient les animaux. Ils ne restent que la solitude, ses pensées et au loin les hurlements des loups qui flairent la chair fraîche.

Pour encourager de courir plus vite.

Mais le Philou à repris de la vigueur, bon signe mais gardes un rythme raisonnable pour aller jusqu'au bout.

Bonne nuit pour toi et fait comme Lucky Luke dort en courant.

Nous sommes avec toi

 

 

01/09/2020 à 23:36 - Yvette:

Je t en  souhaite une aussi brillante pour t accompagner dans tes efforts durant la nuit . Courage 🥰

 

01/09/2020 à 23:37 - François:

Magnifique Philou 👏👏👏 tu passes le km 86 😉

 

01/09/2020 à 23:39 - Yannick:

A 2kms de basculer dans la descente, ça va faire la base de vie nº2 en milieu de nuit ! Bien en avance ! 👏👏👏

 

01/09/2020 à 23:43 - François:

Quand même il est fort pour nous tenir en haleine ! C'est mieux que Netflix ce SwissPeakLive !

02/09/2020 à 00:16 - Garou:

Trop fort le Philou.

Que la force soit avec toi (en fait je pense à la bière du finisher que l’on va boire ensemble). 😉

 

02/09/2020 à 02:12 - Armony:

Ouiiiii, même la nuit tu regarde 😉😜.

 

02/09/2020 à 07:22 - Aurélien :

Philou philou philou ... 👏🏻👏🏻👏🏻

 

02/09/2020 à 07:51 - Julien G:

Aux dernières nouvelles Philippe aurait mordu le dossard 68 en le prenant pour un Toblerone 🍫😋

 

02/09/2020 à 08:02 - François:

Les fameuses hallucinations...

 

02/09/2020 à 08:03 - Yannick:

D'après le suivi Philippe est arrivé juste avant 4h à la deuxième base de vie

 

02/09/2020 à 08:06 - Yvette:

Bonjour à tous

Il court, il court toujours 😁

Mais qui peut me dire ce que signifie "tue" et "wed" sur leur foutu tableau de bord car wed en anglais veut dire "se marier" (dico) ca ne doit pas etre ça🤣

 

02/09/2020 à 08:08 - Yannick:

Tuesday et Wenesday donc mardi et mercredi

 

 

02/09/2020 à 08:08 - Yannick:

La bonne nouvelle c'est qu'il est reparti de la deuxième base de vie!!! 105 kilomètres. 💪🏻💪🏻💪🏻

 

02/09/2020 à 08:09 - Yvette:

Ah yes merci😁

02/09/2020 à 08:10 - Yannick:

Après un bon gros dodo de à peine 3h il doit être frais ! 🤣

 

02/09/2020 à 08:14 - Marinette:

J'espère qu'il fait pas trop froid ici que 11* courage Philippe 👏🏻👏🏻

 

02/09/2020 à 08:20 - Jean:

Super Philou !!!

 

02/09/2020 à 08:20 - Jean:

Vas-y mon p'tit ! 😇

 

02/09/2020 à 08:27 - Julien G:

Il a passé Grimentz. Il lui reste 71% de batterie

 

02/09/2020 à 08:55 - Daniel:

Bonjour Philou,

 

Alors il court, il court le furet des jolis bois mes dames...

Nous te souhaitons bonne journée et de bien profiter des bases de survie.

Ça avance, ça avance, tu as fait près du tiers de la distance, c'est mieux que moi qui n'a rien parcouru.

Nous te suivons et bravo aux amis pleins d'humour pour t'encourager.

A+ il est temps pour moi de prendre le petit-déjeuner,  quelle honte.

 

02/09/2020 à 09:25 - Romain:

Trop fort ce Philou! Comme on pouvait imaginer, un mental et une force de dingue! BRAVO! Tien Bon! On pense à toi mec!!! 💪💪💪🤛🤛

 

02/09/2020 à 09:27 - Chris:

Raclette à 9h, ça promet... À midi c'est quoi diot ?

Big fat run 😁 courage

 

02/09/2020 à 09:27 - Chris:

Et bon ap

 

02/09/2020 à 09:32 - François:

C'est une rando gourmande en fait ?!

Bravo Philou lâche pas l'affaire 👏👏👏

 

02/09/2020 à 09:32 - Yvette:

Ben le moral est bon ....pour manger  ça à 9h20👍

Tu vas repartir gonflé à bloc. Bravo à toi

 

02/09/2020 à 09:37 - Philippe:

 

02/09/2020 à 09:37 - Philippe:

🥰

 

02/09/2020 à 09:34 - Jérôme:

après 29h20 de course, c'est un cadeau du ciel cette raclette.

Lache rien Philou et éclate toi bien :)

 

02/09/2020 à 09:35 - Blandine:

Je comprends mieux pourquoi tu fais cette course ! 😋 . Allez courage ! Bravo !

