2005 08 28 Le Bélier

Publié le 7 Mai 2018

Mon récit sur Kikourou

Le Bélier 2005

                                                                                                                                                                                   

En faisant le ménage sur le disque dur de l’ordi, voilà ce que j’ai retrouvé : 

Temps officiel: 2H47

149/374


Super content du temps à l'arrivée (10 min en - par rapport à 2002, et 6 min de - que 2001). Surtout que la fin a été très galère en raison de grosses crampes. Super sensation tout le long. 


Entre la traversée de la route des Aravis et Beauregard je sens une alerte sur crampe, puis dans la montée après la partie super raide alors que je me relance en courant je suis coupé par une crampe dans le mollet gauche. 


Je marche jusqu'à la sortie du chemin. Puis je cours tout le reste sur bitume.
A la bascule j'essaie de m'étirer un petit peu puis la descente…Très dur au début, puis j'arrive à me relancer avant de bloquer stopper sur un léger replat en montée.
J'essaie d'étirer marcher, puis ça repart en descente ou j'arrive même à recoller un groupe qui venait de me passer sur le replat. 


Puis arrivée à La Clusaz sur bitume, restopper net,  j'arrive plus à courir, obligé de m'étirer 400 m avant l'arrivée, puis je rentre en boitant cahin caha, avec 1 min de diff entre mon chrono et l'officiel parce que je m'arrête avant d'arriver à la hauteur de la remise du dossard.
Vraiment fin galère et perte de temps quand même. 


Pendant la course super sensation, doublé du monde tt le long, effort constant et à un rythme supérieur à tt ce que j'ai fais bref super sensation, avec très peu marché et la volonté de courir sauf le début de Beauregard.
A l'arrivée sentiment très content mais gâché par les crampes.


Une semaine de recup derrière avec contracture dans le mollet gauche et anti-inflammatoire.

Météo: Temps beau dans l'ensemble avec des nuages


Matériel: Short + TS MC + Genouillère genou droit
 

Rédigé par Philippe PL

Publié dans #LES COMPETS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article