SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI

Publié le 27 Août 2019

Bon Jean ayant décidé de ne pas participer à l'EB, je fonce dans l'opportunité de faire le TMB sur 3 jours.

Sauf que le 8L de Salomon ne suffira pas pour cette aventure où le matos a embarqué sera quand même plus volumineux que sur une course (même de type Ultra).

Mon choix va aller vers 2 sacs : le Kalenji Ultra 15L et le Salomon ADV SKIN 12 SET.

Je vais avoir les deux à la maison pour faire mon choix avant d'en ramener un en mag.

J'ai préparé mon paquetage.

Je peux tester leur remplissage.

Le Salomon me conquiert comme toujours par sa partie avant, avec ses deux poches fourre-tout (amélioré encore avec 2 poches zippés venant par dessus), son serrage, le système de flasks...

Mais l'arrière ne va pas. 3 compartiments dont 1 zippés (mais fermeture semblant fragile si on bourrine un peu). Je galère dans l'appart au calme à le charger... Ca va pas, ça peut pas fonctionner en montagne!

Alors que le Kalenji présente un volume de chargement top, accessible, modulable.

Par contre lui c'est la face avant qui ne me satisfait pas complètement. Mais le critère d'aisance du chargement, et de sa disponibilité me semble primordial. Pour ce trip et le futur.

C'est donc le Kalenji qui partira avec moi.

Et ce que je ne regretterais absolument pas: cf ci-dessous l'analyse complète du sac après ces 3 jours d'utilisations.

 

SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJISAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI

Pris: 60€, mais 20€ de + à prévoir mini pour les flasks DKT (voir le pb des flasks dans l'analyse ci-dessous)


Le 27/08/19: Analyse complète sous forme d'un mail envoyé à DKT

Bonjour,

Mon avis sur le sac après 3j d’utilisation sur le Tour du Mont Blanc en 3j. Je voulais le mettre sur le site DKT, mais texte trop long.

J'ai choppé votre mail sur les avis. Je ne sais pas si ça peut vous intéresser mais comme j'avais rédigé le tout, je vous l'envoie.

Sac chargé 3.5/4 kg sans la flotte

Sac jamais utilisé avant ces 3 j

Portage nickel, taille nickel pour moi (XS/S pour 1.70 m)

 

Volume de la poche principale arrière parfait pour charger vraiment le sac, ouverture latérale sur la quasi hauteur de la poche très pratique.

Un «bémol»: j’avais un «sac de couchage» de secours de la marque Simmond que j’ai mis dans la poche intérieure. Cela m’a créé une «barre» dans le dos avec un début d’irritation le premier jour dans le dos. J’ai simplement enlevé le sac de couchage les jours suivants et je l’ai placé dans le volume avec le reste de mes affaires et la douleur a disparu. La position de cette poche intérieure est peut-être à revoir.

 

2 petites poches arrières impec aussi pour petit complément (électroniques pour moi: chargeur, frontales), petites alimentations de course.

 

Fermeture éclair semblant robuste sécurisante pour charger le sac et forcer un peu suivant les conditions météo.

 

Sangles de serrage latérales top: permet de bien ajuster la tenue du sac en fonction du contenu de la poche.

 

Poche filet arrière: top aussi. Pour moi le bon volume. Pas trop grande pour ne pas tomber dans l’excès de charger, bourriner trop de choses dans cette poche pour quelle reste pratique.

Une piste pour une évolution? Je ne sais pas si ça serait pas intéressant de compartimenter cette poche filet en 3 (volume sous la poche principale arrière, et 2 volumes latéraux)?

 

Système d’attache avant par 3 sangles. Dubitatif au début, le système m’a satisfait en fait. Avec réglage possible sur la tension des 3 sangles entre montée et descente. Un seul bémol peut-être: la sangle haute, par temps froid avec un col de veste, n’est plus visible en baissant les yeux.