 

02/09/2020 à 09:35 - Marinette:

Après l'effort le réconfort  bravo bon appétit  courage 😋👏🏻🏃‍♂️🏃‍♂️🏃‍♂️

 

02/09/2020 à 09:44 - Yvette:

Chouette beau sourire 😘😘😘

 

02/09/2020 à 09:44 - Armony:

Grave je veux ça moi en montagne

 

02/09/2020 à 09:48 - Jérôme:

Ca sent la fondue au Parmelan pour fêter tout ca ! Go go Philou, on t'attend sagement ici :)

 

02/09/2020 à 09:48 - Marinette:

Magnifique le paysage 👍

 

02/09/2020 à 10:00 - Philippe:

 

02/09/2020 à 10:00 - Romain:

🤩🙏🏻

 

02/09/2020 à 10:01 - Chris:

👍😍

 

02/09/2020 à 10:06 - Laurence:

Ça fait plaisir de te voir belle photo🥰

 

02/09/2020 à 10:11 - Yvette:

Et voilà 🤩

Pourquoi tu cours 💖

 

02/09/2020 à 10:11 - François:

Mais non c'est pour la raclette 😉

 

02/09/2020 à 10:13 - Garou:

Tu nous fais des photos à la Eric Woerth. 😄

 

02/09/2020 à 10:17 - Romain:

😂👍

 

02/09/2020 à 10:19 - Julien G:

Super la photo 😎 On commençait à s'impatienter 😉 La météo devrait être de mieux en mieux avec des T° en hausse 🌞👙

 

02/09/2020 à 10:30 - Gérard :

Allez Phil vers la victoire👏👏

 

02/09/2020 à 10:31 - Julien G:

Question du jour : Tu préfères être au boulot sur ta chaise avec vue sur ton boss OU être en montagne à faire une bataille de boules de neige avec le dossard 68 et manger de la raclette 😄

 

02/09/2020 à 10:35 - Philippe:

 🌋😁

 

02/09/2020 à 10:36 - Philippe:

Message vocal:

Bon petit explicatif, p’tit retour sur ces 3 jours, 2 jours là
Quand je vous ai laissé le premier message à la base de vie J’étais furieux ! En colère, en colère après moi-même tellement ça se déroulait mal depuis le départ … Je crois, Yannick, je peux te faire un glossaire de tout ce qu'il faut pas faire pour la motivation.
Ça a été horrible, mal à partir du moment où je commençais à avoir mal au talon, j’ai broyé du noir toute la matinée
Donc je suis arrivé en en colère à la base vie. Je voulais pas m'arrêter là, j’étais en colère après moi, tout l’investissement, tout le temps passé et tout le temps que j'ai fait passer à Céline, Lola, à  tout le monde à la maison…
Ça me semblait impossible de m'arrêter là donc bon j’suis allé à la deuxième base de vie.
Dans l’après-midi, petit miracle, le talon va mieux !
Du coup les cuisses sont absolument explosées du fait de pas avoir couru de tout du mois de juillet ! (Edit mois d’Août)
Donc j’arrive pas trop bien à descendre, donc j'ai tout fait sur la jambe droite et la jambe droite j’ai la cuisse qui est un vrai bloc mais bon, ça va à peu près.

Donc l’après-midi bien du moral
Par contre dans le dernier col… et donc du coup j’envisageais de me dire je vais à la troisième base vie !
Dans le dernier col je me tape un pétage de manivelle ! J’explose, en galère vraiment ! Du mal à monter, limite peur, il faisait nuit, c’était dans la neige, on était plus bien nombreux… Mais bon petit à petit comme toujours ça passe.
Puis la descente derrière au final..
Et là je m’étais dit « allez je rends le dossard et ras le bol  de tout ça » !
 Et puis dans la descente même en marchant finalement ça continue à avancer.
Donc descente interminable, finis par arriver à la base de vie, super base de vie : douche, dodo dans un vrai lit, dans le duvet au chaud, super bien !
Donc ce matin petit-déj et puis ben allez je vais à la troisième base de vie !
On verra ce que ça donne. De toute façon ça va marcher comme ça, de base vie en base vie et pas regarder plus loin
En tout cas y avait pas de réseau hier, j’ai pris connaissance de tous vos message ce matin. Bien fait délirer et bien chaud au cœur !
 Plein de bisous. Désolé pour ce long message
Bisous à tous

 

02/09/2020 à 10:39 - Philippe:

Et vive Lourde 😅

 

02/09/2020 à 10:42 - François :

Miracle valaisan 👍👍

 

02/09/2020 à 10:42 - Yannick :

T'es un tueur!!! Trop fort, t'excuse pas pour le long message je pense qu'on adore tous avoir des nouvelles comme ça !!!

 

02/09/2020 à 10:48 - Yvette :

Tu as raison tu es un volcan

Heureux tellement de t'entendre que tu pouvais encore longtemps  discuter sans t'excuser, même on en redemande c'est comme le compte rendu écrit 👍

Continue comme ça et tu vois😘

 

02/09/2020 à 10:52 - Caro :

Bravo Philippe, t'es vraiment trop fort !! On est fiers de toi ! Continue !!!💪🏻👍🏻

 

02/09/2020 à 10:59 - Marinette :

Bravo 👏🏻 t'inquiète le miracle suisse tiendra lentement mais sûrement !!🤣

 

02/09/2020 à 11:01 - Julien G:

Tu voles quand ? Maintenant d'après ton message, on sent le smile dans ta voix, ça fait plaisir 🙂👍

 

02/09/2020 à 11:26 - Daniel :

Lola est au marché et te fait de gros bisous et pense bien à toi.

 

02/09/2020 à 11:26 - Daniel :

 

02/09/2020 à 11:26 - Philippe:

Petite sieste là

 

02/09/2020 à 11:28 - Laurence :

Bon repos petit Philou

Contente de t entendre avec le crissement des chaussures sur les chemins

Rdv à la base de vie n 3👏👏👏😍

 

02/09/2020 à 11:29 - Yannick :

Masque obligatoire pour la sieste aussi ? 🤣

 

02/09/2020 à 11:45 - Garou :

Attention, tu as collé tes peaux sur les cheveux. 🙃

 

02/09/2020 à 11:46 - Chris :

C'est ce que j'allais dire. Attention aux peaux collées n'importe où.... Certains se reconnaîtront 😂

 

02/09/2020 à 11:47 - Daniel :

Mais sur les dalles de pierre pas très confortable et le dos va se refroidir. Finalement il vaut mieux continuer.

02/09/2020 à 12:02 - Jean :

La momie de la montagne, animal bien connu après le dahu 😁

 

02/09/2020 à 12:31 - Armony:

Bonne sieste champion

 

02/09/2020 à 12:37 - Céline , :

C est parti!!!!!!

 

02/09/2020 à 12:38 - Céline , :

Vidéo

 

02/09/2020 à 12:44 - Marinette :

Pas très grande ta roulotte !!🤣😘

 

02/09/2020 à 12:49 - Laurence :

 Whaou au top de l organisation Céline

Bonne route 😘 et on attend tes impressions

 

02/09/2020 à 12:49 - Philippe:

Bon sang je médisais bien que je voyais pas de message de mon Credo, ni de Sab

 

02/09/2020 à 13:24 - Olive :

Bon, le 68 est encore tanké à Grimentz. Tu lui as mis plus de 20 bornes dans le pif depuis hier soir !  😄 💪

 

02/09/2020 à 13:25 - Philippe:

Bon j'arrête de regarder le dossard de tous les mecs 🤣

 

02/09/2020 à 13:25 - Armony:

Trop génial Céline tu assure

 

02/09/2020 à 13:25 - Philippe:

Bonjour à tous,

Je réactive ce petit lien car je risque peut-être d’en avoir bien besoin.

...

Je vous joins également ma feuille de route pour ceux que ça intéresse… à prendre avec d’immenses pincettes bien sûr au vue de l’incertitude absolu d’un tel chantier !

La biz à tous

 

02/09/2020 à 13:26 - Philippe:

Pour Fredo et Sab 😬

 

02/09/2020 à 13:35 - Jérôme :

Il y a du spam ici 🙃

 

02/09/2020 à 13:45 - Garou :

Rien à déclarer ou bien ? 👮‍♀️🇨🇭

 

02/09/2020 à 13:54 - Yvette :

Ah voilà Céline aussi a démarré 😉on aurait dû aussi l'equiper d'un tracker pour pas la perdre car je pense qu'il y en a un qui l'attend avec impatience!!! Le moral va faire un bond. Il va tout avaler.

Mais bon courage à Céline qui va etre toute seule dans son super beau van. Il va falloir encourager les deux😁

 

02/09/2020 à 13:54 - Sab:

Ouhlala mais on a pas mal de choses à rattraper depuis hier soir 😅 on va s’y mettre ! Avant que tu n’arrives 🤪Céline Je ne reçois pas les photos ...

 

02/09/2020 à 13:58 - Blandine:

Trop la classe !! En plus il va faire beau ! De quoi profiter ! Bisous

 

02/09/2020 à 14:11 - Christine, :

Je ne sais même pas trop quoi dire tellement je trouve ça impressionnant !! Et bravo à Céline aussi pour  sa participation à cette belle aventure !!

 

02/09/2020 à 14:22 - Caro :

Go Céline👍🏻🥰

 

02/09/2020 à 14:41 - Julien :

Génial Philippe tu es un dingo 🤯... courage 💪

 

02/09/2020 à 15:29 - Julien G:

Philippe est en forme, il a décidé de semer le dossard 68 pour tenter de rattraper le dossard 2 (Franco Collé qui est en tête) 😊

 

02/09/2020 à 15:31 - Julien G:

Si t'as mal quelque part alors fait la Swiss Peak et ça ira mieux 😁 La Swiss Peak devrait être remboursée par la Sécurité Sociale 😅

 

02/09/2020 à 15:34 - François :

C'est ça, en fait il avait mal parce que ça faisait 1 mois qu'il courait pas !

 

02/09/2020 à 15:35 - Julien G:

Sur le WhatsApp "Swiss Peak Live" c'est comme les séries Netflix, si t'as loupé un épisode tu n'y comprends rien ! Fredo et Sabine, lisez les 3859 messages sinon vous allez être paumé pendant toute la course 😄

 

02/09/2020 à 15:35 - Daniel :

Questions pour un champion : Bonne réponse.

 

02/09/2020 à 15:44 - Daniel :

Je pense que maintenant que Céline est en Suisse Philippe, ne veut pas perdre de temps pour la voir, il ne veut pas rater le R-V.

Attendez-vous à des performances.

 

02/09/2020 à 16:16 - Blandine:

Pour info, Celine est bien arrivée au barrage !

 

02/09/2020 à 16:20 - Jean :

Yes! Philou est bientôt au col de la Meina avant de basculer pour la descente qui va l'amener au barrage !

 

02/09/2020 à 16:38 - Philippe:

 

02/09/2020 à 16:40 - Yvette :

Ca y est tu y es presque

 

02/09/2020 à 16:42 - Marinette :

A vol d'oiseau c'est tout près !!!

 

02/09/2020 à 16:56 - Philippe:

 

02/09/2020 à 16:51 - Laurence :

Un avant goût des sommets enneigés de cet hiver🏔

Allez courage mon Philou    !!!

Céline t attend en bas de la descente 🙏🥰

 

02/09/2020 à 16:53 - Olive :

1000m et 8km jusqu'à la prochaine base vie. Une paille ! 😁

 

02/09/2020 à 17:09 - Céline , :

En place, au barrage ! Prête à ravitailler,  masser, et encourager

 

02/09/2020 à 17:10 - Céline , :

Si St Jean est là... Tout va bien !

 

02/09/2020 à 17:12 - Yvette :

👍bon signe

 

02/09/2020 à 17:15 - Marinette :

Philippe est pas loin tu as juste le temps d'une petite prière ...🙏😂

 

02/09/2020 à 17:20 - Daniel :

Quelle belle surprise pour Philippe, tu vas lui donner des ailes !