Plutôt utilisateur de sac d’une marque annécienne, le système avec élastique est peut-être une piste (mais pas celui du dernier 12L sorti, et surtout pas le système d’une autre marque (fixation de ski de rando) ).

 

Bon c’est sur la face avant et l’aménagement sur les bretelles que je serais le + critique.

Côté gauche en le portant:

- La poche téléphone pas adaptée: avec un smartphone 6 pouces le téléphone ne rentre pas... Ou en forçant (impossible de faire ça en course, pas agréable, pas pérenne, pas pratique!).

Du coup j’ai voulu l’utiliser comme poche à document: mais là encore pb: le volume de cette poche aurait dû être collé entre la bretelle et la flask, et non pas côté extérieur. Car à chaque fois que je voulais remettre la flask, ma feuille de route plastifiée + CB m’empêchait de remettre la flask facilement (sur des sorties de + de 10 h, c’est très pénible à terme).

Je ne vois pas d’ailleurs comment cette poche pourrait fonctionner avec un téléphone + un flask.

- Le coté droit: Ras

Si ce n’est que j’ai utilisé la poche de la flask pour mon tel, et la 2eme flask allait dans la poche filet arrière.

 

Ce qui manque vraiment (et contre lequel j’ai pas arrêté de râler) sur la face avant (quand on a goûté les sacs de la marque annécienne), c’est les grandes poches fourre-tout (alimentations, petites protection froid (gants, buff, bonnets..), téléphone,...). Sur le dernier 12 L de la marque annécienne, ils ont même ajouté 2 poches avec fermeture éclair par dessus les poches fourre-tout: super pratique!

Ces poches permettraient aussi de compenser le faible volume des petites poches sous les flasks qui sont sympas mais ne permettent pas d’embarquer trop d’alimentation pour ce type de sac plutôt typé long (si je ne me trompe pas)

Je pense que pour réutiliser ce sac je vais bricoler un truc de ce côté pour recréer une poche fourre-tout au moins côté droit (en reliant la poche sur la flask et la poche alim de dessous ).

 

 

- Pas de bâtons pour moi (prépa GRR) donc pas d’avis sur le système de portage (si ce n’est que je suis fan du carquois de la marque annécienne, et si jamais je devais utiliser des bâtons avec ce sac je bricolerais pour adapter le carquois).

 

Deux points négatifs pour moi (mais pas forcément lié au sac en lui-même)

1 - que DKT est développé des flasks avec ces propres dimensions, au lieu de partir sur des dimensions usuelles («lancées» par la marque annécienne depuis quelques années) et obligeant à se ré-équiper (alors que pour mon cas, et une large majorité de coureur je pense, nous sommes déjà équipé). Et je ne parle pas du coup niveau production de plastique de racheter des flasks. Un bon point quand même les flasks sont agréable à porter en main. Cela m’ait arrivé sur ces 3 j, de repartir d’un point d’eau en gardant une flak en main pour continuer à m’hydrater, ce qui ne m’arrive jamais.

 

2 - Le fait que DKT nous «oblige» à acheter la poche à eau. Quel dommage (et pan on en rajoute niveau plastique), alors que pour ma part ça va finir dans un placard (en fait je vais la refiler, mais même pas à la famille ou à des potes car tout le monde est pourvu où est passé aux flaks). Le même sac sans poche à eau, 10 € moins cher aurait été beaucoup plus sympa.

 

Pour finir pour une évolution future, une idée (gratos) jamais vu encore:

Pour ceux qui comme moi ne fonctionnent plus qu’avec des flaks, 1 L pour ce type de sac destiné à du long est un peu juste. Ces 3 jours, j’avais une 3eme flask que je glissais dans la poche principale à l’arrière du sac. L’idéal serait d’avoir deux poches porte flasks, cousu latéralement sur la poche principale arrière.