 

02/09/2020 à 17:35 - Céline , :

Vidéo

 

02/09/2020 à 17:35 - Jean :

Il est là par la pensée 😇

 

02/09/2020 à 17:36 - Jean :

Vas-y mon philou

 

02/09/2020 à 17:41 - Sab:

Allez filou on est avec toi !!!

 

02/09/2020 à 18:03 - Marinette :

Bonne ambiance 🎼😉 allez Philippe Céline est au r.d.v 👍

 

02/09/2020 à 18:46 - Julien G:

Certains fond la Swiss Peak à 4 jambes (= en duo) et Philippe sur 1 jambe 🦵

Y'a quelque chose qui cloche... pied 🔔😅

 

02/09/2020 à 18:48 - Daniel :

Si ce soir il y a un baleti on arrive. Pour quelle heure les festivités, Lola sera trop contente de danser du trad.

 

02/09/2020 à 19:32 - Julien G:

Je suis certain que Philippe est également  content de faire des pas de danse sur un air d'accordéon 🕺🎶😁

 

02/09/2020 à 19:43 - Céline , :

Arrivé au barrage !

 

 

02/09/2020 à 19:43 - Yannick :

D'après le suivi live 3eme base de vie à 19h16!!! Ça déroule ! Ton plan de route prévoyait 1h du matin Philippe ! Calme toi ! 🤣

 

02/09/2020 à 19:44 - Yannick :

👏👏👏😎😎😎

 

02/09/2020 à 19:45 - Aurélien :

Tu nous a fais une blague au départ en gros ?

Bravo et courage 👏🏻👏🏻👏🏻

 

02/09/2020 à 19:46 - Céline , :

Ou est Philou ? 😬

 

02/09/2020 à 19:46 - Marinette :

👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻 bravo

 

02/09/2020 à 19:46 - Laurence :

 👏👏👏👏 bon repos bon massage bon repas

Et belle retrouvaille

Tu es le plus fort

 

02/09/2020 à 19:49 - Jean :

Ce n'est pas le planning de l'otb. Romain aurait été à l'heure 😂

 

02/09/2020 à 19:49 - Jean :

Bravo Philippe. Bon repos, bonne détente !!!

 

02/09/2020 à 19:53 - Yannick :

Et bon dodo ! 😴🛌

 

02/09/2020 à 20:01 - Céline , :

On vient de lui annoncer la possibilité de dormir 1h, 1h30 😱 J espère qu il pourra négocier des minutes 😏

 

02/09/2020 à 20:04 - Yannick :

😬😬😬 avec son avance il ne peut même pas négocier un gros dodo de 3h 😭

 

02/09/2020 à 20:07 - Caro :

Bravo Philippe !!

 

02/09/2020 à 20:13 - Jérôme :

Je comprend pas , comment ça se fait ?

 

02/09/2020 à 20:17 - Yannick :

Pour avoir déjà lu des récits de se type de course c'est en fonction du nombre de lits disponible dans la base de vie je pense et de l'affluence des concurrents à ce moment là et de ceux qui arrivent

 

02/09/2020 à 20:20 - Céline , :

Je sais pas !!! Philippe est à la douche pour l instant. Je sais pas si le type faisait de l humour... Suisse 🤪

Mais, oui, il me semble que les places dans les bases de vie sont limités.

 

02/09/2020 à 20:21 - Jean :

Sors le matelas du van Céline! 😁

 

02/09/2020 à 20:22 - Jérôme :

 A d’accord, merci pour la précision.

Effectivement si il faut partager ^^

 

02/09/2020 à 20:27 - Yvette :

Photo qui fait super plaisir

Grrrrr

Aura t'il le temps de récupérer s'il veut repartir alors qu il avait prevu un long arrêt ?

Bon moral et pas trop souffert  ? On va attendre qu il sorte de la douche pour savoir.

Plein de bisous

 

02/09/2020 à 20:28 - Fredo Chambon:

Ouh punaise ! Bravo Philou !!! Il n a pas le droit de faire un dodo dans le van ?

 

02/09/2020 à 20:48 - Yannick :

Non interdit (c'est lui qui me l'a dit la semaine dernière) pour que tous les concurrents aient les mêmes conditions sans privilège

 

02/09/2020 à 20:57 - François :

Bravo Philippe ! Énorme ce que tu fais 👍

 

02/09/2020 à 20:59 - Daniel :

Quelle belle nouvelle de vous retrouver un certain temps. Effectivement, le règlement de la course n'autorise aucun accompagnement long ou court.

Bonne nuit à chacun malgré le manque à gagner, mais c'est bon le sport.

Espérons que Philippe va pouvoir gagner quelques secondes pour dormir.

Lola était très contente de vous retrouver en photo car elle suit bien la course.

Elle vous embrasse bien fort.

Bonne nuit et bon repos pour mieux avancer demain.

 

02/09/2020 à 21:13 - François :

Pendant que Philou se repose, je vous propose un petit quizz : Philou, le raclette du Valais AOP ou les deux ! https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdxBmOuvAF4Xpu5owWUM8k_Wo4_rbd-wrHoRi2lAoEomaSdvg/viewform?usp=sf_link

 

02/09/2020 à 21:15 - Céline , :

Repas

 

02/09/2020 à 21:16 - Yannick :

Génial François !!!

 

02/09/2020 à 21:17 - Sab:

Y a pas beaucoup de monde dans votre resto 😉 bise à vous 2

 

02/09/2020 à 21:17 - Yannick :

Bon app et bon négociation pour le dodo!

 

02/09/2020 à 21:17 - Yannick :

 Ils dorment tous! 🤣

 

02/09/2020 à 21:18 - Céline , :

Oui c est calme !!!

 

02/09/2020 à 21:18 - Yvette :

On ne voit ce qu'il y a dans l assiette 😉une raclette 😛

 

02/09/2020 à 21:19 - Céline , :

Non, sauté de porc et rostie de pdt

 

02/09/2020 à 21:20 - Sab:

Et filou repart vite s’ils dorment tous 😉

 

02/09/2020 à 21:35 - François :

Merci, 3 réponses et des écarts ! Je vous donnerai les solutions à l'arrivée 😉

 

02/09/2020 à 21:37 - Armony:

Bon appétit vous êtes beaux

 

02/09/2020 à 21:38 - Jérôme :

Allé Philou, lache rien. Tu es un monstre !!!!

 

02/09/2020 à 21:38 - Yannick :

Ça peut être subjectif parfois ! 🤣

 

02/09/2020 à 21:42 - Garou :

Il y a du rab ? 😋

 

02/09/2020 à 21:48 - Daniel :

En ce qui concerne le réfectoire ça ne se bouscule pas au portillon ou alors la majorité des arrivées n'en peuvent plus.

N 'avez-vous pas remarqué il y a un beau couplé en photo. Peut-être des vedettes ou le Directeur de la course et sa femme ?

Merci de me renseigner.

J'ai remarqué aussi que sur la table pas de vin pour accompagner la raclette, le fromage ou ? Ils sont durs en Suisse ou alors ils boivent entre eux ?

 

02/09/2020 à 21:49 - Céline , :

Non dommage c était super bon !

 

 

02/09/2020 à 22:00 - Céline , :

Trop fort !!! 🤪 Attention aux pièges !!!

PS : t as pas une pote qui bosse pour des logiciels d enquête ? 😏 _www.lesphinx.eu_

 

02/09/2020 à 22:01 - François :

Oui mais la c'est gratos 😜

 

02/09/2020 à 22:02 - Jérôme :

Du coup il est à combien de km ?

 

02/09/2020 à 22:02 - Céline , :

 Ouai, je connais la musique !!!!

 

02/09/2020 à 22:03 - Yannick :

Presque 150 la base de vie 3 il me semble

 

02/09/2020 à 22:03 - Céline , :

149 une petite moitié 👍

 

02/09/2020 à 22:03 - Jérôme :

C’est beau !

Il est sacrément costaud le Philou  , respect 💪

 

02/09/2020 à 22:03 - François :

Oui et 11000D+ C'est ça ? UTMB aller

 

02/09/2020 à 22:04 - Yannick :

Une échappée belle dans les jambes rien que ça ! 😅

 

02/09/2020 à 22:05 - Jérôme :

C’est le genre de mec qui peut se faire un UTMB sur un coup de tête quand il reprend la course à pied 😂

 

02/09/2020 à 22:06 - Yannick :

Il est parti au dodo ? Céline au final tu sais si il a pu négocier plus de temps ?

 

02/09/2020 à 22:07 - Céline , :

2 h on est large!!! 🤪

 

02/09/2020 à 22:07 - Céline , :

Faut pas mettre une heure à s endormir...

 

02/09/2020 à 22:08 - François :

 Et toi au van ?

 

02/09/2020 à 22:08 - Yannick :

🤣🤣🤣 c'est un hôtel 4 étoiles !

 

02/09/2020 à 22:08 - Yannick :

Je m'en fait pas pour lui de ce côté là vu les circonstances 😂

 

02/09/2020 à 22:08 - François :

Oui enfin les hôtels à l'heure...

 

02/09/2020 à 22:09 - Caro :

😘

 

02/09/2020 à 22:11 - Céline , :

Philippe est parti dans sa chambre et moi je squate le ravito pour avoir du Wi-Fi et discuter avec vous !!! Mais je vais bientôt rejoindre mon van... Enfin _mon kankoo, ça fait moins rêver !!!!_#blanKcéPower

Bonne nuit à tous 😘

 

02/09/2020 à 22:23 - Yvette :

Bonne nuit, tu restes sur place pour dormir ? Car si je comprends bien Philou est prêt à repartir pour la prochaine etape de 51 km.  😏

Votre prochain rv sera où ? A quel ravito.

😘

 

02/09/2020 à 22:26 - Caro :

Go dans la celine-mobile🥰

 

02/09/2020 à 23:21 - Julien G:

J'accompagne volontiers Philippe pour dormir 😴☺

Bonne nuit (plus ou moins longue...)

 

 

03/09/2020 à 00:18 - Philippe:

Bon ben réveil 🤪

C'est pas ce que je prévoyais

Mal partout... Mais va falloir y aller

 

03/09/2020 à 00:19 - Jérôme :

Allé courage Philou, ça va aller mieux petit à petit 😉

 

03/09/2020 à 00:19 - Jérôme :

Pense au 4.5 kg de Toblerone que Julien G va t’offrir à l’arrivée.