Ce qui porterait le volume embarqué à 2L, qui n’oblige pas à glisser des flaks dans la poche filet (ce qui en diminue le volume utile pour le reste, ou qui n’oblige pas à ouvrir le sac pour ranger les flasks souvent mouillé en plus au remplissage avec des affaires sèches intérieures.

 

Bon après niveau esthétique pas vraiment fan du côté camouflage, ni des coloris . Même si je préfère un côté sobre.

Au global, très satisfait du sac pour son portage, sa tenue en course, son volume pour des trips longs avec un peu de matos embarqué.

Un peu à revoir sur le devant du sac!

Bonne journée

SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJISAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI

Le 18/09/19:
Bon du coup c'est bien beau mais il a fallu s'y mettre un peu à le modifier ce sac!

Etape 1:

Virer les 2 sangles prévus pour attacher les bâtons sous les bras. En rando, ça n'a pas arrêté de frotter aux bras à chaque va et vient. Très pénible!

 A terme, si j'arrive à aller jusqu'au bout du chantier (c'est à dire rajouter 2 sangles pour utiliser le carquois Salomon) je virerais tous les bouts de sangles ne me servant pas (compris celles d'attache et fixation du tuyeau de poche à eau) 

 

Etape 2:

La plus cruciale: la création d'une poche téléphone.

SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJISAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI
SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJISAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI

Pour donner ça au final:

SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJISAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI

Etape 3:

Création des attaches pour le carquois Salomon. Je vire les attaches élastiques du tuyau de la poche à eau,

et m'en sert pour créer les attaches du carquois.

SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJISAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI
SAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJISAC TRAIL ULTRA 15 L NOIR KALENJI

Le 08/08/20:
Bon le sac est bien ressorti cet été: Maxi Off Solo, OTMB, HRB...

Le prog est vraiment rempli. Vraiment content du remplissage du sac. Content de ma petite modif pour le tel!
Idem pour le carquois à bâtons pris sur la HRB (même si retouché un peu la position (plus sur le côté) par rapport aux photos ci-dessus).

Le sac va partir sur la SP, même si j'ai fortement hésité à investir dans un 12l Salomon, mais je table sur le confort d'avoir un peu de place pour le remplissage!

Reste une petite irritation dans le bas du dos à surveiller en course.

 


Le 14/09/21:

Bon le sac a fait la SP360 avec moi... Et ce coup-là il m'a vraiment soulé.

En fait sur un format comme ça, rien ne pardonne.

Je suis hyper convaincu de l'arrière du sac, le volume, la disposition des poches arrières et de ses qualités de portage. Vraiment top.

Idem mon bricolage pour adapter le carquois Salomon! Nickel... En fait même mieux que sur le sac Salomon (où je finis par avoir mal à l'épaule)!

Par contre l'avant n'est vraiment pas adapté!

Le poches pour les flasks sont pas pratiques, difficile à manipuler, les flasks DKT rentrent avec beaucoup de difficultés si les sac est plein et sur les épaules! Les élastiques sont trop rigides et ont fini par limite me blesser au main.

Les autres poches au-dessus des poches à flasks sont inutilisables si les flasks sont pleines.

Et les poches pour l'alim ne sont pas dimensionnés pour des Ultra.

Et il manque cruellement de la place pour ranger/manipuler le petit équipement qu'on n'arrête pas de mettre/enlever (casquette, bonnet, bandeau, gants, buff...)

Alors autant sur des trips sur plusieurs jours hors compet, j'arrive à faire abstraction et les manip se font moins dans le speed... autant là ça m'a vraiment pesé...

Bref il faudra me pencher sur un autre sac pour l'avenir chez une vrai marque par contre peut-être.

Et pourtant au départ beaucoup de monde avait ce sac sur le dos.

Mais avec DKT, je retombe finalement sur leur travers: du bon matos généraliste mais dès qu'en utilisation un peu poussé, on tombe vite sur les limites.

Rédigé par Philippe PL

Publié dans #LE MATOS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article