 

03/09/2020 à 01:23 - Philippe:

Message vocal :

Bon petit point sensation. Ce matin-là, donc au départ il est 1h23, très mal géré cette base vie, du fait de cette règle des 2H.
Quand j’suis arrivé, je voulais vraiment dormir un max et partir au petit matin pour gérer ça comme une course par étape.
Bon du coup trainer avant d’aller me couché. Pas très bien dormi.
Ce que je voulais juste dire. C’est au niveau hallucination. Alors j’ai pas des hallucinations proprement dites, mais chaque fois que je veux faire la sieste ou cette nuit pour m’endormir, au moment où je ferme les yeux, dans cette phase d’approche du sommeil, j’ai des espèces de bandeaux publicitaires, des ronds qui viennent devant mes yeux, qui bougent, qui apparaissent. Je crée moi-même tout un fond d'écran, des fenêtres pop up qui s’ouvrent en continu, c’est du coup super dur là-dessus à trouver le sommeil.
Donc ça c’est assez drôle.
Et aussi c'est pas des hallucinations non plus, mais chaque fois je croise un trou, une anfractuosité de rocher, un trou de marmotte, machin, j’ai toujours l’impression d’un truc qui bouge dedans !
Donc j’suis toujours en train de tourner la tête pour essayer de voir une bestiole qui n’est jamais vraiment là.

Voilà donc c’est assez rigolo pour l’instant ce genre de p’tit truc dans la journée

Bon voilà c’est reparti aujourd'hui Go à la base vie 4 !

Bisous à tousisous à tous.

 

03/09/2020 à 04:22 - Yvette :

Du courage tu en as mon Philou mais quand-même fait attention à toi.

Allez on est tous avec toi et on t accompagne  par toutes nos pensées positives car tu es en train d accomplir un immense effort.

Bises on t aime.

 

03/09/2020 à 05:53 - Fredo Chambon:

Courage copain, le jour va se lever ! Pas sur que l on puisse se faire un signe avec les frontales mais la mienne est allumée . On pense à  toi. Respect pour tout ce qui a déjà été fait. Énorme. ! Fredo

 

03/09/2020 à 05:55 - Julien G:

Une nuit de 2h de spots publicitaires 🤔🙃

Bon courage pour cette nouvelle journée 🐒🐇🐁🦔🐅😉

 

03/09/2020 à 06:16 - Chris :

Bon courage mon philou.  Ça va le faire 💪💪

 

03/09/2020 à 06:43 - Caro :

Courage Philippe !! Bisous

 

03/09/2020 à 06:52 - Olive :

 Par contre sur le suivi, t'es toujours au barrage. T'as tourné en rond cette nuit ? 😁😬

Accroche toi et bonne journée ! 👍

 

03/09/2020 à 07:13 - Daniel :

Continue tes rêves sur le sentier, tes allucinations, les bons moments de la vie, et ça te boustera. Les muscles vont reprendre le rythme et tu as Céline pour t'encourager.

Philou c'est grandiose ce que tu fais en ce moment et pour Lola ce sera "la gloire de mon père".

Plein de bisous réconfortants,  chante dans ta tête.

A+

 

03/09/2020 à 07:15 - François :

Allez Philippe ! Allez Philippe !

 

03/09/2020 à 07:24 - Philippe:

Bon après le premier col, j'ai abandonné, trop mal au genou, l'impression de commencer à abimer la mécanique ...

Du coup j'ai rebroussé chemin...

Et la maintenant j'arrive pas rendre mon dossard

J'attendais j'sais pas quoi

 

03/09/2020 à 07:27 - Caro :

Prends 5 minutes pour y réfléchir Philippe... Et écoutes toi!! Quelque soit ta décision ça sera la bonne !!!

 

03/09/2020 à 07:27 - Caro :

C'est déjà tellement énorme ce que tu as fait

 

03/09/2020 à 07:33 - Yvette :

Elle est trop belle ta mecanique pour l abîmer et tu en as tellement besoin et d autres comptent sur elle.

Tu as deja realiser quelque chose d énorme en partant déjà un peu blessé.  Ecoute ton corps l esprit s adaptera

Mille mille millions bisous

 

03/09/2020 à 07:37 - Sab:

Tu t’es fait plaisir !! et tu as fait passer un bon moment « d’évasion » à plu d’un 😉

 

03/09/2020 à 07:45 - Garou :

Ouais mais qu’est-ce qu’on va faire au boulot maintenant ? 😉

 

03/09/2020 à 07:51 - Julien G:

Retourne ton dossard pour te faire passer pour le 68 afin de pouvoir te refaire une coupure pub de 2h 😉

 

03/09/2020 à 07:56 - Blandine:

😂

 

03/09/2020 à 08:12 - Marinette :

Courage Philippe ta décision sera la bonne prend soin de la mécanique tu t'es fait plaisir il y en aura d'autres ....😉

 

03/09/2020 à 08:14 - Daniel :

Pas de problème décidé ce que ta conscience et ton corps te dictent, tu seras accueilli de toute façon en héros. Tu as résisté au maximum et il faut prévenir tes prochaines courses donc garanti ton moteur pour l'avenir. Tu auras d'autres occasions, ta vie n'est pas terminé.

 

03/09/2020 à 08:18 - Jérôme :

Tout à fait, il y a la Pierra Menta a préparer

C’est immense ce que tu as fais Philou. Tu as un mental de King Kong comme tu dis si bien.

Prend soin de toi maintenant et encore Bravo.

 

03/09/2020 à 08:19 - Chris :

Keep safe

 

03/09/2020 à 08:20 - Yannick :

Un immense bravo quoi qu'il en soit oui. Déjà avoir parcouru tout ça blessé c'est énorme. Et être reparti de la base de vie en pleine nuit après un dodo court c'est impressionnant. Tu auras tout donné c'est l'essentiel ! Bravo champion

 

03/09/2020 à 08:42 - Blandine:

Déjà tellement énorme. Bravo et prends soin de toi.

 

03/09/2020 à 08:55 - Yvette :

Coucou

 Ou en es tu ?  Rendu ou pas encore ?

Céline est près de toi sûrement, comment c est passé sa nuit à  elle ?

Quoiqu' il en soit tu reste très fort mais obstination ne veux pas dire aveuglement donc ne soit pas trop déçu (sur le moment oui) si tu dois abandonner car tu sais que tu ne partais pas avec la meilleure forme que tu  aurais voulu donc ce que tu as accompli est magnifique.

💖

 

03/09/2020 à 08:59 - Philippe:

Bon je vous cache pas comment je suis tellement déçu...

Mais pas frustré (comme si j'avais abandonné à la première base vie)

Là j'ai tout donné avec les cartes que j'avais en main, je pouvais pas plus, même si j'ai encore hésité à rendre le dossard...

Bref reste la frustration par rapport à cette fin de ballade dans Belledonne avec Jean et Julien...

Merci encore une fois à vous tous, j'ai encore bien rigolé, été émus et kiffé me sentir entouré 🥰

 

03/09/2020 à 09:00 - Chris :

Bravo tout simplement

 

03/09/2020 à 09:02 - Laurence :

👏👏👏👏 on sait que tu as tout donné...

Trop fière de toi mon frérot

Bonne recupation 🥰

 

03/09/2020 à 09:02 - Olive :

Merci de nous avoir fait partager ton aventure ! 🤩

Trop sympa ! 🤗

 

03/09/2020 à 09:05 - François :

Juste bravo ! Impressionnant !

 

03/09/2020 à 09:09 - Garou :

Tu peux pas mettre ton dossard sur un bouquetin et lui mettre une claque sur les fesses ?

 

Bravo Philou !

 

03/09/2020 à 09:12 - Daniel :

Je pense que tu as pris la bonne décision même si c'est dur. Bravo pour ce que tu as parcouru, nous sommes toujours très fiers de tes engagements. Profitez bien avec Céline de ses moments de retrouvaille dans une superbe région même si tu es un peu boiteux.

Bises

 

03/09/2020 à 09:17 - Caro :

Bravo Philippe ! Tu peux être fier de toi. Gros bisous

 

03/09/2020 à 09:39 - Gérard :

 Belle performance quand même j espère que tu auras profité des paysages grandioses

 

03/09/2020 à 09:48 - Julien :

 👏 Bravo Champion tu es juste Énorme 💪

 

03/09/2020 à 09:49 - Armony:

Bravo, c’est monstrueux Philou 🤩💪🏼

 

03/09/2020 à 10:22 - Julien G:

Bravo Philippe, malgré ton épée de Damoclès au-dessus du talon tu as quand même réussi à faire un sacré bout de chemin 👏👍

Bonne récupération!

 

03/09/2020 à 10:47 - Philippe:

Pendant le repos du guerrier

 

03/09/2020 à 10:47 - Philippe:

🤫😴

 

03/09/2020 à 10:55 - Jean :

Ils ne jouent pas du cor des Alpes sur la base de vie ? 🤔

 

03/09/2020 à 10:59 - Daniel :

Le repos était nécessaire en compagnie d'un super paysage et d'une charmante jeune femme attentionnée, il peut se reposer tranquille pour refaire fonctionner ses articulations. Mais, attention, Céline lit l'échappée belle, voudrait-elle remplacer Philippe dans ses courses ou, est-ce un roman romantique de circonstances ?

La réponse vous ne mla connaîtrez pas, ce sera une surprise personnelle.

 

03/09/2020 à 11:00 - Laurence :

Titre évocateur 👍🤣

Whaou bien installé dans un bel environnement

Bisous

 

 

03/09/2020 à 12:14 - Armony:

😂 super et le beau temps et avec vous

 

03/09/2020 à 12:22 - Jérôme :

Une nouvelle aventure commence pour tout les 2

 

03/09/2020 à 13:04 - Julien G:

J'espère que Céline ne veut pas faire de la rando aujourd'hui 😄

 

03/09/2020 à 13:48 - Blandine:

En tout cas, tu fais des émules car Agathe m a dit qu’elle ferait avec Lola la prochaine course des Foulées de Gruffy !

 

03/09/2020 à 13:59 - Daniel :

 Voilà des bonnes idées de sorties pour les parents.

 

03/09/2020 à 14:58 - Christine, :

S elever cest parfois savoir renoncer ! Bravo aux "sages" sportifs qui savent s ecouter !

 

03/09/2020 à 14:58 - Philippe:

Bon après un bin premier petit dodo, après m'être refait un peu le film avec Céline...

Ben j'ai bien fait!

J'ai les boules c'est sûr, mais sur le déroulé, rien à dire, j'ai donné le max, me suis poussé vraiment loin,j'ai puisé... Mais à partir de là ça basculait 😕

Bon encore une fois tellement de merci, je le dis à chaque fois, mais c'est un bonheur en courant de s'évader un peu...

 

Allez merci à tous, et il va être temps de remettre ce fil en sommeil... Jusqu'à la prochaine peut-être...

La biz à tous

 

03/09/2020 à 14:59 - Christine, :

Et merci aussi aux amateurs de jeux de mots du groupe et aux belles narrations !

 

03/09/2020 à 14:59 - Philippe:

 😎

 

03/09/2020 à 15:00 - Garou :

Alors alors les résultats du quizz ?

 

03/09/2020 à 15:04 - Philippe:

Bon j'attends un peu alors 😅

 

03/09/2020 à 15:19 - Yvette :

Je profite de la prolongation....

sorti de la pression physique et mentale , finalement tu t'  es fait un petit UTMB Suisse pour toi tout seul donc satisfaction 😁

Profitez de la parenthèse tous les deux🥰

 

03/09/2020 à 19:00 - Garou :

François on ne vous entend plus. Ah vous Cognacq Jay pour les résultats du quizz.

 

03/09/2020 à 19:09 - Aurélien :

Félicitations 🍻

 

 

03/09/2020 à 20:11 - François :

Y a un gros boulot d'analyse ! Faudra encore un peu de patience 😉

 

03/09/2020 à 20:13 - Céline , :

 Celine, si tu veux utiliser tes heures CPF pendant le séjour: https://www.valais.ch/fr/activites/gastronomie-terroir/raclette-du-valais-aop/stage-pratique-chez-un-racleur

 

03/09/2020 à 20:14 - Céline , :

Le lot du gagnant !! 🤣

 

03/09/2020 à 21:27 - François :

Et oui, Philou est frileux à ce qu’il dit !

-1 pour Olivier !

 

03/09/2020 à 21:27 - François :

La question piège :

La réponse était « les 2 » et oui, les valaisans se la racontent un peu mais selon le site www.fromagesdesuisse.fr « La richesse de la flore des montagnes et des Alpes valaisannes, le climat méditerranéen et le mode de production traditionnel confèrent au Raclette du Valais AOP un goût unique à la fois frais et corsé. Le Raclette du Valais AOP est un fromage gras à pâte mi-dure, crémeux et odorant. »

Même chose avec les fameux abricots du Valais… !

Tout le monde à faux !

 

03/09/2020 à 21:28 - François :

Et non ! Philippe n’aime pas trop le vin blanc il me semble ! en dehors du Tariquet, mais il doit être actionnaire du domaine je pense.

Donc, tout le monde à faux ! sauf Philou et Yannick (Bravo Yannick)

 

03/09/2020 à 21:28 - François :

La question qui divise !!!!

La réponse était « les deux » l’un pour l’odeur et l’autre pour sa façon d’enflammer le dancefloor 😉

 

03/09/2020 à 21:28 - François :

Euh là c’est comme vous voulez, on ne sait pas si la raclette de Valais AOP est fondue ou non alors… J’ai l’impression que ça été fait un peu à l’arrache ce quiz !

 

03/09/2020 à 21:29 - François :

« Les 2 deux » avec la course au fromage. Même si Philou dira le contraire !

03/09/2020 à 21:29 - François : Résultats :

Philou : 7 points

Yannick : 7 points

Blandine, Jean et Garou : 5 points

Olivier et Céline : 4 points (faudra bosser un peut votre raclette du Valais AOP !)

2 éliminés car pas de prénom !

 

03/09/2020 à 21:31 - François :

Donc qui offre la raclette ?

 

03/09/2020 à 21:34 - Yannick :

Oh le piège vicieux !

 

03/09/2020 à 21:35 - Yannick :

J'ai autant que Philippe ! 🤣

 

03/09/2020 à 21:36 - François :

Et oui car pote de course, de vin et de fromage 👏👏👏

 

03/09/2020 à 21:40 - Jean :

 C'est dur quand on ne boit pas 😁

 

03/09/2020 à 21:40 - Jean :

Par contre ce qui est moins sûr, c'est que ce soit en rythme 😂

 

03/09/2020 à 21:41 - Yannick :

Oui mais tu fais du génépi Jean ! 🤣

 

03/09/2020 à 21:42 - Yannick :

Et oui il a des défauts quand même ! 🤣 Il aime le vin blanc pour les filles ! 🤪

 

04/09/2020 à 08:00 - Julien G:

Bravo Yannick, t'as gagné le droit de t'inscrire à la Swiss Peak l'année prochaine 😁

 

04/09/2020 à 08:05 - Julien G:

Je me disais qu'on pourrait à présent suivre le dossard 68... mais il a abandonné 😞  😄

 

04/09/2020 à 08:11 - Julien G:

Message de l'orga: "🔈 INFO COUREURS SP 360 et 170 : Suite à une panne de courant, le poste de ravitaillement de Finhaut pour la SwissPeaks 360 et 170 a été déplacé quelques mètres plus loin dans la salle polyvalente" => Même pendant la course ils rajoutent de la distance... 😮 C'est sans fin cette Swiss Peak 😅

 

04/09/2020 à 08:12 - Yannick :

 Du coup on peut revérifier les résultats ??? Je crois que j'ai plus d'erreurs que ça ! 😅

 

04/09/2020 à 08:14 - Julien G:

Tu peux toujours refourguer ton lot à un ami... enfin un ennemi 😁

 

04/09/2020 à 08:50 - Olive :

 Oui le casque à pointe n'est jamais reparti de Grimentz. Il a du être dégouté par Philou et il a jeté l'éponge 😄.

 

04/09/2020 à 09:47 - Garou :

Il est vrai que lors des By Nights c’est plutôt le rouge qui est servi. Le blanc est réservé pour la fondue. Du coup je ne savais pas trop pour cette question.

 

Merci pour le quizz et le débriefing.

 

04/09/2020 à 10:50 - Philippe:

Fabuleux François  🤩👍

Bravo Yannick c'est vrai que dans le tiercé Vin/fromage/trail on s'entend bien 😉

 

04/09/2020 à 10:50 - Philippe:

Allez sur ces images de Champex, pleins de bisous à tous

 

04/09/2020 à 10:51 - Philippe:

A la prochaine 😉

 

Rédigé par Philippe PL

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julien G 04/10/2020 10:31

Encore un chouette récit à lire my friend !
Vivement le prochain avec un happy end ;-)

Philippe PL 06/10/2020 20:38

Merci mon poto!!!
Vivement le prochain ensemble pour préparer la suite ;)
Le happy end viendra si il doit venir...
Nous on fera juste ce qu'il faut pour se préparer... et en profiter!!!